EUR 28,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Citoyen du monde Broché – 3 septembre 2003


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 28,40
EUR 26,21 EUR 1,26
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,15

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Citoyen du monde + Carlos Ghosn - 24 Leçons de management
Prix pour les deux : EUR 46,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Amazon.fr

Voici une autobiographie qui tombe à point. Derrière le portrait du polytechnicien surdoué se profilerait-il le dauphin de Louis Schweitzer à la présidence de Renault ? Carlos Ghosn – en collaboration avec le journaliste Philippe Riès – peaufine donc son image de dirigeant à la fois humain et exigeant. Précédé d’une réputation de cost killer, ce globe-trotter met en avant le parcours sans faute qui a forgé ses convictions intimes.
D’éducation francophile, ce Libanais maronite a connu le Brésil jusqu’à six ans, le Liban jusqu’à dix-sept ans, puis la France, où il intègre Polytechnique. Après avoir fait ses premières armes de 1978 à 1985 en France, il part pour Michelin au Brésil, puis en 1989, aux États-Unis Il y gère l’intégration d’Uniroyal-Goodrich dans le groupe, et lance des plans audacieux qui le font remarquer. En 1995, il rejoint Renault, où il fait ses gammes pour ensuite gérer la prise de participation dans Nissan, à partir de 1999. Le jeune patron quadragénaire parviendra à redresser l’entreprise au bord de la faillite en trois ans.
Bien que frisant parfois l’autopromotion, cette autobiographie est une chronique passionnante de la vie des affaires construite comme un roman à suspense. Avec en point de mire le redressement spectaculaire de Nissan, cet ouvrage met en lumière les multiples facettes d’un individu hors de commun, multilingues et maîtrisant parfaitement un environnement économique en mutation rapide. --Cyril Demaria

Quatrième de couverture

En mars 1999, Nissan Motor est une branche malade de l'économie japonaise. Saturée de dettes, l'entreprise est vouée à une mort probable. Lorsque Carlos Ghosn, agissant au nom de Renault qui prend alors 36,8 % du capital, promet une renaissance en trois ans, on pouvait douter de ses déclarations. Le résultat ? Nissan est devenu en un temps record l'un des constructeurs automobiles les plus rentables au monde ! Comment un tel miracle fut-il possible ? Comment une économie réputée aussi impénétrable que celle du japon a-t-elle su s'ouvrir à de nouvelles méthodes ? Que faire pour s'intégrer à un pays si différent ? Qu'est-ce qu'un management sans frontières ? Ce livre, écrit avec la collaboration du journaliste Philippe Riès, ne raconte pas seulement le sauvetage de Nissan : il explique de l'intérieur l'itinéraire d'un homme hors du commun, bientôt à la tête de l'alliance Renault-Nissan. Voici un autre visage de la mondialisation. Du Brésil où il est né dans une famille libanaise à Clermont-Ferrand, où ce polytechnicien sorti des écoles de la République, parlant l'arabe, le portugais et l'anglais, a su gagner la confiance des « Bib's », des Etats-Unis où il dirige les activités de Michelin à un Tokyo en crise, cet homme secret se raconte pour la première fois. « Il n'y a pas de limite à ce que nous pouvons faire » a-t-il coutume de dire... C'est l'une des leçons, entre mille, de cette passionnante « success story ».


Détails sur le produit

  • Broché: 280 pages
  • Editeur : Grasset (3 septembre 2003)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246630916
  • ISBN-13: 978-2246630913
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,8 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 294.175 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 10 février 2009
Format: Poche
Je tombe des nues... comment se fait il que ce livre ait pu passer aussi inapercu au moment de sa sortie, comment moi, qui rafole pourtant de ce genre de document ultra liberal autosatisfait ai je pu passer à coté ?

Car oui, si vous vous régalez de l autosatisfaction d autrui, ce livre est définitivement pour vous. A l instar de notre président, ou d un BHL, on se demande, a le lire, comment le monde a pu tourner pendant quelques millenaires sans Carlos Ghosn.

Plus fort que tout le monde, omniscient, détenant une vérité unique (celle de l outrageux ultra liberalisme) qu il ne supporterait pas de voir contestée (fut ce meme par la crise que le monde traverse aujourd hui), Carlos Ghosn se présente ici comme la lumiere vers laquelle le bon peuple doit se tourner s il veut, ne serait ce qu un instant, comprendre pourquoi lui (le bon peuple) n atteindra jamais les spheres stratospheriques dans lesquelles plane le beau Carlos.

Un ideologie a vomir, une autosatisfaction ecoeurante, une ecriture... inexistante... rien a sauver dans ce bouquin !
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par JPV sur 23 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
super rapport qualité prix
à recommander
correspond complètement à mes attentes
je le recommanderai bientôt à ce prix s'il est maintenu
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
livre très bien écrit avec le témoignage de nombreux dirigeants de l'Alliance et de Carlos Ghosn lui-même. Décrit les coulisses du pouvoir dans l'automobile
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par HORIZON 2050 TOP 500 COMMENTATEURS sur 30 juin 2009
Format: Poche
Mr Ghosn est satisfait de lui-même, il est satisfait des automobiles qu'il vend, il est donc très "auto-satisfait" :-). Cependant 'citoyen du monde' reste un ouvrage agréable et facile à lire, un livre ou l'on découvre (ou redécouvre) le management international de très haut niveau. Carlos Goshn était en effet à un moment considéré comme l'un des dix meilleurs 'patron' de la planète, du fait de son action à la tête de Nissan. Par ailleurs c'est un brillant polytechnicien, passé par l'école des mines, ce qui lui a ouvert beaucoup de portes.

Pour ceux qui sont intéressés par l'industrie automobile, ce livre est une mine d'or. On y voit la comparaison entre les industries et les marchés japonais, européens, américains, chinois, les débuts de Ghosn chez Michelin ou il appris une culture de la modestie et de l'humilité, la nécessité d'innover ("la compétitivité est fondée premièrement sur l'innovation") et le respect des collaborateurs ("jamais je n'ai fait avaler son chapeau à quiconque"). La partie la plus intéressante est bien sur celle qui concerne le redressement de Nissan, alors que Carlos Ghosn était totalement étranger à la culture japonaise et à l'entreprise. Certains ne lui donnaient absolument aucune chance de réussite.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 9 février 2009
Format: Poche
Carlos Ghosn, tout petit, déjà, était génial. Partout où il passait, des vieux professionnels ôtaient leurs couvre-chefs pour saluer en lui la lumière des nations.

Multilingue, esprit brillant du siècle (le 21° pas le club éponyme), l'ego aussi vaste que l'univers, l'homme campe le fier-à-bras de manière éclatante, par l'application de recettes libérales aussi vieilles que le monde :

1/ pour abaisser le point mort, je licencie, je ferme les sites (Vilvoorde en Belgique),
2/ je délocalise l'outil de production (les Roumains sont moins chers, même s'il faut leur accorder, quand ils rouspètent, 30% d'augmentation de salaire),
3/ je cède des actifs, je regroupe (Nissan),
4/ je distribue un maximum de dividendes (garantie de l'emploi de Carlos),
5/ je ne crée rien, je mets une telle pression sociale que la création ne prenant plus de risque, devient nulle,
6/ les voitures ne se vendent plus,
7/ les résultats de Renault chutent : c'est la faute à pas de chance et aux mauvais collaborateurs (les suicidés lui répondent),
8/ je distribue des dividendes,
9/ je n'investis plus (car il faut rémunérer les fonds de pension),
10/ où va l'entreprise ?
11/ je bénis l'Etat quand il perfusionne l'entreprise

Le livre est d'une épouvantable lecture tant il est à la gloire du libéral surhomme Carlos. Il est de la même veine que celui de Greenspan que j'ai critiqué.

Je ne pense pas qu'il y ait d'avenir avec ce type de personnage mégalomane à la tête d'une grande et prestigieuse entreprise industrielle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?