Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Chet
 
Agrandissez cette image
 

Chet

17 août 2011 | Format : MP3

EUR 6,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
6:52
30
2
3:38
30
3
4:42
30
4
5:17
30
5
5:17
30
6
3:05
30
7
4:33
30
8
4:32
30
9
4:06
30
10
9:01

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 17 août 2011
  • Label: SINETONE AMR
  • Copyright: 2011 Sinetone AMR
  • Durée totale: 51:03
  • Genres:
  • ASIN: B005JKG708
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 47.888 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick Gdt TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 9 février 2012
Format: CD
La question se pose devant cet album archi connu et archi vendu de Chet Baker.
Certes, il y a le célébrissime "How hight is the moon", dont la mélopée appartient sans conteste aux standards du jazz, certes, il y a du beau monde pour accompagner le trompettiste dont surtout un Bill Evans au piano magique dans sa présence lors de ces sessions de 1958-59.
Les plus critiques diront qu'il y a surtout le caractère assez facile d'accès, assez "neutre", des mélodies ci-gravées, dont il faut reconnaître qu'elles ne violentent pas l'oreille du mélomane tant la langeur est parfois poussée à l'extrême.
Mais on peut également considérer cette absence d'aspérités comme une vertu rare et comme la capacité d'adapter le propos musical à une époque et à des lieux où la vie était sans doute assez heureuse, en tous cas jouissive et indolente.
Gageons également que la photo de pochette joue aussi son rôle dans ce succès commercial, succès du sans doute aussi à l'approche très intimiste des quartettes et quintettes présents sur ces plages. Bref le reflet d'une époque....
Pour ma part,je range ce disque dans la discothèque idéale jazz, juste à côté de Miles Davis, dont on sent l'influence ou en tous cas la proximité stylistique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jissency sur 3 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
Chet Baker est autant connu pour ses performances vocales que musicales. Ici, le trompettiste ne lâche pas son instrument, et cela seul risque de surprendre, sinon de décevoir, les amateurs de son style langoureux, dont je suis. Pour parodier les titres de deux (bons) commentaires, l'on pourrait dire que c'est l'album "commercial et génial" d'un "enfant gâté" par la drogue plus que par la vie.
Assurément l'un des grands albums jazz de cette riche année 1959, avec "Kind of Blue" de Miles Davis et "Time Out" du quartet de Dave Brubeck.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par oiseau de nuit TOP 100 COMMENTATEURS sur 26 février 2011
Format: CD Achat vérifié
Il est fort amusant de constater combien les gens aiment s'accrocher désespérément à leurs idoles, de même qu'il est indéniable que ces mêmes individus prennent un malin plaisir à s'identifier aux caricatures qu'ils se font de tel et tel artiste. Prenez le cas de Chet (1929-1988). Ne symbolise-t-il pas le jazzman maudit, l'ange déchu et incompris, le petit blanc qui a été gâté bien trop tôt? Vivant très mal son succès (celui-ci fut très rapide), il s'adonnera à toutes sortes de stupéfiants... En tout cas, cette session, comparée à d'autres, me paraît assez anecdotique. Et pourtant, on a là le disque le plus populaire du trompettiste (qui, à cette époque, s'était trouvé un nouveau modèle en la personne de Miles...). Bref, ce disque apparaît, encore aujourd'hui, comme celui qui se vend le mieux. Faut dire que le trompettiste, l'une des figures tutélaires du jazz west-coast, est un ovni à lui tout seul. Ses premiers albums sont d'ailleurs fort réussis, notamment ceux qu'il a commis aux côtés de Gerry Mulligan et Stan Getz. Peu avant la mort de Charlie "Bird" Parker (1955), le quartette sans piano de Gerry fut une véritable révolution dans le milieu jazzistique.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique