undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après s'être inscrit en référence dans le répertoire germanique (des Brahms, Schubert, et bien sûr Beethoven à ne pas manquer), Stephen Kovacevich nous livre ici un disque dans un répertoire où on l'attendait un peu moins. Les qualités de l'interprête, elles, sont bien au rendez-vous.

Dans la discographie pléthorique, nul sans doute n'a mieux incarné le raffinement simple et le charme noble de ces pièces que Dinu Lipatti (un disque éternel); on ne fera pas ici de comparaison stérile. Le Chopin de Kovacevich se montre plus cérébral, mais pas pour autant apathique; un Chopin aux effets parfaitement contrôlés, toujours intense et pleinement vivant, avec un sens du son où l'on peut percevoir l'influence de ces viennois que Kovacevich défend si bien. Des valses charnues, d'une grande richesse de rythmes et de couleurs, qui vantent toujours la beauté, qu'elle se trouve dans la nostalgie retenue ou dans la brillance éphémère.

A noter que Kovacevich (comme d'autres avant lui, Lipatti en tête) ne joue pas les valses dans l'ordre "officiel" du catalogue; il choisit de les proposer dans leur ordre chronologique d'écriture, en se basant sur d'anciennes éditions qui peuvent d'ailleurs laisser paraître ici et là quelques légères variantes d'écriture (pour les puristes ;).

L'association avec les Valses Nobles et Sentimentales de Ravel n'est pas habituelle mais apparaît comme très équilibrée, d'autant que le soin du pianiste s'y applique de manière très cohérente. En outre la parenté avec le monde schubertien, même si elle est singulièrement traduite par Ravel, crée sans doute un pont naturel supplémentaire avec l'interprête. Des Valses pleines de relief, tout à tour énergiques, rêveuses ou capricieuses, dans un déploiement de couleurs qui ne manque ni de caractère ni de puissance, et au total une vision personnelle mais passionnante et éminemment musicale.

Dans une prise de son rapprochée qui ajoute encore à l'impression de salon, voici un disque oxygénant, plein d'évidence, d'élégance et de raffinement.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2011
Des valses de Chopin ou Ravel qui prennent une dimension grandiose entre les mains de ce pianiste d'exception. A consommer sans modération !
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2007
L'émotion dégagée par l'interprétation de Stephen Kovacevich dans ces valses m'a conduit à réaliser un vieux rêve : oui, enfin apprendre le piano !
Je redécouvre ces chefs d'oeuvre tour à tour joués tendrement, subtilement, sans mièvrerie aucune, cette élégance énergique, peut être, un jour très très lointain, je la toucherais du bout des doigts.
0Commentaire1 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,91 €
7,14 €
7,00 €