undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Combien ? et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Combien ? a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Combien ? Broché – 3 octobre 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,80 EUR 2,80

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Combien ? + Murmurer à l'oreille des femmes + Cinq jours
Prix pour les trois: EUR 20,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

L'argent nous définit. L'argent nous tente et nous effraie. L'argent trouble notre sommeil et nous fait bondir hors du lit chaque matin. L'argent crée la pagaille mais qu'y a-t-il de plus passionnant que l'immense pagaille humaine ? Quand il entame la rédaction de Combien ?, Douglas Kennedy a trente-cinq ans, pas un sou en poche et serait bien incapable de discuter actions ou investissements. Mais s'il n'est pas un as de la finance, Kennedy est le plus fin des observateurs. Car après tout, écrire sur l'argent, n'est-ce pas écrire sur la condition humaine ? Et notre explorateur des âmes d'entamer un périple dans les grands bastions de l'argent : New York, Singapour, Londres. Mais aussi les nouvelles places émergentes : la Bourse de Casablanca, sorte d'annexe du souk ; Sydney et ses salles de marché à la Star Trek ; et la toute jeune Bourse de Budapest qui passe brutalement du communisme à l'économie de marché. Autant de rencontres, cocasses ou désabusées, pour une comédie humaine passionnante autour du rôle central qu'occupe l'argent dans nos vies. Car aujourd'hui plus que jamais, en avoir ou pas, là est la question...

Biographie de l'auteur

Douglas Kennedy est né à New York en 1955, et vit entre Londres, Paris et Berlin. Auteur de récits de voyages remarqués, il s’est imposé avec, entre autres, L’Homme qui voulait vivre sa vie, adapté au cinéma par Éric Lartigau avec Romain Duris, Marina Foïs, Niels Arestrup et Catherine Deneuve en 2010.Tous ses ouvrages sont publiés chez Belfond et repris chez Pocket. Retrouvez l’actualité de Douglas Kennedy sur www.douglas-kennedy.com



Détails sur le produit

  • Broché: 285 pages
  • Editeur : Pocket (3 octobre 2013)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266236784
  • ISBN-13: 978-2266236782
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,5 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 95.375 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Douglas Kennedy est né à Manhattan, le 1er janvier 1955. Il grandit dans l'Upper West Side, étudie à New York puis dans l'état du Maine, avant de partir un an au Trinity College de Dublin, en 1974. De retour à New York, il passe plusieurs mois à travailler, sans succès, comme régisseur dans des théâtres de Broadway. En 1977, il part à Dublin pour rendre visite à des amis, puis décide de s'y installer pour de bon.
Cofondateur d'une troupe de théâtre puis administrateur du National Theatre of Ireland, il vend sa première pièce à la chaîne de radio britannique BBC Radio 4, en 1980.
En 1983, il démissionne pour se consacrer à l'écriture, sa vie se partage alors entre journalisme free-lance et création de pièces de théâtre. En 1989, il déménage à Londres, au moment où son premier livre, un récit de voyage, est publié. Son premier roman, Cul-de-sac (réédité par Belfond en 2008 sous le titre Piège nuptial) marque le début d'une longue liste de succès, tant auprès de la critique que du public : L'homme qui voulait vivre sa vie (Belfond, 1998, rééd. 2010 ; Pocket, 1999), Les Désarrois de Ned Allen (Belfond, 1999 ; Pocket, 2000), La Poursuite du bonheur (Belfond, 2001 ; Pocket, 2003), Rien ne va plus (Belfond, 2002 ; Pocket, 2004), Une relation dangereuse (Belfond, 2003 ; Pocket, 2005), Au pays de Dieu (Belfond, 2004 ; Pocket, 2006), Les Charmes discrets de la vie conjugale (Belfond, 2005 ; Pocket, 2007), La Femme du Ve (Belfond, 2007 ; Pocket, 2009), Quitter le monde (Belfond, 2009 ; Pocket, 2010) et Au-delà des pyramides (Belfond, 2010 ; Pocket, 2011). Son prochain roman, Cet instant-là, paraîtra aux éditions Belfond en octobre 2011.
Douglas Kennedy est aujourd'hui l'un des auteurs favoris des Français, avec plus de deux millions d'exemplaires vendus pour l'ensemble de ses titres, dont plusieurs sont en cours d'adaptation cinématographique. Divorcé, père de deux enfants, il vit entre le Maine, Londres, Paris et Berlin.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par dogso le 22 février 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je souhaite mentionner que j'adore lire et que j'ai lu pas mal de Kennedy , mais ce livre est un vrai navé ... Au bout de 20 pages j'en avait déjà marre et regretté de l'avoir acheté.
Je me suis arrêtée a la 150 eme page ou j'ai arrêté totalement le bouquin. Ceci dit il faut dire que Kennedy a changé totalement le style, ce livre est sur l'argent, sa valeur, et l'attitude, le rapport que l'on a avec ce dernier.
Un FLOP total...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 64 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kerbrat TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 mai 2012
Format: Broché
Dans les années 1990 Douglas Kennedy est un écrivain à la recherche de sa voie, il fait parfois quelques piges. Revenu aux USA il constate que la plus part de ses ami(e)s sont devenus des traders et travaillent dans toutes les bourses. Il décide de faire le tour des bourses et l'on va se rendre compte que quel que soit le pays et le sexe les traders se ressemblent comme 2 gouttes d'eau. Ce qui à la réflexion n'est guère étonnant puisque les règles sont identiques ainsi que le terrain de jeu.

