ARRAY(0xad3a3d2c)
 

Claire-Marie Le Guay

 

Claire-Marie Le Guay : top des titres MP3

 
Tous les titres
1 - 10 titres sur 164 titres
Trier par
Titre Album Durée Prix
Écouter1. Camille Saint-Saëns: Scherzo (Pour Piano Et Orgue)Escaich/Le guay-Duos piano/Orgue 3:51EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter2. Wolfgang Amadeus Mozart: Sonate N°7 en ut majeur, KV 309 ...Haydn-Mozart-L'Esprit Concertant (Volume 3) (With Pdf Boo... 7:11EUR 1,39  Acheter le titre 
Écouter3. Schumann: Carnaval, Op.9 - Scènes mignonnes sur quatre no...Schumann: Kreisleriana / Carnaval 1:01EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter4. Schumann: Carnaval, Op.9 - Scènes mignonnes sur quatre no...Schumann: Kreisleriana / Carnaval 2:02EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter5. Mozart: Sonate N°4 K 282 - En Mi Bémol Majeur - Menuetto ...De L'Aurore Au Zénith 4:21EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter6. Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante, S.139 - 2. Mo...Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante 2:16EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter7. Schumann: Kreisleriana, Op.16 - 7. Sehr rasch (Molto presto)Schumann: Kreisleriana / Carnaval 2:11EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter8. Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante, S.139 - 11. H...Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante 8:56EUR 1,39  Acheter le titre 
Écouter9. Franz Joseph Haydn: Sonate pour piano N° 58 en ut majeur ...Haydn-Mozart-Ut mineur (Volume 2) 4:05EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante, S.139 - 9. Ri...Liszt: 12 Etudes d'exécution transcendante 9:48EUR 1,39  Acheter le titre 
1 - 10 titres sur 164 titres
« Précédent| Page: 12345...|Suivant »
Vendu par Amazon Media EU S.à r.l. En passant une commande, vous acceptez nos conditions d'utilisation.




Biographie

Née à Paris le 13 juin 1974, Claire-Marie Le Guay pratique le piano depuis l'âge de quatre ans et entre au Conservatoire à quatorze. Elle suit les cours de Jacques Rouvier, Pascal Devoyon et Bruno Rigutto pour le piano et de Christian Ivaldi pour la musique de chambre. Élève douée, elle prend des leçons avec Dmitri Bachkirov, Alicia de Larrocha, Andreas Staier et Leon Fleisher.

Talent précoce, la pianiste se met à collectionner les premiers prix de concours :  Concours International de Musique de Chambre de Portogruaro (Italie) en 1990, Prix Monique de la Buchollerie en 1991, Concours ... Lire la suite

Née à Paris le 13 juin 1974, Claire-Marie Le Guay pratique le piano depuis l'âge de quatre ans et entre au Conservatoire à quatorze. Elle suit les cours de Jacques Rouvier, Pascal Devoyon et Bruno Rigutto pour le piano et de Christian Ivaldi pour la musique de chambre. Élève douée, elle prend des leçons avec Dmitri Bachkirov, Alicia de Larrocha, Andreas Staier et Leon Fleisher.

Talent précoce, la pianiste se met à collectionner les premiers prix de concours :  Concours International de Musique de Chambre de Portogruaro (Italie) en 1990, Prix Monique de la Buchollerie en 1991, Concours International Maria Canals à Barcelone et Concours International Pierre Barbizet en 1994, Concours de l'ARD de Munich en 1995. Cette même année, elle ouvre son parcours discographique par une oeuvre difficile, les 12 Études d'exécution transcendante de Liszt, suivies d'un récital d'oeuvres de Schuman (Kreisleriana et Carnaval) en 1997.

Cette série de révélations sur la scène internationale est couronnée par une Victoire de la Musique en 1998 dans la catégorie « nouveau talent ». D'autres distinctions suivent comme le prestigieux Prix de la Fondation Yehudi Menuhin. En 2000, deux nouveaux opus voient le jour. L'un consacré à Stravinsky (Petrouchka) et Ravel (Daphnis et Chloé), l'autre à des sonates contemporaines de Dutilleux, Bartok et Carter. Artiste discrète et reconnue du monde classique, Claire-Marie Le Guay marque de sa présence les grands rendez-vous pianistiques que sont les festivals de La Roque d'Anthéron, Menton ou Auvers sur Oise.

Après une tournée américaine à l'invitation de Daniel Barenboim, la ravissante pianiste enchaîne les prestations avec de grands solistes (Gidon Kremer, Eric Le Sage, François Salque, Quatuor Ébène), passant avec aisance des grands orchestres à la musique de chambre et de la scène au studio. Son étonnante versatilité la conduit à jouer aussi bien des pièces baroques de Haydn que le répertoire classique de Mozart (De L'Aurore au Zénith, L'Esprit Concertant) ou romantique d'un Liszt (Concertos pour piano), que les oeuvres des compositeurs contemporains Thierry Escaich, Guillaume Connesson ou Sofia Goubaidulina.

En 2008, l'enseignant du CNSM de Paris prend la direction artistique de l'association « Jeux de miroirs » destinée à la pédagogie et à la diffusion de la musique classique. Résidente au Théâtre de l'Athénée à Paris où elle joue pour le jeune public, Claire-Marie Le Guay est une artiste sensible et engagée dans la promotion de son art. Ses Vertiges lisztiens parus en 2011 offrent un nouvel aperçu de son talent. L'année suivante paraît un beau Voyage en Russie assorti d'une participation remarquée aux Folles Journées de Nantes. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née à Paris le 13 juin 1974, Claire-Marie Le Guay pratique le piano depuis l'âge de quatre ans et entre au Conservatoire à quatorze. Elle suit les cours de Jacques Rouvier, Pascal Devoyon et Bruno Rigutto pour le piano et de Christian Ivaldi pour la musique de chambre. Élève douée, elle prend des leçons avec Dmitri Bachkirov, Alicia de Larrocha, Andreas Staier et Leon Fleisher.

