Chronique de la dérive douce (Littérature Française) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Chronique de la dé... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Chronique de la dérive douce Broché – 29 février 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 9,98 EUR 2,70

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Chronique de la dérive douce + Le Charme des après-midi sans fin
Prix pour les deux : EUR 26,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Je quitte une dictature
tropicale en folie
encore vaguement puceau
quand j'arrive à Montréal
en plein été 76.

Je regarde le ciel
en pensant qu'il y a
quelques minutes
j'étais là-haut
parmi les étoiles.
La première fois.

Sur tous les écrans de l'aéroport
et même du monde
la petite gymnaste,
aux grands yeux noirs effrayés
et aux longs bras si frêles,
qui danse, vole,
et n'ouvre
les yeux et les bras
qu'au moment
où ses pieds
touchent le sol.

Du premier mouvement
jusqu'au moment
où elle s'arrête
d'un geste net et précis.
Le corps arqué.
Nadia Comaneci dort.
Voilà l'explication de
sa note parfaite - 10,
la première de l'histoire
des jeux Olympiques.

Un couple en train de s'embrasser.
Un baiser interminable.
La fille est en minijupe rouge.
Je ralentis le pas.

(...)

Revue de presse

C'est lumineux, poignant, triste et drôle comme la vie. En renouant avec le décor, l'humour et l'érotisme décontracté de son premier livre, l'auteur de «Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer» sait parfaitement ce qu'il fait :

Ne jamais se plaindre du racisme
si tu ne veux pas être perçu comme
un être inférieur.»

Il préfère capter l'instant. C'est la grande sagesse de Dany Laferrière qui, sous sa plume, est autant un art poétique qu'un indispensable art de vivre. (Grégoire Leménager - Le Nouvel Observateur du 12 avril 2012)

Dans sa version d'origine, Chronique de la dérive douce était composé de 366 paragraphes courts, un pour chaque jour de l'année ; aujourd'hui, il en compte un peu plus (ils ne sont pas numérotés). Quelques-uns sont en prose «pure», la plupart sont dans cette espèce de prose poétique qu'on retrouvera dans L'Énigme du retour : vers courts, phrases sèches coupées en leur milieu, créant une scansion étrange au début mais aussi une musicalité et une atmosphère très prenantes. Pourquoi ne pas parler d'un style «cool jazz», par allusion à la scène où Laferrière taille une bavette avec Dizzy Gillespie au «Soleil Levant», la fameuse boîte de Doudou Boiçel sur la rue Sainte-Catherine ? Cette écriture fragmentée et entêtante participe de la puissance évocatoire d'un livre où Dany Laferrière, qui n'a pris aucune note à l'époque et qui n'a jamais tenu de journal (le texte a été composé au début des années 1990 à Miami, sur des fiches ensuite reclassées par ordre chronologique), retrouve toutes les sensations du jeune homme qu'il était en 1976, avec l'ambiance de la cité, les réflexions et les impressions des premiers mois d'exil...
Le vrai sujet du livre, c'est en fait l'ambivalence du déracinement : douleur de perdre un pays, chance d'en récupérer un autre. En dépit des difficultés, de la misère et du travail abrutissant à l'usine de peaux, une lumière très optimiste règne sur le texte et éclate particulièrement dans les dernières pages...
La douleur de l'exil se transforme en hymne au voyage, le drame en recommencement, et tout se colore d'optimisme. (Bernard Quiriny - Le Magazine Littéraire, avril 2012)

C'est écrit comme il vit et voit, au jour le jour, avec un remarquable sens du concret, sans aucun souci théorique. On n'est pas loin parfois du poème bref avec retour à la ligne. Pas d'état d'âme apparent, rien que du vrai d'ordre charnel. Ce livre n'est pas d'un exilé en perdition. N'a-t-il pas affirmé dans l'Énigme du retour  : « Ce qui est sûr, c'est que je n'aurais pas écrit ainsi si j'étais resté là-bas (Haïti - NDLR). Peut-être que je n'aurais pas écrit du tout. Écrit-on hors de son pays pour se consoler  ? Je doute de toute vocation d'écrivain en exil. » À la fin de cette Chronique de la dérive douce, Dany Laferrière s'achète une machine à écrire d'occasion avec le maigre salaire gagné à la sueur de son front. Un écrivain vient de naître. (Muriel Steinmetz - L'Humanité du 7 juin 2012)


Détails sur le produit

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Grasset (29 février 2012)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246789117
  • ISBN-13: 978-2246789116
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1,5 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 308.714 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Marie REDON Blasco le 29 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
Je lis tous ses livres, et je dirai après ce que j'en pense..en tout cas il fait passer de bons moments, surtout le soir pour se remettre les idées en place. Il est structurant avec des évidences qui logent en nous mais ne se montrent pas. C'est un révélateur.,Mais ses relations avec son pays d'origine sont à étudier. bien sympa en tout cas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?