Commencez à lire Chuuut ! sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Chuuut !
 
Agrandissez cette image
 

Chuuut ! [Format Kindle]

Janine BOISSARD
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 20,00
Prix Kindle : EUR 11,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 8,01 (40%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 11,99  
Broché EUR 20,00  
Broché EUR 6,80  
Broché, Grands caractères EUR 25,60  
Chaque jour, un ebook avec au moins 60% de réduction
Découvrez l'Offre Éclair Kindle et inscrivez-vous à la Newsletter Offre Éclair Kindle pour ne rater aucun ebook à prix exceptionnel. Abonnez-vous dès maintenant
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !




Le Pack de la Rentrée : 24 applis offertes, plus de 50 euros d'économies, jusqu'au 4 septembre sur l'App-Shop pour Android. Profitez-en et partagez la nouvelle. En savoir plus.


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Fine

Chut ! Quand j'étais petite et que je n'arrêtais pas de demander «pourquoi, pourquoi, pourquoi ?», c'était la réponse que je recevais le plus souvent.
«Chut» avec les gros yeux, «chut» avec des larmes dans les yeux, «chut» avec un doigt posé sur les lèvres comme un barreau de plus.
Toute la famille vivait au château, la maison de mon grand-père, même si ça n'était pas un vrai avec un pont-levis, des tours et des mâchicoulis d'où tu jettes de la poix brûlante et des pierres sur l'ennemi, mais un château quand même, et maman m'expliquait que grand-père était un roi, le roi du cognac, comme la ville de François Ier que l'on voyait des fenêtres du haut. Et, derrière la grille, toutes ces rangées de vigne étaient ses armées, les bouteilles d'alcool qu'on en tirait ses oriflammes, et sur chacune son nom était marqué : Edmond de Saint Junien.
De chaque côté du château qui donnait sur une grande cour avec un puits fleuri - interdit de s'asseoir sur la margelle -, grand-père avait fait ajouter des ailes qu'on appelait aussi des «dépendances», afin d'y loger ses quatre enfants lorsqu'ils seraient mariés : une pour Baudoin et Roselyne, les aînés, une pour Monique et Hermine (maman), les cadettes.
Aujourd'hui, c'était fait. L'oncle Baudoin et la tante Béatrix occupaient l'aile droite avec leurs trois enfants, Thibaut, LouisAdrien et Philippine. La tante Monique, l'aile gauche avec son fils Alexander, et nous à côté, bien séparés, chacun chez soi, Hermine et Gilles, mes parents avec moi, Fine, et mon petit frère Benjamin.
Et là, les «pourquoi» commençaient.
- Dis, maman, pourquoi les volets de la dépendance de tante Roselyne sont toujours fermés ? Où elle est ? Pourquoi on l'a jamais vue ?
- Chut, ma Fine, répondait maman. Ta tante Roselyne est partie très loin, dans un autre pays. Ça a fait beaucoup de chagrin à tes grands-parents, alors surtout tu ne leur en parles pas.
- Et toi aussi, maman, ça t'a fait beaucoup de chagrin ?
- Bien sûr, c'était ma grande soeur.
- Et elle reviendra quand ?
Là, c'était «chut» les larmes aux yeux.
- Jamais, mon coeur.

L'autre «pourquoi» concernait mon cousin Alexander, le fils de tante Monique.
- Dis, maman, pourquoi Alexander reste toujours dans son coin ? Il ne veut pas jouer avec nous, il regarde par terre en parlant charabia, et quand il crie, ça fait peur.
- Chut ! répondait maman en fixant le mur comme si tante Monique avait l'oreille collée de l'autre côté. Tu sais bien qu'Alexander est malade.
- Et c'est quoi exactement, sa maladie ?
- C'est les nerfs. On le soigne, tout le monde prie pour qu'il guérisse. Et même s'il fait un peu peur, tu dois être gentille avec lui parce que ce n'est pas sa faute s'il est malade.

