Code 1879 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Code 1879 a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Code 1879 Broché – 2 octobre 2010


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 22,15 EUR 522,22
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,30
EUR 20,30 EUR 4,97

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Extrait

Affichant le sourire un peu niais qui distingue les éméchés des sobres, Bertie quitta le Prince Albert sur Pembridge Road. Il sentit immédiatement la morsure du froid sur son visage. Cela le réveilla ; après les rigueurs d'une semaine de travail, le fait de se remplir le ventre de bière et la chaleur agréable du feu du pub l'avaient aidé à oublier à quel point on se gelait à l'extérieur, même si tous ceux qui venaient boire un verre ne parlaient que de ça entre leurs lèvres gercées. «Mars, grommelaient-ils. On se croirait plutôt en janvier.»
Une fois son esprit débarrassé des brumes du pub, il jeta un oeil vers le ciel, noir et dégagé. Pas de brouillard ; le vent avait chassé l'habituelle fumée qui, la nuit, recouvrait la ville. Pour une fois, il pourrait utiliser ses yeux, au lieu de son instinct, pour rentrer chez lui.
Sur sa droite, il pouvait entendre le vacarme de la circulation sur Notting Hill Gate. Un homme le dépassa rapidement, la tête baissée, la main gauche posée sur son chapeau, la droite tenant fermement le col de son manteau sur sa gorge. Bertie n'avait même pas pris la peine de fermer le sien. Le froid ne le gênait pas, il avait le sang chaud. «Ma petite bouillotte», comme aimait l'appeler Mary, lorsqu'ils se collaient l'un à l'autre, en croissant, sous les couvertures. Quelquefois, en hiver, lorsqu'il se mettait au lit, elle glissait avec douceur un de ses pieds gelés - elle était très frileuse - entre ses jambes pour le réchauffer. Cela le faisait bondir. «Arrière, femme», lui disait-il. Mais elle en riait et lui aussi. Il était incapable de se fâcher contre elle. Il en allait de même pour elle, comme elle le lui prouverait dans une quinzaine de minutes lorsqu'il débarquerait dans le lit à près de minuit, l'haleine chargée d'alcool.
Penser à cela - penser à elle - le fit sourire tandis qu'il cheminait en suivant Ladbroke Road. Le vent lui fouettait le dos, soufflant en direction du Dale. Bertie était heureux d'avoir quitté cet endroit sinistre. Leur vie s'était nettement améliorée depuis qu'il s'était installé sur Clarendon Road avec Mary et les enfants. Certes, ils étaient encore en bordure du Dale, mais ils avaient vécu cela comme un nouveau départ. Pour la première fois de sa vie, il avait l'impression de pouvoir respirer.

Présentation de l'éditeur

«Ils n'avaient rien. Le tueur n'avait rien laissé. Pas de traces, pas d'indice ou d'arme sur les lieux du crime. Aucun témoin ne s'était fait connaître. Il n'y avait pas de mobile évident. Ils avaient une référence taillée sur une poitrine, un numéro sur un portable, une paire de mains amputées, envolées. C'était tout. Ils tâtonnaient à la recherche d'une ouverture. Foster voulait trouver le détail, l'information qui ferait jaillir la lumière et éclairerait l'enquête.»

La journée de l'inspecteur Grant Foster commence mal : le cadavre d'un homme, que son assassin a amputé des deux mains avant de le poignarder, vient d'être découvert, abandonné dans un cimetière de l'ouest londonien. Le corps semble être tombé du ciel.
Lors de l'autopsie, Grant Foster relève, taillée au couteau dans la peau de la victime, une inscription énigmatique.
Le seul talent d'enquêteur de Foster ne suffira pas à venir à bout de ce mystère. L'indice laissé par le tueur va l'obliger à faire appel à Nigel Barnes, un généalogiste professionnel.
Alors que, peu de temps après, un deuxième corps est identifié, ils vont se retrouver plongés dans les bas-fonds du Londres victorien de la fin du XIXe siècle et parcourir les méandres obscurs d'une affaire criminelle survenue en 1879 et qui semble liée aux meurtres.
Une course contre la montre s'engage : le psychopathe semble suivre un schéma qui, selon Nigel Barnes, va conduire à d'autres exécutions. Foster sait qu'il n'a que peu de temps avant que le tueur n'arrive au bout de son parcours sanglant et ne disparaisse à jamais.

