Chris Rea

Les clients ont également acheté des articles de

Santana
Dire Straits
Fleetwood Mac
Eric Clapton
J.J. Cale
Neil Young
Pink Floyd
Kate Bush

Chris Rea : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 149
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Chris Rea

Biographie

Fils d'un artisan glacier, Chris Rea naît le 4 mars 1951 à Middlesborough (Royaume-Uni).

Attiré par la musique, ce passionné de guitare succède à David Coverdale au sein du groupe Magdalene en 1975. En 1978, il sort son premier album solo à consonance politique, Whatever Happened to Benny Santini?. Le titre « Fool (If You Think It's Over) » est un hit américain.

De « Josephine » à « Julia »

Après quelques albums pop-rock (Deltics en 1979, Tennis en 1980 ou Shamrock Diaries en 1985), Chris Rea obtient un grand succès en Europe avec « On the Beach » début 1987. En dépit d'une courte ... Lire la suite

Fils d'un artisan glacier, Chris Rea naît le 4 mars 1951 à Middlesborough (Royaume-Uni).

Attiré par la musique, ce passionné de guitare succède à David Coverdale au sein du groupe Magdalene en 1975. En 1978, il sort son premier album solo à consonance politique, Whatever Happened to Benny Santini?. Le titre « Fool (If You Think It's Over) » est un hit américain.

De « Josephine » à « Julia »

Après quelques albums pop-rock (Deltics en 1979, Tennis en 1980 ou Shamrock Diaries en 1985), Chris Rea obtient un grand succès en Europe avec « On the Beach » début 1987. En dépit d'une courte incursion dans le top des ventes de singles, le titre est devenu un classique des radios. La même année, le simple  « Josephine » (datant de 1985) se classe n°7.

Le chanteur à la voix rauque et nicotinée séduit également l'Angleterre où les albums The Road to Hell (1989) et Auberge (1991) sont tous deux n°1, et God's Great Banana Skin n°4. En 1993, l'album Expresso Logic lui apporte un nouveau hit, « Julia ». Chris Rea est entouré des fidèles Davy Spillane (guitare, cornemuse) et Max Middleton (claviers), et Elton John vient faire un duo sur « If You Were Me ».

Du cancer au blues

Diagnostiqué d'un cancer du pancréas, le guitariste n'en continue pas moins d'enregistrer dans les années 1990. The Blue Cafe sort en 1998, suivi de The Road to Hell: Part 2 (1999). Une opération délicate et risquée a finalement lieu en 2001, d'où il ressort affaibli mais vivant, et prêt à retourner en studio. Chris Rea se tourne vers le blues et le jazz : il monte le label JazzeeBlue et sort Dancing Down the Story Road (2002) puis Blue Street (Five Guitars) (2003) et The Blue Jukebox (2004).

Il consacre l'année 2005 à l'ambitieux projet Blue Guitars, un coffret réunissant onze CD, un DVD et une dizaine de ses peintures. Début 2008 sort le second volet du groupe de rock'n'roll imaginaire The Delmonts, The Return of the Fabulous Hofner Blue Notes, succédant à The Hofner Blue Notes sorti en 2003.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Fils d'un artisan glacier, Chris Rea naît le 4 mars 1951 à Middlesborough (Royaume-Uni).

Attiré par la musique, ce passionné de guitare succède à David Coverdale au sein du groupe Magdalene en 1975. En 1978, il sort son premier album solo à consonance politique, Whatever Happened to Benny Santini?. Le titre « Fool (If You Think It's Over) » est un hit américain.

De « Josephine » à « Julia »

Après quelques albums pop-rock (Deltics en 1979, Tennis en 1980 ou Shamrock Diaries en 1985), Chris Rea obtient un grand succès en Europe avec « On the Beach » début 1987. En dépit d'une courte incursion dans le top des ventes de singles, le titre est devenu un classique des radios. La même année, le simple  « Josephine » (datant de 1985) se classe n°7.

Le chanteur à la voix rauque et nicotinée séduit également l'Angleterre où les albums The Road to Hell (1989) et Auberge (1991) sont tous deux n°1, et God's Great Banana Skin n°4. En 1993, l'album Expresso Logic lui apporte un nouveau hit, « Julia ». Chris Rea est entouré des fidèles Davy Spillane (guitare, cornemuse) et Max Middleton (claviers), et Elton John vient faire un duo sur « If You Were Me ».

Du cancer au blues

Diagnostiqué d'un cancer du pancréas, le guitariste n'en continue pas moins d'enregistrer dans les années 1990. The Blue Cafe sort en 1998, suivi de The Road to Hell: Part 2 (1999). Une opération délicate et risquée a finalement lieu en 2001, d'où il ressort affaibli mais vivant, et prêt à retourner en studio. Chris Rea se tourne vers le blues et le jazz : il monte le label JazzeeBlue et sort Dancing Down the Story Road (2002) puis Blue Street (Five Guitars) (2003) et The Blue Jukebox (2004).

Il consacre l'année 2005 à l'ambitieux projet Blue Guitars, un coffret réunissant onze CD, un DVD et une dizaine de ses peintures. Début 2008 sort le second volet du groupe de rock'n'roll imaginaire The Delmonts, The Return of the Fabulous Hofner Blue Notes, succédant à The Hofner Blue Notes sorti en 2003.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Fils d'un artisan glacier, Chris Rea naît le 4 mars 1951 à Middlesborough (Royaume-Uni).

Attiré par la musique, ce passionné de guitare succède à David Coverdale au sein du groupe Magdalene en 1975. En 1978, il sort son premier album solo à consonance politique, Whatever Happened to Benny Santini?. Le titre « Fool (If You Think It's Over) » est un hit américain.

De « Josephine » à « Julia »

Après quelques albums pop-rock (Deltics en 1979, Tennis en 1980 ou Shamrock Diaries en 1985), Chris Rea obtient un grand succès en Europe avec « On the Beach » début 1987. En dépit d'une courte incursion dans le top des ventes de singles, le titre est devenu un classique des radios. La même année, le simple  « Josephine » (datant de 1985) se classe n°7.

Le chanteur à la voix rauque et nicotinée séduit également l'Angleterre où les albums The Road to Hell (1989) et Auberge (1991) sont tous deux n°1, et God's Great Banana Skin n°4. En 1993, l'album Expresso Logic lui apporte un nouveau hit, « Julia ». Chris Rea est entouré des fidèles Davy Spillane (guitare, cornemuse) et Max Middleton (claviers), et Elton John vient faire un duo sur « If You Were Me ».

Du cancer au blues

Diagnostiqué d'un cancer du pancréas, le guitariste n'en continue pas moins d'enregistrer dans les années 1990. The Blue Cafe sort en 1998, suivi de The Road to Hell: Part 2 (1999). Une opération délicate et risquée a finalement lieu en 2001, d'où il ressort affaibli mais vivant, et prêt à retourner en studio. Chris Rea se tourne vers le blues et le jazz : il monte le label JazzeeBlue et sort Dancing Down the Story Road (2002) puis Blue Street (Five Guitars) (2003) et The Blue Jukebox (2004).

Il consacre l'année 2005 à l'ambitieux projet Blue Guitars, un coffret réunissant onze CD, un DVD et une dizaine de ses peintures. Début 2008 sort le second volet du groupe de rock'n'roll imaginaire The Delmonts, The Return of the Fabulous Hofner Blue Notes, succédant à The Hofner Blue Notes sorti en 2003.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page