Présentation de l'éditeur

Un beau château entouré de vignes, près de Cognac. C'est celui d'Edmond de Saint Junien, exploitant du " nectar des dieux ".
Devise de la famille : " On se tait, on se tient ! " Quoi qu'il arrive. Et même lorsqu'il s'agit de Roselyne, la fille aînée, la " fille perdue ", dont on est sans nouvelles depuis des années.
L'arrivée au château de son fils, Nils, dix-huit ans, dont tous ignoraient l'existence, va faire exploser un lourd secret de famille et voler en éclats l'unité apparente des Saint Junien.
Heureusement, l'amour est là.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 443 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 320 pages
  • Editeur : Robert Laffont (14 mars 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00BPF2XYU
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°1.128 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 adorable 3 avril 2013
Par Sab2203
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Comme toujours, j'attend le "dernier Jeanine Boissard" avec impatience.
C'est une auteure que j'emmène souvent en vacances sur ma kindle : elle tient peu de place dans ma valise mais une grande dans ma vie. Souvent une histoire familiale, avec ses secrets et ses rebondissements, ses rancunes et ses amours filiaux ...
Bref, un petit bout de famille qui vous emmène loin de vos problèmes quotidiens !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un aimable divertissement 25 août 2014
Par Feron Béatrice TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
La famille de Saint Junien vit dans un château de Charente dont le propriétaire et patriarche est le roi du Cognac. Chaque aile abrite la famille d'un de ses quatre enfants. Celle de Roselyne est vide, mais chut ! On ne peut pas en parler.
Fine et Philippine, si proches et si différentes, sont cousines mais pourraient être jumelles. Le jour où leur tombe du ciel un cousin inattendu, la vie de tous va être chamboulée.
Voilà un roman de vacances typique.
Il se lit avec plaisir bien qu'il soit stéréotypé et prévisible à souhait. Des personnages manichéens et parfaitement invraisemblables, un style inexistant, une « enquête » dont on connaît déjà la fin...
Bref, amusant, délassant, mais pas vraiment convaincant ! Idéal quand on est surmené et qu'on n'a pas envie de se prendre la tête.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 bon roman 6 avril 2013
Par lauraline79 TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché|Achat vérifié
Un roman bien écrit, qui se laisse lire tout seul, même si les ficelles sont un peu grosses. Mais la famille de St Junien est attachante avec ses traditions et ses secrets.
Une formule à retenir : "savoir replanter sur du pardon"
Si on aime les histoires à rebondissements, alors on peut y aller sans hésiter !
Pour moi, cela ne restera pas dans mes coups de coeur mais dans les livres de vacances.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Savoir replanter sur du pardon 7 mars 2013
Par Koryfée/Karine Fléjo TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Chuuut!, de Janine Boissard
Éditions Robert Laffont, mars 2013

Savoir replanter sur du pardon.

« Il y a toutes sortes de silences. On parle de silence « religieux », de silence « de mort ». Il peut y en avoir aussi de respect, de regret, de honte. » (P.133) Dans la famille Saint Junien, le silence est protection. Protection de l'unité du clan. Protection des liens du sang. Envers et contre tous. Envers et contre tout.
Tous, Edmond et Delphine de Saint Junien, leurs quatre enfants, beaux-enfants et petits enfants vivent au château, près de Cognac. Tous ou presque. Car Roselyne manque à l'appel, partie pour Amsterdam avec un certain Werner quelques années plus tôt. Une absence douloureuse scellée par le silence. Jusqu'à ce jour où ils apprennent son décès, laissant derrière elle un fils, Nils, âgé de dix-huit ans. A cette nouvelle, une évidence : ce dernier doit rejoindre les siens au château.
Pour celui qu'on a baptisé Nils, en référence au récit « Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » la vie semble alors être un conte. De courte durée toutefois. Lorsque le corps de la petite Maria est découvert sans vie, Nils est le coupable tout désigné. Face au drame, le clan explose. D'un côté, ceux qui croient en son innocence. De l'autre, ceux qui l'accablent. Et Nils de se battre pour obtenir sa réhabilitation. Avec patience. Avec droiture. Sans haine. Sans violence. Car s'il a grandi dans un terreau hostile, stérile, il ne s'est pas laissé dépérir dans le manque.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon moment ! 22 novembre 2013
Par laronze
Format:Broché
Fidèle à elle-même, Janine Boissard nous offre une intrigue familiale, autour d’un clan et de ses secrets. Efficace, bien écrit et agréable à lire, même s’il ne renouvelle pas le genre, Chuut ! se lit avec réel plaisir.

Dans la famille Saint Junien, on cultive autant les vignes pour en faire un délicieux cognac que les secrets les plus gênants. A chaque interrogation, on répond poliment par un « Chuut » qui est censé tout résoudre et stopper net toute velléité de curiosité. « On se tait, on se tient ! », une devise qui définit plutôt bien ces bourgeois du Sud-Ouest de la France. Maitres d’eux-mêmes et respectueux des convenances et des apparences, rien ne parait avoir de prise sur eux. On évite ainsi de parler de Roselyne, la « fille perdue », celle qui a suivi un proxénète en Hollande et qui doit vendre certainement son corps pour survivre. Qu’est-elle devenue ? Tout le monde l’ignore. Seule son aile du château, ostensiblement fermée, est là pour rappeler son existence. Un jour, un coup de fil vient faire voler en éclats la tranquillité de la famille. Le fantôme de Roselyne est de retour avec l’arrivée de son fils Nils dont ils ignorent tout. Orphelin, le jeune homme est venu honorer la promesse faite à sa mère : reprendre contact avec ses proches. S’il éveille la méfiance chez certains, il est accueilli à bras ouverts par ses grands-parents. C’est alors que le drame survient…

Contrairement aux apparences, Janine Boissard ne nous livre pas une enquête policière à proprement parler.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 janine boissard
Toujours parfait. Un écrivain que l'on ne voit pas souvent. Et hélas n'écrit pas souvent non plus. Lire la suite
Publié il y a 3 mois par orangina
3.0 étoiles sur 5 CHUUUUT
Contemporain - la fin est un peu surprenante - un pied de nez à la justice et à l'étique familiale
Publié il y a 3 mois par Amazon Customer
5.0 étoiles sur 5 chuuut
désolée mais je n'ai pas reçu ce livre malgré votre confirmation par mail, j'attends votre envoi pour donner mon avis sur ce livre
Publié il y a 4 mois par MR et MME DELAHAIGUE
5.0 étoiles sur 5 génial !
j'ai lu ce livre presque d'une traite tellement il je l'ai aimé !!! je ne regrette pas mon achat, ni le fait d'avoir attendu que son prix soit à ma portée... Lire la suite
Publié il y a 6 mois par tessier martine
3.0 étoiles sur 5 Lecture divertissante
Lecture assez sympathique mais intrigue trop facile et trop attendue. Un agréable le moment de lecture néanmoins. Lire la suite
Publié il y a 8 mois par angilella
5.0 étoiles sur 5 Chuuut !
Encore de nos jours, il existe des familles où le scandale ne doit pas passer les murs de la maison, ici le château ! Lire la suite
Publié il y a 9 mois par brouque micheline
4.0 étoiles sur 5 du plaisir simple
comme toujours l'auteur, avec son style simple et vrai, nous captive; c'est un plaisir de lire un livre de jeanine Boissard
Publié il y a 11 mois par christiane verdier
4.0 étoiles sur 5 une praline toujours délicieuse...
Je n'aime pas les pralines, en ce sens que la surprise peut être bonne ou mauvaise, et vu que je n'apprécie pas la majorité des fourrages, statistiquement, pour moi,... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par Anaïs Valente
2.0 étoiles sur 5 Deception
Oui bien sûr, ce livre est facile à lire ...mais dès le début de l'histoire j'ai compris que ce pauvre Alexander et sa mère porteraient le... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par Tessier Elisabeth
3.0 étoiles sur 5 Vacances
un roman prenant et facile pour les vacances, on a envie de savoir ce qui se passe dans cette famille
Publié il y a 13 mois par VIRGINIE DELATTRE
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique