Un roi sans divertissement et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Chroniques, I : ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Chroniques, I : Un roi sans divertissement Poche – 6 octobre 1972


Voir les 13 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 16,81
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,75 EUR 0,73
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,04 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,99
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 14,90

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Chroniques, I : Un roi sans divertissement + La porte des Enfers + Pierre Grassou
Prix pour les trois: EUR 17,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Qui donc a profité des neiges pour égrainer un chapelet de cadavres ? Dans ce village du Dauphiné, l'arrivée du printemps rejette ses secrets et ses morts : au bout de trois victimes, on finira par faire appel à un spécialiste, le commandant Langlois, qui découvrira bien vite la vérité. Mais pourra-t-il y survivre ?

Étranges personnages que ceux de ce récit ; étrange roman, qui tient du théâtre de l'absurde, du conte séculaire et de la parabole. Parabole laïque sur un seul thème, dont la pensée de Pascal "Un roi sans divertissement est un roi plein de misère" donne la clef : l'ennui existentiel guette les hommes, s'ils ne s'inventent pas des divertissements efficaces, consistants. C'est ce qu'avait bien compris l'assassin des neiges ; c'est ce que finira par comprendre Langlois, à son corps défendant.

Avec ce drame d'une vie en trois actes, Giono inaugurait une série romanesque très noire, centrée sur l'analyse du mal et de la misère humaine, bien loin du cycle provençal de Regain. --Karla Manuele

Présentation de l'éditeur

Le livre est parti parfaitement au hasard, sans aucun personnage. Le personnage était l'Arbre, le Hêtre. Le départ, brusquement, c'est la découverte d'un crime, d'un cadavre qui se trouva dans les branches de cet arbre. Il y a eu d'abord l'Arbre, puis la victime, nous avons commencé par un être inanimé, suivi d'un cadavre, le cadavre a suscité l'assassin tout simplement, et après, l'assassin a suscité le justicier. C'était le roman du justicier que j'ai écrit. C'était celui-là que je voulais écrire, mais en partant d'un arbre qui n'avait rien à faire dans l'histoire. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Détails sur le produit

  • Poche: 243 pages
  • Editeur : Gallimard (6 octobre 1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070362205
  • ISBN-13: 978-2070362202
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.577 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

27 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 7 janvier 2005
Format: Poche
Un livre obscur au premier abord, d'autant plus obscur que chacun de ses mots a un poids, un écho. Une fresque dramatique d'un village banal et d'un homme comme les autres. Sans jamais tomber dans le pathétique ni l'appitoiement, Giono peint avec art la cruauté de la vie et les efforts désespérés que fait, bien souvent inconsciemment, chaque être vivant pour échapper à cet ennui qui risque de le dévorer. Et ce jusqu'à une conclusion infiniment tragique mais plus morale que toutes les pages qui ont précédé. Une vérité sur chaque homme et une écriture infiniment subtile et riche.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Touzalin sur 23 décembre 2009
Format: Poche
Bien que l'ayant lu et relu peut-être six ou sept fois, je ne peux me lasser de ce roman qui est comme une immense énigme qu'il ne faudrait pas décrypter. Un livre labyrinthe, envoutant, hypnotique, fascinant ... Et l'on s'y perd parfois. Plus qu'un livre sur la condition humaine, il porte à se regarder différemment, voir ce qu'il y a en soi qu'on ne veut pas voir.
L'écriture de Giono y est subtile, et pourtant simple : le narrateur et multiple, vaguement connu selon les sections, avec un langage parfois abrupte mais tout à fait cohérent avec l'ambiance. Il y décrit tout en révélant tout à chaque instant sans jamais rien dire de telle sorte que l'on croit comprendre quelque chose qu'on ne comprendra pas ... Et si l'on ose comprendre quelque chose c'est qu'on s'est perdu. L'énigme policière n'est certainement qu'un prétexte à une réflexion plus profonde.

Cependant ce n'est peut-être pas seulement un livre à lire comme un légère distraction, ou même comme une simple chronique (comme le laisse comprendre le nom que Giono a laissé à ce roman et quelques autres ) : on serait dès lors bien déçu et ennuyé d'un bout à l'autre. Essayons plutôt d'y voir une fable métaphysique, ou quelque chose comme un miroir du fond de soi.

Bonne lecture à tous ceux qui oseront franchir le seuil de ce roman, le seuil de leur "propre maison".
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyril Chapelle sur 13 mai 2011
Format: Poche
Un roi sans divertissement est un homme plein de misère, plein de mystère aussi. Un polar métaphysique mieux que tous ces thrillers un peu fades, un peu convenus. Dans un paysage de neige épaisse, une chasse au loup, mais le loup n'est pas celui qu'on croit. Qu'il ya t-il au bout de l'ennui ? Comment le goût du mal vient aux hommes ? Itinéraire initiatique pour le Capitaine Langlois, celui-là même qu'on découvre plus léger dans les récits de la demi-brigade, autre très beau livre de Giono. Un des plus beaux romans de langue française, et qui sous une apparente simplicité, cache des profondeurs insondables. Incontournable et fascinant !!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par "satys" sur 16 mai 2005
Format: Poche
je ne suis pas du tout d'accord avec le précédent avis,cela montre bien qu'il a lu le livre en ne connaissant pas le véritable théme qu'aborde GIONO.j'ai lu le livre deux fois,et il est vrai que la premiere fois je l'ai trouvé ennuyeux ,mais en relisant en ayant analyser le sujet en classe je l'ai relu avec une véritable fascination.le sujet q'aborde gino nous concerne tous,comment dans un ennuie extreme ou tout est blanc,un simple villageois tue pour couper son ennuie en voyant le sang rouge luire sur la neige immmaculé.la suite nous fais touché du doigt que l'on est tous capable de basculer dans cette violence meme si on n'en a pas conscience.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Tout a été dit et écrit sur ce chef-d’œuvre que je relit chaque année, au début de l'hiver, quand arrive les premiers flocons et que souffle le vent du nord.........
L'objet de mon commentaire est de soumettre à l'attention des chercheurs une HYPOTHESE quant à une source possible où aurait pu puiser Giono pour écrire le drame final.
En effet, j'ai découvert, dans une chronique criminelle publiée chez l'éditeur auvergnat DE BOREE, la narration d'un SUICIDE A LA DYNAMITE ! Je n'ai malheureusement pas retrouvé l'ouvrage en question mais j'ai le souvenir précis suivant : le suicidé à la dynamite est le demi-frère d'un grand criminel qui fut jugé et condamné à mort pour l'assassinat et le viol d'une fillette dans le centre de la France. Ce crime odieux avait fait sensation et des cartes postales du guillotiné furent même éditées (reproduites dans l'ouvrage cité). Et c'est quelques années plus tard que le demi-frère du criminel enflamma à nouveau médias - toujours avides de sensationnel, comme aujourd'hui ! - car ils purent en "remettre une couche" à propos du crime précédent. Or, on sait que Giono était grand amateur des chroniques journalistiques judiciaires de son époque qui aussi celle des faits réels que je rapporte ici.
Peut-être que cette anecdote est déjà connue des spécialistes de Giono, en tout cas je n'en ai pas trouvé de traces.
Merci donc de me donner votre avis ou vos remarques éventuelles sur l'hypothèse avancée ici.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?