Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 16,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Coffret 3 CD : Music Bank (inclus 1 CD Rom et 12 titres inédits) [Coffret, CD, Import]

Alice in Chains CD
4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 16,99.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Alice in Chains

Discographie

Image de l'album de Alice in Chains

Photos

Image de Alice in Chains

Biographie

C'est à Seattle que le groupe se forme en 1987, avec Layne Staley (chant), Jerry Cantrell (guitare), Mike Starr (basse) et Sean Kinney (batterie). A ses débuts, le quatuor évolue sous le nom de Alice'N'Chaynz, avant de devenir définitivement Alice In Chains. En 1989, le groupe signe chez Columbia, devenant l'un des premiers de la scène ... Plus de détails sur la Page Artiste Alice in Chains

Visitez la Page Artiste Alice in Chains
33 albums, 11 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (22 octobre 1999)
  • Nombre de disques: 4
  • Format : Coffret, CD, Import
  • Label: Columbia
  • ASIN : B0000296JW
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 196.067 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Get Born Again
2. I Can't Have You Blues (Demo)
3. Whatcha Gonna Do (Demo)
4. Social Parasite (Demo)
5. Queen Of The Rodeo (Live)
6. Bleed The Freak (Demo)
Voir les 17 titres de ce disque
Disque : 2
1. Rain When I Die
2. Fear The Voices
3. Them Bones
4. Dam That River
5. Sickman
6. Rooster
Voir les 17 titres de ce disque
Disque : 3
1. Down In A Hole
2. Hate To Feel
3. What The Hell Have I (Remix)
4. A Little Bitter (Remix)
5. Grind
6. Again (Tattoo Of Pain Mix)
Voir les 14 titres de ce disque

Descriptions du produit

Critique

Un peu plus tôt dans la même année, paraissait la compilation Nothing Safe, aussi indigente pour les fans qu’incomplète pour ceux qui cherchaient une simple introduction à Alice In Chains. Paru en octobre 1999, ce coffret 3 CD est, en revanche, l’idéal, pour (re)découvrir la musique de ce groupe précieux. En même temps qu’il fait office de best of très exhaustif, n’oubliant ni les tubes évidents ni les merveilles méconnues, Music Bank est assorti d’une quinzaine de titres inédits (live, démos, versions alternatives, inédits) qui intéresseront les fans du groupe et peut-être même les simples curieux.   Si l’ensemble commence avec « Get Born Again », l’un des deux derniers titres enregistrés par le groupe en 1998 (l’autre étant « Died », qui clôt le troisième disque), il suit une trame chronologique qui permet de saisir l’évolution musicale sur une décennie. Les premiers titres, la plupart inédits, montrent un groupe jeune et que seul tient le plaisir de jouer, capable de morceaux burlesques comme le hard/blues « I Can’t Have You Blues », ou le country/metal délicieusement redneck de « Queen Of The Rodeo » (avec un Layne Staley outrant l’accent sudiste). Le groupe se cherche encore, tâtonnant entre parodie de hard rock (« Whatcha Gonna Do ») et premières vraies réussites, comme le tube évident « Man In The Box ». Sans être vraiment captivants, les inédits de la première période montrent un groupe à la jubilation communicative et on se laisse volontiers prendre au refrain irrésistiblement mélodique et entraînant de « Social Parasite », morceau pourtant peu mémorable. Suit une sélection des meilleurs morceaux du premier album, Facelift, dont deux titres sont présents dans leur version démo – celle de« Bleed The Freak » étant d’ailleurs supérieure à celle de l’album.   On retrouve ensuite tout le meilleur d’Alice In Chains, morceaux issus des EP acoustiques Sap (1992) – dont le superbe « Right Turn », enregistré sous le nom d’Alice Mudgarden avec les chanteurs de Mudhoney (Mark Arm) et Soundgarden (Chris Cornell) – et Jar Of Flies (1994), entremêlés avec les titres du chef d’œuvre Dirt (1992), tous présents sur ce coffret. Des démos (celle de « Rooster », notamment, également meilleure que la version de l’album) et des inédits parachèvent le sombre panorama de l’ère 92-94, marquée par l’enfoncement de Layne Staley dans l’addiction à l’héroïne. La suite arrive très logiquement avec le morbide et décadent « Grind », qui introduit la sélection de 6 titres du suffocant et glaçant troisième album (Alice In Chains, 1995). 3 titres de l’Unplugged, autre chef d’œuvre du groupe, annoncent la fin de la rétrospective en même temps que sa conclusion logique, le terrible « Died », dernier morceau enregistré par Staley, en 1998. Sur un riff sabbathien, Staley, d’une voix venue de son intime enfer, y chante une confession bouleversante, évoquant sa solitude et son dépérissement depuis la mort de sa compagne. Ainsi, fidèle à l’histoire du groupe, la rétrospective s’achève par le tragique d’un homme aussi mort que vif, accablé par le deuil et dévasté par l’addiction.   Des jeux – musicaux – innocents et enfantins d’une fin d’adolescence jusqu’au désespoir d’adultes victimes de leur « inadaptation » au monde, la musique d’Alice In Chains a illustré le profond malaise d’une large partie de la jeunesse, incapable de choisir entre le jeu et l’oubli ou le « bon sens » adulte, dans un monde ressenti comme ennuyeux et hostile. Tout le mérite de ce coffret est là : rendre évident combien l’œuvre d’Alice In Chains et la voix de Staley témoignent d’un ressenti commun à toute une partie de la jeunesse des années 90 à nos jours. De même que l’ont fait, aussi, Nirvana et Cobain.

 

PS - Le coffret comprend aussi 3 pistes multimedia, qui le clôturent : « Get Born Again », « Jar Of Flies » et « The Journey ».

Mikaël Faujour - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.7 étoiles sur 5
4.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le testament 11 juillet 2002
Format:CD
Ce coffret est magnifique a tout point de vue. Comme si Layne nous l'avait laissé en heritage. En 3 disques audios et 1 multimédia, on fait un formidable voyage dans le monde d'alice in chains, et plus particulierement dans l'ame torturée de Layne. Les grands classiques sont présents (them bones, dirt, would?) comme pour nous rappelé a quel point ce groupe aura marqué les années 90. Les démos et autres lives viendront agrémenter cette oeuvre (car c'est bien de cela dont il s'agit)qui se veut le seul et unique testament d'Alice In Chains...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'épopée Alice in Chains 26 novembre 2004
Format:CD
Ce coffret est tout simplement merveilleux. Tous les fans s'y retrouveront.
C'est un vrai bijoux de collection, tant à son contenu, comme à son emballage.
Distinction spéciale pour la dernière photo du livret, qui symbolise magnifiquementla fin d'Alice in Chains.
Sinon, la quasi totalitées des morceaux du groupe y sont reunies pour notre plus grand plaisir. Spéciale distinction aussi et surtout pour les versions "démos" faites en studios avant la d'avoir la version définitive tel que nous les connaissons, tel que Junkhead.
Bon plaisir à tous, à consommer sans modération
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hétérogène 9 décembre 2006
Par Benjamin Labarthe-Piol TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Un superbe coffret pour les fans, un peu fourre-tout pour les autres. On retrouve les meilleurs titres d'Alice in Chains sous la forme d'un best-of, cotoyant une série de titres inédits et de qualité assez inégales. Le tout provenant d'un superbe groupe, on obtient un résultat plus que supérieur à la moyenne mais qui se destine principalement à ceux qui en veulent toujours plus. "Music Bank" n'est à ce titre peut-être pas la meilleure option pour pénétrer dans l'univers de ce groupe à part.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?