Christian Karembeu, Kanak et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Christian Karembeu, kanak a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ships from the UK. Former Library book. Shows some signs of wear, and may have some markings on the inside. 100% Money Back Guarantee. Your purchase also supports literacy charities.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Christian Karembeu, kanak Broché – 24 février 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,20
EUR 5,90 EUR 2,40

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Christian Karembeu

Récemment, je suis allé à Wedrumel, la tribu où j'ai passé une partie de mon enfance. C'était la première fois depuis trente ans que je retournais à cet endroit, où mon père et moi avions autrefois planté des arbres : ils avaient à ce point grandi que je ne les reconnaissais plus. Les feuilles, d'un vert éclatant, avaient pris une ampleur insoupçonnée, nourries toutes ces années par leurs racines ancrées dans la terre. J'ai eu l'impression qu'ils me racontaient mon histoire.

J'ai vécu dans un décor insulaire et tribal, à dix-huit mille kilomètres de la France - cette France dont nous, les Kanak, étions citoyens depuis la Seconde Guerre mondiale et que nous appelions la «métropole». Ma famille habitait une case traditionnelle où nous dormions sans réellement y vivre car le climat généreux nous poussait au dehors la majeure partie de la journée, y compris pour les repas. Chez nous, il n'y avait pas de cloison pour dormir - les enfants d'un côté et les parents de l'autre. Je ne songeais pas à avoir une chambre à moi, toute la nature était là, qui m'appartenait.
Il n'y avait pas de terrain de football ni de gazon bien peigné, mais une végétation luxuriante dans laquelle nous puisions la plupart de nos jeux. Enfants, mes amis et moi poursuivions les sauterelles avec un bâton décoré d'une toile d'araignée ou d'un fruit collant, et nous allions chercher, en enfonçant des tiges d'herbe dans la terre, les larves de fourmi jusqu'au fond de leur trou. Quand nous étions lassés de déterrer les pauvres insectes, nous nous jetions dans la rivière, attrapions chacun un roseau bien solide, et nous changions en sous-marins pour de mémorables parties de cache-cache. Des deux mains, nous touillions vigoureusement la vase amassée au fond : elle remontait alors dans un tourbillon d'eau sombre, et nous protégeait comme un voile des regards de nos adversaires. Je prenais ces jeux très à coeur car perdre m'était insupportable : si par hasard je n'emportais pas la partie, la plus innocente partie de billes pouvait dégénérer en bagarre.
Nous n'avions pas de ballon, jouer au football impliquait d'en fabriquer un avec ce que la nature nous donnait d'outils : un savant mélange de feuillage et de toiles d'araignée nous permettait cependant la confection d'une honnête balle et donnait lieu à de superbes matchs. Coupés en deux demi-disques égaux et ingénieusement ajustés autour d'une longue tige de bois, les énormes pamplemousses devenaient quant à eux les roues d'une voiture de course.
Petit, j'aidais également aux tâches du quotidien : nous étions tout de même douze enfants. Chacun devait y mettre du sien pour que la maison tourne ! Mon père, qui était instituteur, entretenait un potager autour de son école. Quand je n'étais pas occupé à chercher du bois, à prendre l'eau au puits ou à nourrir les poules et les cochons, je l'aidais à déterrer les ignames, les patates douces, et bien sûr à cueillir les pamplemousses ; ou bien je me levais à l'aube pour ramasser les escargots sauvages qui avaient le mauvais goût, non seulement de dévorer nos récoltes, mais d'offrir une chair si dure qu'on ne pouvait la mastiquer, encore moins la digérer.

Biographie de l'auteur

Anne Pitoiset et Claudine Wéry sont journalistes et vivent en Nouvelle-Calédonie. Proches de Christian Karembeu, elles ont par ailleurs une excellente connaissance de la culture kanak.

Christian Karembeu a pris sa retraite sportive. Ambassadeur touristique de Nouvelle-Calédonie, il est le représentant de la Fifa dans le Pacifique Sud.



Détails sur le produit

  • Broché: 272 pages
  • Editeur : Don Quichotte (24 février 2011)
  • Collection : NON FICTION
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2359490249
  • ISBN-13: 978-2359490244
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,3 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 252.258 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ruth Wentzel le 21 avril 2011
Format: Broché Achat vérifié
J'ai acheté ce livre surtout pour apprendre un peu sur la Nouvelle Calédonie et son histoire. Et j'ai découvert un footballeur qui me raconte son histoire et les problèmes de son pays d'une façon intéressante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
J'ai eu la chance de vivre moi meme en Nouvelle Calédonie, je trouve que cet ouvrage est criant de vérités, chaque page de ce livre me transposait dans un univers et une culture digne d'être connue !
Pour tous les gens ayant un minimum de curiosité sur les modes de vies diférents que celle des Européens, je recommande vivement !!!! Cela nous ouvre les yeux et nous apprend à comprendre et à ne pas juger sans savoir ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par UncleJJ47 le 20 janvier 2013
Format: Broché Achat vérifié
On en apprend beaucoup, un complément à l'exposition "Exhibitions" pour ceux qui l'ont vue. J'aime les commentaires courts, désolé, mais avec tous les objets achetés pour lesquels j'ai des commentaires à faire, je vais ajouter ce texte à chacun d'entre eux. Vous ne devriez pas "forcer" les client à vous faire de longs commentaires, vous auriez plus de réponses.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?