Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Clandestino (double vinyle+cd)


Prix : EUR 18,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
18 neufs à partir de EUR 17,75 1 d'occasion à partir de EUR 56,00
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Manu Chao

Discographie

Image de l'album de Manu Chao

Photos

Image de Manu Chao

Biographie

José-Manuel Thomas Arthur dit « Manu » Chao naît le 21 juin 1961 dans le XVème arrondissement de Paris dans une famille espagnole originaire de Galicie. Son grand-père maternel est un réfugié politique, et son père journaliste au Monde et à Radio France International, un intellectuel doublé d'un musicien.

Les ... Plus de détails sur la Page Artiste Manu Chao

Visitez la Page Artiste Manu Chao
18 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Clandestino (double vinyle+cd) + Proxima Estacion Esperanza (double vinyle+cd) + La Radiolina
Prix pour les trois: EUR 43,93

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (21 octobre 2013)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Because Music
  • ASIN : B00F2N3MTG
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.585 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Paru initialement en 1998, le 1er album studio de Manu Chao est de nouveau disponible en vinyle.
L'édition 2013 est un double vinyle gatefold incluant la rondelle CD de l'album

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruno Bartolotta sur 29 janvier 2003
Format: CD
J'ai découvert le clandestino de Manu Chao alors que vivais au Mexique. Un ami mexicain est arrivé l'air bouleversé un soir chez moi et me tend l'album avec pour tout commentaire : "Este si que lo entendio todo a Mexico !" (Celui-là oui, il a tout compris au Mexique) !
S'en est suivi une expérience bouleversante pour moi. Un expérience sans cesse renouvelée à chaque écoute. Quatre ans plus tard, j'y découvre encore des messages, des détails qui chacun ont leur importance.
Un délice de délicatesse, un subtile mélange de tristesse infinie et d'engagement dans la joie de vivre ; une musique métissée à la saveur aigre douce qui donnera un avant goût des impressions d'un pays, d'un continent, dont il a su le plus naturellement du monde capter l'émotion pour nous l'offrir dans cet album unique en son genre !
Et un combat, un parti pris, celui de l'humain qui tient dans les quelques mots de la chanson toute simple qui termine l'album comme une morale puissante à l'histoire racontée :
"El hambre viene, el hombre se va, sin mas razon ..."
(La faim arrive et l'homme s'en va, sans plus de raison !)
Pour moi qui ai vécu plusieurs années dans le pays ou cet album a été conçu et enregistré et à la période où il l'a été, je le trouve tout simplement magistral ! J'oscille entre le rire et les larmes à chaque fois que je l'écoute et ça fait 4 ans que ça dure !!!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roswell sur 10 mars 2003
Format: CD
En 1994 sort Casa Babylon, dernier album de la Mano Negra. En 1995, la Mano se sépare - Jo Dahan et Antoine 'Tonio' Chao étaient déjà partis en 93 (intégrer les Wampas pour le premier, et Radio Latina pour le second). Daniel Jamet et Philippe 'Garbancito' Teboul intègrent Flor Del Fango, Santiago Casariego fonde Marousse, Thomas Arroyo part jouer chez Dusminguet, Thomas Darnal fonde P18... et que fait Manu Chao?
Manu voyage, part se ressourcer en Espagne (Barcelone) puis en Amérique Latine. Il fonde Radio Bemba (avec Biji au chant, Gambeat à la basse, Roy Pacci à la trompette, Gianny au trombonne, David à la batterie, Gérard aux percussions, Julio aux claviers, et enfin B Roy). Il collabore avec divers artistes.
En 1998, il sort Clandestino, qui garde les memes structure, conception et réalisation que Casa Babylon, avec les fameux collages, enrichis de nombreuses bandes récupérées par Manu lors de ses voyages. Clandestino surprend les fans de la Mano, habitués à une musique plus agressive, mais qui sont séduits pour la plupart. En quelques mois, le single fait un carton, malgré l'absence de tournée de promotion officielle.
Clandestino est un album calme, plein d'amertume (que Manu appelle Malegria), intimiste (enregistré avec un studio 8 pistes), loin des coups de gueules agressifs de la Mano.
Avec des chansons écrites pour la plupart en espagnol, mais aussi en anglais, français et portuguais, le 1er album solo du clandestino le plus célèbre est aujourd'hui cultissime.
C'est un chef-d'oeuvre indispensable à tout mélomane...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Vivies Jerome sur 24 novembre 2000
Format: CD
Une voix et un son bien particuliers et enchanteurs, faits de douceur et de mélancolie. Le ton de l'album est relativement triste, et d'habitude je n'aime pas trop ça, mais là je fais sans hésiter une exception. Chaque chanson est ciselée comme un diamant, et franchement je ne vois rien à jeter dans cet album. Préparez la carte bleue, car dès que vous aurez écouté les extraits, vous n'allez pas résister ! ;o)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par philb TOP 500 COMMENTATEURS sur 18 juillet 2011
Format: CD
C'est peu dire que le premier album solo de l'ex-leader de la Mano Negra constitue un coup de maître. Sorti en 1998, "Clandestino" obtient immédiatemement un succès aussi large que mérité, tant cet album capte à merveille l'air du temps. Manu Chao dresse une véritable Tour de Babel discographique, avec des chansons en espagnol, en français et en anglais. Les deux premiers morceaux, "Clandestino" et "Desaparecido", donnent immédiatement le ton. Petites bombes acoustiques d'un efficacité redoutable et d'une simplicité désarmante, qui invitent à danser et à chanter dès la première écoute. La musique de Manu Chao, on ne peut plus métissée, mêle le folk, le reggae, la musique afro-cubaine et les bidouillages électro, qui servent de fil conducteur aux morceaux qui s'enchaînent comme un petit film. Que l'on soit fan de rock, de musique du monde ou de chanson française (les trois mamelles de Manu), impossible de résister à "Mama call", "La vie à deux", "Minha galera" ou "Je ne t'aime plus". Il s'agit d'une expérience incomparable de musique addictive, immédiatement séduisante. En cette fin des années 90, la France va se passionner pour ces ambiances exotiques, en faisant notamment un triomphe au Buena Vista Social Club et à Cesaria Evora. Il n'empêche que "Clandestino" reste le chef-d'oeuvre du genre, qui relègue bien loin les albums de rock festif contemporains (Têtes Raides, La Tordue, Tryo). Ecoutez cet album frais et régénérant. Il devrait être remboursé par la sécu...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?