Né en 1972, fils d'un célèbre animateur de télévision, Dan Wadden a travaillé comme journaliste pigiste pour de nombreux titres de presse Outre-Manche. En 2003, à la naissance de son fils, il s'intéresse à l'origine de sa famille et entame des recherches généalogiques. Il découvre un secret de famille et réalise combien le passé influe sur la personnalité. Il imagine alors une série policière autour de la généalogie, où des crimes passés viennent hanter le temps présent Code 1879 est le premier titre de Dan Waddell traduit en français.


Détails sur le produit

  • Broché: 280 pages
  • Editeur : Editions du Rouergue (2 octobre 2010)
  • Collection : Rouergue noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2812601507
  • ISBN-13: 978-2812601507
  • Dimensions du produit: 23,8 x 15 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 279.048 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madamedub.com TOP 500 COMMENTATEURS sur 3 mars 2011
Format: Broché
L'incipit interpelle tout de suite l'attention des lecteurs, d'autant plus ceux d'entre eux qui ont connu, ou connaissent encore, ces sorties de bar tardives, un brin éméchés' Les pensées divaguent' On observe le monde d'une joie sotte et contemplative' J'arrête là cette comparaison digressive puisque quelques lignes plus loin, changement de ton : coups, sang, corps à terre, MORT! Au bout de deux pages, le lecteur sait qu'il a entre les mains un polar "hard boiled" (comme disent nos amis anglo-saxons, référence à l'auteur britannique de cet œuvre). Nous voilà sur les traces d'un psychopathe : un cadavre est retrouvé dans un cimetière de Londres, poignardé, les deux mains amputées. Les indices : une inscription mystérieuse sur le corps et le numéro 1879.

L'originalité du livre réside dans le fait que l'intrigue est guidée par une matière alimentant rarement (jamais ?) le polar : la généalogie.
En dire trop sur le parallèle existant entre des meurtres commis au XIXème siècle et ceux d'aujourd'hui (car il n'y en aura pas qu'un') serait gâcher le suspense distillé par ce roman. L'auteur livre un scénario haletant, et sanglant jusqu'au final, véritable course contre la montre où le passé crée les pistes du présent. La tension, crescendo, est ponctuée de rebondissements convaincants.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par BMR & MAM TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 mai 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Petit polar sympa que ce Code 1879 du britannique Dan Waddell.
On retrouve dans ces pages tous les ingrédients d'une de ces séries policières en vogue à la tv.
Une équipe de flics aux figures canoniques mais à qui on a envie de s'intéresser : la fliquette qui n'a pas la langue dans sa poche, le grand vieux flic trop sérieux, etc. ... Et puis le piment, le sel, l'originalité de la série, l'élément étranger venu du privé : cette fois, ce n'est ni un mentaliste, ni un auteur de polars, c'est un généalogiste.
Nous voici à Londres, une ville effrayée par un criminel qui semble reproduire aujourd'hui les meurtres d'un serial-killer qui aurait sévi en 1879 et qui grave sur ses victimes un code qui ressemble fort à une référence d'arbre généalogique.
La police fait donc appel à Nigel Barnes dont le hobby, la profession et le savoir-faire, sont de parcourir les archives du passé sur les traces de vos ancêtres. Et va y'avoir du boulot, pour les enquêteurs de police comme pour l'enquêteur du passé ...
On ne vous en dit pas plus et il vous faudra attendre les toutes dernières pages pour assister à un enterrement pas banal !
Un polar gentillet, écrit de manière fluide (mais reconnaissons-le, assez incolore et insipide) dont l'originalité est uniquement cette mise en scène de la généalogie appliquée.
C'est plutôt réussi et ce contexte intéressant et curieux donne matière à la fois à l'enquête mais aussi aux crimes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par isabelle B sur 22 avril 2011
Format: Broché
Passionnée de généalogie, je voulais voir ce que pouvait donner un roman policier s'en inspirant. j'ai été agréablement surprise : le livre est bien écrit et l'histoire originale. Sympathique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par thatalie71 sur 6 mars 2011
Format: Broché
livre decouvert par publicité radiophonique , difficile à trouver pour le grand public, mais un vrai plaisir de lecture à faire découvrir . Il se lit très facilement et nous amène à vouloir découvrir son auteur .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?