Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Colour Of The Trap
 
Agrandissez cette image
 

Colour Of The Trap

6 mai 2011 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:59
30
2
3:29
30
3
3:20
30
4
3:21
30
5
3:03
30
6
3:19
30
7
3:02
30
8
3:36
30
9
2:54
30
10
3:06
30
11
3:20
30
12
3:28
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 mai 2011
  • Date de sortie: 6 mai 2011
  • Label: Columbia
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 38:57
  • Genres:
  • ASIN: B004Y0VD9E
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.409 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cymus TOP 100 COMMENTATEURS le 14 mai 2011
Format: CD
Au sein du projet The Last Shadow Puppets et de l'album The Age of the Understatement, contrairement à ce que certaines revues spécialisées avaient décrété haut et fort, le talent n'était pas dévolu au seul Alex Turner des Arctic Monkeys, mais était partagé au moins à égalité avec son comparse Miles Kane. Il suffisait pourtant d'écouter l'excellent Rascalize du groupe The Rascals pour en être persuadé.
The rascals sont morts, mais Miles Kane vient de renaître de leurs cendres avec ce premier album solo, Colour of the trap. On y retrouve justement le son qui avait fait tout le succès des Last Shadow Puppets et tout l'intérêt de Rascalize : un rock en apparence rétro, mais habillés de guitares flamboyantes traffiquées juste comme il faut, et des arrangements subtiles légèrement bruitistes. Sur chacun des titres qui se succèdent à un rythme effréné, il se passe toujours quelque chose qui attire l'oreille : une batterie épilptique comme sur Take the night from me, un écho qui évoque les plaines de grand ouest, comme sur Kingcrawler, un drone électrique inattendu comme sur Rearrange.
On se retrouve avec une collection de compositions dynamiques, gaies, entraînantes, et quelques titres plus agressifs, comme les tonitruants Inhaler et Better left Invisible (sans doute le meilleur titre de l'album), et à l'écoute desquelles on ne s'ennuie jamais.
Ceux qui dénigraient Miles Kane ont commencé à faire preuve d'un peu plus de lucidité (cf. la rubrique Album du mois du dernier numéro de Rock & Folk).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pulp TOP 500 COMMENTATEURS le 22 juin 2011
Format: CD
C'est le genre d'album qu'on écoute en boucle jusqu'à ce qu'on en découvre un autre qui ait les mêmes qualités - exceptionnelles.
Si vous avez aimé THE LAST SHADOW PUPPETS, vous aimerez `Colour of the Trap' qui est même plus abouti que la réalisation d'Alex TURNER et Miles KANE. Le magazine ROCK & FOLK ne s'y est pas trompé en attribuant la couv' et l'Album du mois à Miles KANE dans leur numéro de mai. Ce disque est un petit événement et va sans doute devenir une référence en matière de pop british.
Le premier effort solo du singer songwriter anglais c'est 12 chansons variées, toutes intéressantes avec quelques pépites : les 3 singles `Inhaler' (le morceau le plus rock), `Come closer' (futur classique ?), `Rearrange' (le plus représentatif de l'ensemble des compositions) + `Colour of the Trap' - la chanson - qui conclue magnifiquement cet opus.
Cet album mélodieux aux sonorités sixties est musicalement réussi; ne le ratez pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pinteno le 8 mai 2011
Format: CD
Oui, j'ose avancer cela.

Le premier album solo de Miles Kane est superbe, magnifiquement produit, éclectique, puissant, bien fait. Réussite totale pour le jeune Anglais qui n'a rien a envier a ses aînés. De la Pop typiquement Anglaise réussie, qu'on ne voyait plus depuis le Definitely Maybe d'Oasis.

Avec cet album, Miles s'émancipe définitivement d'Alex Turner pour prouver qu'il a au moins, si ce n'est plus, autant de talent que son confrère des Shadow Puppets, et qu'Alex n'en est pas le seul maître a bord.

Coup de coeur pour Come Closer, Rearrange, Inhaler, Colour of the Trap, qui ont le potentiel de devenir des classiques. Chaque musique est travaillée au possible, et il y'en a pour tout les goûts.

Il ira loin celui là, très loin... On est pas loin du chef d'oeuvre Pop. Pour le prochain album, peut être ? A suivre de très près. Je lui souhaite tout le succès qu'il mérite. Kane deviendra sans nul doute une icone Pop et une valeur sure d'ici quelques années, et on ne va pas s'en plaindre.

Merci Mr. Kane, vous me faites reprendre espoir en la Pop Anglaise. A écouter sans nulle modération. L'actuel meilleur album de 2011.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tarnaisloco le 6 juin 2011
Format: CD
Après avoir mené The Rascals et accompagné son pote Alex Turner dans The Last Shadow Puppets, Miles Kane plaçait déjà la barre très haut en se lançant dans un album solo: c'est une vraie réussite, sa voix magnifique et son intonnation so British balance une belle prose qui vient se poser sur des mélodies entrainantes. Il y a du génie chez ce jeune dandy anglais, moins défoncé que Pete Doherty mais certainement aussi talentueux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 30 juin 2011
Format: CD
Avant d'écrire mon avis, j'ai d'abord lu les 9 autres qui le précédaient. Ils sont tous très bons et disent déjà l'essentiel de ce qu'il faut entendre : Miles Kane a un talent fou et "Colour Of The Trap" est une merveille. Miles vient des "Last Shadow Puppets", des "Rascals" et travaille étroitement avec Alex Turner, leader des "Arctic Monkeys". Son style et ses compositions possèdent un fort côté rétro, qui laisse à l'auditeur la liberté d'en retrouver les origines...

A moi maintenant d'insister sur le côté postmoderne de l'œuvre de la nouvelle coqueluche de la pop anglaise.
En effet, "Colour Of The Trap", plus encore que The Age Of The Understatement, digère plusieurs décennies de pop et en régurgite l'essence tout en la faisant sonner d'une façon unique. Alors que l'album des "Last Shadow Puppets" sonnait essentiellement 60's, le premier opus de son leader étend ses références. Eclectique ? Complètement ! Patchwork bouffant à tous les râteliers ? Absolument pas.
Miles Kane cite ses ainés (on a parlé des Stones, de John Lennon, David Bowie, Syd Barrett, Oasis... auxquels j'ajouterais une bonne louche de Supergrass) dans la couleur et l'atmosphère de ses titres, mais ce sont bien les siens que l'on entend. Sa voix reconnaissable immédiatement, les superbes arrangements et les fulgurants apports de guitare rendent un ensemble furieusement homogène, le tout saupoudré de ce qu'il faut de forte personnalité dans l'interprétation pour tirer l'œuvre vers l'unicité.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique