undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:11,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 août 2007
Croyait-on avoir suffisamment élargi le territoire de l'historien, que Marc Ferro, représentant de la troisième génération de l'école des Annales, poursuivait dans les années 1970 cet esprit de conquête méthodologique caractéristique, prouvant de manière convaincante que l'oeuvre cinématographique constitue un observatoire privilégié du sens de l'histoire.
Dans ce livre parfois complexe si la trame chronologique ou les grands enjeux politiques et sociaux vous échappent, l'auteur met au jour des catégories d'analyse autant qu'il passe au crible, toujours en historien, la mise en scène d'un film - exemple de micro-histoire - pour mettre en lumière ce qu'il nomme, après d'autres, le "contenu latent" d'une oeuvre. Et ainsi déconstruire les présupposés culturels d'une société productrice et réceptrice de films dans l'histoire.
Ce livre passionnera cinéphiles et amateurs d'histoire culturelle.
Reste un problème: qui peut sérieusement avoir accès à tous les films évoqués??
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2015
Dans cet ouvrage paru en 1977 puis totalement refondu en 1993, Marc Ferro étudie la relation intime entre le cinéma et l'Histoire. Il propose une double lecture du matériau cinématographique: une lecture historique du film et une lecture cinématographique de l'Histoire. Il s'interroge sur le pouvoir de l'image, reflet d'une société à un moment précis, sur la porosité des frontières entre fiction, propagande et documentaire, sur le sens caché des images, l'évolution de leur perception... Ainsi "La Grande Illusion", chef-d'oeuvre de Renoir, conçu tel un film pacifiste en 1938 - et interdit en tant que tel par les nazis - est perçu comme une oeuvre vichyste lors de sa nouvelle sortie en 1946 car prônant un rapprochement franco-allemand impensable au lendemain de l'Occupation...
Elaboré sous forme d'une réflexion menée entre 1973 et 1993 sur des thèmes précis, l'ouvrage évoque l'émission "Histoire parallèle" animée par l'auteur sur Arte, fait référence à de nombreux films et analyse de façon plus approfondie quelques grands classiques parmi lesquels: "Le cuirassé Potemkine" (Eisenstein), "Napoléon" (Gance), "Le Juif Süss" (Harlan), "La Grande Illusion" (Renoir), "M le Maudit" (Lang), "Le troisième homme" (Reed) ou encore "Pétain" (Marboeuf).
Une référence incontournable.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je me souvenais vaguement de "Histoires parallèles" diffusées sur Arte dans les années 90. Marc Ferro revient ici dans une interview sur les dessous de cette série. Le livre est divisé en 4 parties : film comme document historique, le film agent de l'histoire, les modes d'actions du langage cinéma, la société qui produit, l'histoire au cinéma. J'ai beaucoup appris sur la lecture du film, comment décrypter les montages, sur les non dits. Ferro analyse beaucoup de films réalisés après la révolution d'octobre en Russie. Comment le scénario est écrit selon que l'on soutient ou non la révolution. Il passe aussi côté USA avec la vision de la révolution française. Il s'agit souvent d'articles parus dans les années 70 et 80 qui sont rassemblés ici. Le film est un document historique comme les journaux, les livres. Ferro apporte une lecture éclairante sur le cinéma (et pas seulement les actualités). La seule réserve c'est que le cinéma russe est à mon goût un peu trop représenté.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2002
Marc Ferro est un précurseur dans l'exploitation des archives filmiques. Avec Cinéma et Histoire, il propose une analyse pertinente des films qui font l'Histoire tout en précisant une méthodologie pour en aborder d'autres. Une oeuvre dont la complexité permet de mieux appréhender la mémoire collective.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,70 €
17,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)