Talent précoce, la pianiste se met à collectionner les premiers prix de concours :  Concours International de Musique de Chambre de Portogruaro (Italie) en 1990, Prix Monique de la Buchollerie en 1991, Concours International Maria Canals à Barcelone et Concours International Pierre Barbizet en 1994, Concours de l'ARD de Munich en 1995. Cette même année, elle ouvre son parcours discographique par une oeuvre difficile, les 12 Études d'exécution transcendante de Liszt, suivies d'un récital d'oeuvres de Schuman (Kreisleriana et Carnaval) en 1997.

Cette série de révélations sur la scène internationale est couronnée par une Victoire de la Musique en 1998 dans la catégorie « nouveau talent ». D'autres distinctions suivent comme le prestigieux Prix de la Fondation Yehudi Menuhin. En 2000, deux nouveaux opus voient le jour. L'un consacré à Stravinsky (Petrouchka) et Ravel (Daphnis et Chloé), l'autre à des sonates contemporaines de Dutilleux, Bartok et Carter. Artiste discrète et reconnue du monde classique, Claire-Marie Le Guay marque de sa présence les grands rendez-vous pianistiques que sont les festivals de La Roque d'Anthéron, Menton ou Auvers sur Oise.

Après une tournée américaine à l'invitation de Daniel Barenboim, la ravissante pianiste enchaîne les prestations avec de grands solistes (Gidon Kremer, Eric Le Sage, François Salque, Quatuor Ébène), passant avec aisance des grands orchestres à la musique de chambre et de la scène au studio. Son étonnante versatilité la conduit à jouer aussi bien des pièces baroques de Haydn que le répertoire classique de Mozart (De L'Aurore au Zénith, L'Esprit Concertant) ou romantique d'un Liszt (Concertos pour piano), que les oeuvres des compositeurs contemporains Thierry Escaich, Guillaume Connesson ou Sofia Goubaidulina.

En 2008, l'enseignant du CNSM de Paris prend la direction artistique de l'association « Jeux de miroirs » destinée à la pédagogie et à la diffusion de la musique classique. Résidente au Théâtre de l'Athénée à Paris où elle joue pour le jeune public, Claire-Marie Le Guay est une artiste sensible et engagée dans la promotion de son art. Ses Vertiges lisztiens parus en 2011 offrent un nouvel aperçu de son talent. L'année suivante paraît un beau Voyage en Russie assorti d'une participation remarquée aux Folles Journées de Nantes. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née à Paris le 13 juin 1974, Claire-Marie Le Guay pratique le piano depuis l'âge de quatre ans et entre au Conservatoire à quatorze. Elle suit les cours de Jacques Rouvier, Pascal Devoyon et Bruno Rigutto pour le piano et de Christian Ivaldi pour la musique de chambre. Élève douée, elle prend des leçons avec Dmitri Bachkirov, Alicia de Larrocha, Andreas Staier et Leon Fleisher.

Talent précoce, la pianiste se met à collectionner les premiers prix de concours :  Concours International de Musique de Chambre de Portogruaro (Italie) en 1990, Prix Monique de la Buchollerie en 1991, Concours International Maria Canals à Barcelone et Concours International Pierre Barbizet en 1994, Concours de l'ARD de Munich en 1995. Cette même année, elle ouvre son parcours discographique par une oeuvre difficile, les 12 Études d'exécution transcendante de Liszt, suivies d'un récital d'oeuvres de Schuman (Kreisleriana et Carnaval) en 1997.

Cette série de révélations sur la scène internationale est couronnée par une Victoire de la Musique en 1998 dans la catégorie « nouveau talent ». D'autres distinctions suivent comme le prestigieux Prix de la Fondation Yehudi Menuhin. En 2000, deux nouveaux opus voient le jour. L'un consacré à Stravinsky (Petrouchka) et Ravel (Daphnis et Chloé), l'autre à des sonates contemporaines de Dutilleux, Bartok et Carter. Artiste discrète et reconnue du monde classique, Claire-Marie Le Guay marque de sa présence les grands rendez-vous pianistiques que sont les festivals de La Roque d'Anthéron, Menton ou Auvers sur Oise.

Après une tournée américaine à l'invitation de Daniel Barenboim, la ravissante pianiste enchaîne les prestations avec de grands solistes (Gidon Kremer, Eric Le Sage, François Salque, Quatuor Ébène), passant avec aisance des grands orchestres à la musique de chambre et de la scène au studio. Son étonnante versatilité la conduit à jouer aussi bien des pièces baroques de Haydn que le répertoire classique de Mozart (De L'Aurore au Zénith, L'Esprit Concertant) ou romantique d'un Liszt (Concertos pour piano), que les oeuvres des compositeurs contemporains Thierry Escaich, Guillaume Connesson ou Sofia Goubaidulina.

En 2008, l'enseignant du CNSM de Paris prend la direction artistique de l'association « Jeux de miroirs » destinée à la pédagogie et à la diffusion de la musique classique. Résidente au Théâtre de l'Athénée à Paris où elle joue pour le jeune public, Claire-Marie Le Guay est une artiste sensible et engagée dans la promotion de son art. Ses Vertiges lisztiens parus en 2011 offrent un nouvel aperçu de son talent. L'année suivante paraît un beau Voyage en Russie assorti d'une participation remarquée aux Folles Journées de Nantes. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page