On peut résumer ce livre en se précipitant à la page 50 où Tocqueville écrit : « Le goût des jouissances matérielles doit être considéré comme la source première de cette inquiétude secrète qui se révèle dans les actions des Américains, et de cette inconstance dont ils donnent journellement l'exemple. »

Ce n'est qu'une ode à la recherche matérielle, indépendamment des conséquences du capitalisme, c'est l'argent qui signe la réussite sociale et intellectuelle. Le reste des pages ne sert qu'à montrer que cela est vrai à travers le monde. Si vous pensez que c'est un roman vous allez être déçus ! si vous aimez l'économie vous serez aussi déçus car cela se passe avant l'écroulement de la bulle informatique, avant la crise de 2001 et celle qui a commencé en 2008. Par contre si vous voulez voir comment un éditeur et un auteur vous prennent pour des pigeons, tout en vous démontrant qu'en achetant cet ouvrage vous allez les enrichir achetez-le ! Mais vous vous ne vous enrichirez pas ni sur le plan matériel ni intellectuel.
22 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par C. warnier le 28 juin 2013
Format: Broché Achat vérifié
Pas ma tasse de thé, mais aimant habituellement bien les Kennedy je me suis tout de même plongée dans ces histoires.
En complet décalage avec notre époque même si elles en révèlent la même complexité et malaise.
Me suis forcée à aller au bout ...
Où sont les histoires vivantes et passionnantes de Douglas Kennedy, celles qui nous font ressentir les personnages , comme l'homme qui voulait vivre sa vie ou à la poursuite du bonheur ???
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pascaline le 27 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Décevant plutôt un récit qu un roman qui ne vous entraîne pas comme le fait Douglas Kennedy habituellement. Long a lire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
Certes, Kennedy nous livre ici une agréable suite de portraits mais, sans réelle réflexion, cet essai (récit?) reste inabouti et inutile.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par sb le 13 octobre 2013
Format: Broché
Tout est dit dans le texte. Décidément, il y a des gens qui ne voient QUE par l'argent. L'argent n'est-il pas un moyen? Non, pour certains, c'est même une RELIGION. Méfiez-vous de ce genre de connards, ils sont à l'origine de toutes les guerres depuis près d'un siècle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?