Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 8,49

Économisez
EUR 0,11 (1%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

Chinoises Format Kindle

4.4 étoiles sur 5 25 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 8,49
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00 EUR 3,02

Longueur : 351 pages Composition améliorée: Activé

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

De 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d'elles-mêmes, sans tabou. Elle a rencontré des centaines d'entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d'elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie... Mais elles parlent aussi d'amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste.

Biographie de l'auteur

Xinran est née à Pékin en 1958. En 1997, elle s'installe à Londres et se marie. Chinoises est son premier livre. Il paraît dans vingt pays, dont la Chine.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 888 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 351 pages
  • Editeur : Editions Philippe Picquier (16 janvier 2012)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00702M6FS
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 25 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°2.889 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Un livre dont on ne sort pas indemne. On le referme mais il nous hante, on y repense, on revoit les images marquantes qu'il a inscrit en nous.

Un livre qui retrace huit ans de recherches de la journaliste Xinran sur le thème des femmes dans une Chine qui commence a s'ouvrir mais où les mentalités restent fermées. Xinran nous explique tout d'abord comment elle en est venue à s'intéresser au sort des femmes de son pays. Suivent ensuite différentes histoires qui ont marqué la journaliste: des témoignages reçus dans son courrier, sur le répondeur de la radio ou qu'elle a recueilli au cours de ses recherches. Les histoires de ses femmes chinoises que l'ont croisent dans ce livre sont toutes plus émouvantes, déchirantes et terribles les unes que les autres. On y apprend aussi l'histoire de sa mère et celle de son enfance. J'ai souvent eu les larmes qui me montaient aux yeux et pourtant je ne suis pas si émotive que ça en règle générale. Je me suis souvent surprise à me dire: "mais comment est-ce possible? Comment des choses pareils peuvent-elles encore exister à notre époque? Comment peut-on encore traiter les femmes comme de purs objets ou une simple marchandise?" ... (il faut garder à l'esprit que le livre se termine en 1997, il y a dix ans à peine).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce livre est une série de témoignages recueillis par une journaliste, Xinran, qui de 1989 à 1997, a présenté chaque nuit à la radio de Nankin une émission intitulée "Mots sur la Brise Nocturne». Au cours de cette émission, Xinran invitait ses auditrices à parler d'elles-mêmes, de leur vie et de leurs rêves. Ces témoignages uniques, exceptionnels, douloureux et souvent terribles, nous donnent un aperçu de différentes destinées féminines durant ces dernières décennies en Chine. Tous les témoignages recueillis- quel que soit leur milieu social des femmes concernées- parlent de mariages forcés, de viols, d'abandon, de familles décimées, de pauvreté, de dénonciations, de cruauté ou de folie...
Peu à peu, le lecteur comprend l'immense courage qui a été nécessaire de part et d'autre pour que ce livre soit écrit : d'une part le courage de la journaliste pour oser évoquer le quotidien de ces femmes dans cette Chine rongée par la censure et les tabous ; et d'autre part l'inimaginable courage de ses femmes qui osent, pour une seule et unique fois, parler.
C'est un livre dont chaque mot est important car il donne une voix à des femmes qui n'en ont jamais eu : ce livre est en fait un magnifique combat pour la liberté.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Miawka TOP 500 COMMENTATEURS le 12 juillet 2014
Format: Poche Achat vérifié
C’est pendant mes études de CAP que j’ai découvert Xinran. Lors d’un cours sur la littérature asiatique, j’ai été intriguée par les thèmes abordés dans ses ouvrages. Ancienne présentatrice à la radio chinoise, journaliste, Xinran animait, il y a quelques années une émission, "Mots sur la brise nocturne", où les auditeurs, des femmes, anonymes souvent, prenaient la parole sur des sujets d’ordre familiaux, personnels et même sexuels, des sujets qui restaient souvent enfouis en elle. C’est cette émission qui lui a donné l’idée d’écrire les histoires de ces chinoises oubliées, qui ont pourtant vécue une vie dure, incroyablement violente parfois, pleine de désespoir.

Dans Chinoises, Xinran nous conte les destins de chinoises rencontrées dans le cadre de son émission ou lors de ses déplacements de journaliste. Elle nous présente, dans un recueil d’histoires toutes plus déchirantes les unes que les autres, les conditions horriblements dures des femmes chinoises dans une société extrêmement changeante.

Malgré les histoires déchirantes contées par ces anonymes, Chinoises est un ouvrage où l’espoir règne. L’espoir de voir cette société changer et prendre conscience de ses défauts. L’espoir de voir les histoires de ces femmes, inconnues, ne jamais être oubliées.

Pendant la lecture, ce sont surtout nos convictions occidentales qui en prennent un coup. Tout ce que nous pensons acquis de droit, des millions de femmes n’espèrent même pas y avoir un jour accès.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce livre fait parti des livres que je considère comme marquants, ceux dont on n'oublie jamais qu'on les a lu un jour. Il nous montre la chine sous un jour différent : celui des femmes, du coeur des femmes. Ce sont des histoires vraies, chaque histoire est donc lourde d'émotions. Ce dont je me souviens le plus c'est la conclusion paradoxale que celles qui semblaient les moins malheureuses (selon l'auteur )n'étaient celles à qui on aurait pensé !! Cela me revient fréquemment à l'esprit et me conduit à la réflexion.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients