Christian Zacharias


Christian Zacharias : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 196
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Né le 27 avril 1950 à Jamshedpur en Inde, Christian Zacharias grandit en Allemagne où il prend ses premières leçons de piano à l'âge de sept ans. En 1960, il entre au Conservatoire de Karlsruhe où il poursuit son apprentissage jusqu'en 1969. Cette année là, son Second Prix au Concours international de Genève lui ouvre les portes d'une carrière de pianiste classique professionnel.

Devenu pendant trois ans l'élève de Vlado Perlemuter à Paris, Christian Zacharias obtient une seconde place au Concours Van Cliburn aux États-Unis en 1973 avant un Premier Prix au Concours Ravel à Paris, en 1975. ... Lire la suite

Né le 27 avril 1950 à Jamshedpur en Inde, Christian Zacharias grandit en Allemagne où il prend ses premières leçons de piano à l'âge de sept ans. En 1960, il entre au Conservatoire de Karlsruhe où il poursuit son apprentissage jusqu'en 1969. Cette année là, son Second Prix au Concours international de Genève lui ouvre les portes d'une carrière de pianiste classique professionnel.

Devenu pendant trois ans l'élève de Vlado Perlemuter à Paris, Christian Zacharias obtient une seconde place au Concours Van Cliburn aux États-Unis en 1973 avant un Premier Prix au Concours Ravel à Paris, en 1975. L'année suivante, le pianiste signe avec le label EMI qui publie ses premiers enregistrements de Mozart, Beethoven, Scarlatti et Schumann. Sa carrière de concertiste le voit jouer avec le Quatuor Alban Berg et le Quatuor à cordes de Leipzig.

En 1992, Christian Zacharias débute une nouvelle carrière de chef d'orchestre à la tête de l'Orchestre de la Suisse Romande. Outre son activité de pianiste, il dirige par la suite les orchestres philharmoniques de Los Angeles (2000) et de New York (2006), l'Orchestre Symphonique de Bamberg et le Festival Mozart de Barcelone. En 2006, il fait ses débuts à l'opéra avec la conduite de l'Orchestre de Chambre de Lausanne dans La Clémence de Titus de Mozart, et en 2008, La Belle Hélène de Jacques Offenbach. Il jouera et dirigera par la suite les Concertos pour piano de Chopin et de Schumann.

En 1997, le virtuose quitte EMI pour MD&G (Dabringhaus & Grimm). En 2003, il se lance dans l'intégrale des Concertos pour piano de Mozart qui se poursuit sur une dizaine d'années. Son interprétation de l'oeuvre mozartienne saluée par la critique lui vaut de remporter un ECHO Award trois années d'affilée, entre 2008 et 2010 pour les Concertos et deux Diapasons d'or pour ses Fantaisies, Rondos et Sonates et le quatrième volume des Concertos pour piano. En2007, il est nommé « Artiste de l'année » au MIDEM de Cannes.

Christian Zacharias, nommé Chevalier des Arts et des Lettres en France, a participé aux documentaires Christian Zacharias joue Domenico Scarlatti à Séville, Robert Schumann - Le Poète parle (INA) et Entre scène et loge... (WDR-Arte). En 2011 paraissent deux coffrets de 5 CD consacrés aux Sonates pour piano de Mozart et de Schubert. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 27 avril 1950 à Jamshedpur en Inde, Christian Zacharias grandit en Allemagne où il prend ses premières leçons de piano à l'âge de sept ans. En 1960, il entre au Conservatoire de Karlsruhe où il poursuit son apprentissage jusqu'en 1969. Cette année là, son Second Prix au Concours international de Genève lui ouvre les portes d'une carrière de pianiste classique professionnel.

Devenu pendant trois ans l'élève de Vlado Perlemuter à Paris, Christian Zacharias obtient une seconde place au Concours Van Cliburn aux États-Unis en 1973 avant un Premier Prix au Concours Ravel à Paris, en 1975. L'année suivante, le pianiste signe avec le label EMI qui publie ses premiers enregistrements de Mozart, Beethoven, Scarlatti et Schumann. Sa carrière de concertiste le voit jouer avec le Quatuor Alban Berg et le Quatuor à cordes de Leipzig.

En 1992, Christian Zacharias débute une nouvelle carrière de chef d'orchestre à la tête de l'Orchestre de la Suisse Romande. Outre son activité de pianiste, il dirige par la suite les orchestres philharmoniques de Los Angeles (2000) et de New York (2006), l'Orchestre Symphonique de Bamberg et le Festival Mozart de Barcelone. En 2006, il fait ses débuts à l'opéra avec la conduite de l'Orchestre de Chambre de Lausanne dans La Clémence de Titus de Mozart, et en 2008, La Belle Hélène de Jacques Offenbach. Il jouera et dirigera par la suite les Concertos pour piano de Chopin et de Schumann.

En 1997, le virtuose quitte EMI pour MD&G (Dabringhaus & Grimm). En 2003, il se lance dans l'intégrale des Concertos pour piano de Mozart qui se poursuit sur une dizaine d'années. Son interprétation de l'oeuvre mozartienne saluée par la critique lui vaut de remporter un ECHO Award trois années d'affilée, entre 2008 et 2010 pour les Concertos et deux Diapasons d'or pour ses Fantaisies, Rondos et Sonates et le quatrième volume des Concertos pour piano. En2007, il est nommé « Artiste de l'année » au MIDEM de Cannes.

Christian Zacharias, nommé Chevalier des Arts et des Lettres en France, a participé aux documentaires Christian Zacharias joue Domenico Scarlatti à Séville, Robert Schumann - Le Poète parle (INA) et Entre scène et loge... (WDR-Arte). En 2011 paraissent deux coffrets de 5 CD consacrés aux Sonates pour piano de Mozart et de Schubert. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 27 avril 1950 à Jamshedpur en Inde, Christian Zacharias grandit en Allemagne où il prend ses premières leçons de piano à l'âge de sept ans. En 1960, il entre au Conservatoire de Karlsruhe où il poursuit son apprentissage jusqu'en 1969. Cette année là, son Second Prix au Concours international de Genève lui ouvre les portes d'une carrière de pianiste classique professionnel.

Devenu pendant trois ans l'élève de Vlado Perlemuter à Paris, Christian Zacharias obtient une seconde place au Concours Van Cliburn aux États-Unis en 1973 avant un Premier Prix au Concours Ravel à Paris, en 1975. L'année suivante, le pianiste signe avec le label EMI qui publie ses premiers enregistrements de Mozart, Beethoven, Scarlatti et Schumann. Sa carrière de concertiste le voit jouer avec le Quatuor Alban Berg et le Quatuor à cordes de Leipzig.

En 1992, Christian Zacharias débute une nouvelle carrière de chef d'orchestre à la tête de l'Orchestre de la Suisse Romande. Outre son activité de pianiste, il dirige par la suite les orchestres philharmoniques de Los Angeles (2000) et de New York (2006), l'Orchestre Symphonique de Bamberg et le Festival Mozart de Barcelone. En 2006, il fait ses débuts à l'opéra avec la conduite de l'Orchestre de Chambre de Lausanne dans La Clémence de Titus de Mozart, et en 2008, La Belle Hélène de Jacques Offenbach. Il jouera et dirigera par la suite les Concertos pour piano de Chopin et de Schumann.

En 1997, le virtuose quitte EMI pour MD&G (Dabringhaus & Grimm). En 2003, il se lance dans l'intégrale des Concertos pour piano de Mozart qui se poursuit sur une dizaine d'années. Son interprétation de l'oeuvre mozartienne saluée par la critique lui vaut de remporter un ECHO Award trois années d'affilée, entre 2008 et 2010 pour les Concertos et deux Diapasons d'or pour ses Fantaisies, Rondos et Sonates et le quatrième volume des Concertos pour piano. En2007, il est nommé « Artiste de l'année » au MIDEM de Cannes.

Christian Zacharias, nommé Chevalier des Arts et des Lettres en France, a participé aux documentaires Christian Zacharias joue Domenico Scarlatti à Séville, Robert Schumann - Le Poète parle (INA) et Entre scène et loge... (WDR-Arte). En 2011 paraissent deux coffrets de 5 CD consacrés aux Sonates pour piano de Mozart et de Schubert. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page