Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Coffret Mizoguchi, Vol.1 : Les Amants crucifiés / L'impératrice Yang Kwei Fei / Le Héros sacrilège / L'intendant Sansho [inclus le livret] - Coffret 5 DVD

Kazuo Hasegawa , Kyôko Kagawa , Kazuo Hasegawa , Kyôko Kagawa    Tous publics   DVD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Kazuo Hasegawa, Kyôko Kagawa, Kinuyo Tanaka, Yoshiaki Hanayagi, Machiko Kyô
  • Réalisateurs : Kazuo Hasegawa, Kyôko Kagawa, Kinuyo Tanaka, Yoshiaki Hanayagi, Machiko Kyô
  • Format : PAL
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 5
  • Studio : G.C.T.H.V.
  • Date de sortie du DVD : 7 septembre 2004
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • ASIN: B0002MUSOE
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 64.194 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contient :
- "Les Amants crucifiés"
- "L'Impératrice Yang Kwei Fei"
- "Le Héros sacrilège"
- "L'Intendant Sansho"
Livret
DVD 1 à 4 :
Présentation des films par Noël Simsolo (historien du cinéma)
DVD 5 :
"Bâtons d'encens pour Mizoguchi" de Noël Simsolo :
- Mizoguchi vu par les cinéastes (50')
- Mizoguchi vu par les critiques (50')
Entretien entre Jean Douchet et Noël Simsolo (historiens du cinéma)
Galerie de dessins de Hiroshi Mizutani
Galerie de photos de plateaux

Descriptions du produit

Synopsis

Ce coffret contient :
- Les amants crucifiés : le Japon, 1684. Afin de sauver sa famille ruinée, Osan a épousé sans amour Ishun. Mais elle ne peut rien obtenir de son mari et fait appel à Mohei qui accepte de lui prêter de l'argent. Ils s'éprennent l'un de l'autre...
- L'impératrice Yang Kwei Fei : inconsolable après la mort de son épouse, l'Empereur Huan Tsung finit par remarquer Yang. Il en tombe amoureux et en fait l'Impératrice Yang Kwei Fei. Parvenue au pouvoir, la famille de Yang ne vise qu'à s'enrichir...
- Le héros sacrilège : dans le Japon médiéval, Tadamori, chef du clan Taïra, peine à faire reconnaître ses mérites à la cour. Kiyomori, son fils, découvre qu'il est en fait l'enfant illégitime de l'empereur défunt...
- L'intendant Sansho : le Japon, au XIè siècle. Tamaki part avec ses deux jeunes enfants, Zushio et Anju, rejoindre son époux. Mais elle est enlevée et doit se prostituer. Les deux petits sont envoyés dans le camp d'esclaves du terrible Intendant Sansho...


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mizoguchi rules 29 janvier 2007
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Mizoguchi a ses adeptes, que dis-je, ses zélotes pour qui nul ne saurait lui être comparé impunément. L'avouerai-je - j'en suis. Rappelons pour les novices que seuls nous sont restés un tiers environ des presque 90 films réalisés par cet homme mort pourtant avant 60 ans. Et c'est encore un tiers de ce tiers que préservent ces deux coffrets : 9 films sortis de 1951 à 1956, 9 films qui déchiquètent les clichés sur le cinéma japonais. Car en fait d'esthétisme glacé, pour ne pas dire soporifique, voici 9 brasiers qui ne peuvent laisser indemnes que les plus endurcis des salauds. En éternel révolté, en critique social acerbe au point d'en paraître cynique, Mizoguchi n'a de cesse de pourfendre l'hypocrisie et la cupidité d'une société prétendument chevaleresque. Un film comme Les Amants crucifiés a des accents presque girardiens dans sa démonstration du mécanisme sacrificiel, sa dénonciation de la complicité de tous les puissants et de toutes les crapules pour tout faire payer à ceux qui osent ne pas se conformer aux lois de la société en ne se faisant pas voleurs et en aimant. Les genres tragique et comique sont présents comme deux niveaux ou deux aspects de ces mêmes vérités sur l'humanité. Mais les amants sont finalement désaliénés par l'amour, émancipés du conformisme social auquel ils ne seraient dès lors bien incpaables de se plier, quand bien même ils le voudraient, et inatteignables, suprême transgression !, aux lois de la société et à ses jugements. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
24 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impressionnant 14 septembre 2004
Par Zoul
Je ne connaissais que "Les Contes de la lune vague après la pluie" mais tous les films présentés dans ces deux coffrets sont impressionnants de réalisme en particulier "La rue de la honte" qui est le film le plus Mizoguchien.
Après avoir vu ces films on comprend l'admiration de Godard ou Rivette et pourquoi on dit que Mizoguchi est au cinéma ce que Bach est à la musique, Shakespeare au théâtre ou Balzac à la comédie humaine.
Bref c'est l'événement DVD de l'année pour les francophones (Désolé G. Lucas).
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?