Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Chicago VII (Expanded and Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Chicago VII (Expanded and Remastered)

5 novembre 2002 | Format : MP3

EUR 4,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,82 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:47
30
2
6:26
30
3
10:07
30
4
4:14
30
5
1:53
30
6
5:18
30
7
3:15
30
8
4:28
30
9
3:25
30
10
5:19
30
11
6:18
30
12
4:35
30
13
4:02
30
14
4:35
30
15
5:12
30
16
5:40

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 19 novembre 2002
  • Date de sortie: 5 novembre 2002
  • Label: Rhino
  • Copyright: 2004 Warner Strategic Marketing
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:17:34
  • Genres:
  • ASIN: B0023S626I
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.304 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 14 décembre 2002
Format: CD
pour qui aime les incandescences cuivristiques et le plus grand guitariste de tous les temps : terry kath, éternellement regretté.
il nous a cependant laissé un chef-d'oeuvre incontesté : Byblos dont la nouvelle édition de Chicago VII comprend outre la version connue, une version de répétition (rehearsal)... alors les fans (les 3 qu'il reste en France) précipitez vous et les autres dégustez ce morceau comme la dernière goutte parfumée d'humanité légère et de grâce ultime;
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jeanguerande sur 3 juin 2009
Format: CD
Ce qu'il y a de magique avec Chicago, c'est son adaptation au monde et aux gens. Il faut arrêter, ce n'est pas un groupe pour" intello" réservé à une élite initiée. J'aime sa musique, parce qu'elle me fait rêver, parce qu'elle me grandit, parce qu'elle me fortifie. On ne se masturbe pas avec son cerveau, alors mince !!! Ce disque, le groupe, sa musique en général, c'est un diaporama, de villes , de champs, de fleuves, de rives, de cultures humaines.Chicago, c'est l'aventure à chaque note de musique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 14 décembre 2002
Format: CD
pour qui aime les incandescences cuivristiques et le plus grand guitariste de tous les temps : terry kath, éternellement regretté.
il nous a cependant laissé un chef-d'oeuvre incontesté : Byblos dont la nouvelle édition de Chicago VII comprend outre la version connue, une version de répétition (rehearsal)... alors les fans (les 3 qu'il reste en France) précipitez vous et les autres dégustez ce morceau comme la dernière goutte parfumée d'humanité légère et de grâce ultime;
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien TOP 1000 COMMENTATEURS sur 22 avril 2010
Format: CD
Sorti en 1974, Chicago VII est le premier double album studio de Chicago depuis Chicago III (1971). Le personnel (sept membres au total) ne change pas, et on notera la participation des Pointer Sisters au choeur sur Skinny Boy et de Al Jardine, Carl et Dennis Wilson (tous trois des Beach Boys) aux choeurs sur Wishing You Were Here (chanson qui sortira en single et marchera bien, tout comme Call On Me et (I've Been) Searchin' So Long). Toujours produit par le fidèle James William Guercio (indéniablement le huitième membre de Chicago), VII est un disque qui, en 72 minutes (tout tient sur un seul CD), offre 15 superbes titres, dont le majestueux Aire (solo de guitare d'enfer de Terry Kath). Plus pop et rock que jazzy, VII est cependant un des meilleurs albums de Chicago.

Les sept musiciens (Kath, Lamm, Cetera, Seraphine, Pankow, Parazaider, Loughane) composent chacun au moins un titre, parfois seul (Kath signe, seul, Byblos et Song Of The Evergreens, Cetera signe Happy Man, chanson qui, sur le vinyle initial et certaines éditions CD, commençait avec un faux départ de 20 secondes), parfois en collaboration (Pankow/Seraphine/Parazaider pour Aire, Parazaider/Seraphine pour Devil's Sweet, merveille de 10 minutes, le morceau studio le plus long du groupe depuis les 9 minutes de Sing A Mean Tune Kid (1971) et les presque 15 minutes d'impro live de Liberation (1969). Vraiment aucun mauvais titre ici : Hanky Panky, Life Saver, Woman Don't Want To Love Me, Call On Me, Byblos sont remarquables.

Chicago VII est donc un des albums les plus recommandables du groupe de jazz/pop/rock de Chicago. C'est aussi leur ultime monument, la suite sera assez inégale (le disque suivant, Chicago VIII, sera franchement moyen, et si le groupe se rattrapera avec X et XI, il sombrera définitivement dès le 12ème album). Dernier grand disque donc, et ça tombe bien, il est double.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique