Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Come die Young a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Come die Young CD, Import

5 étoiles sur 5 4 commentaires client

6 neufs à partir de EUR 6,86 7 d'occasion à partir de EUR 5,16
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Mogwai


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Come die Young
  • +
  • The Hawk Is Howling
  • +
  • Mr Beast
Prix total: EUR 27,67
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0000255KS
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 65.737 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
6:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
8:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
9:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
9:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
10:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
2:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

COME ON! DIE YOUNG

Critique

Ce nouvel album s’ouvre sur un clin d’œil. Come on Die Young fait clairement référence à l’expression « Live fast, die young » (« Vivre vite, mourir jeune »). Le groupe rappelle que son esprit, son refus du conformisme et son engagement sont punk. Si ce disque est moins dévastateur que le précédent Young Team, Mogwai y démontre sa capacité à évoluer sans se renier. La première bonne idée est de faire appel au producteur Dave Fridmann (Mercury Rev, Flaming Lips), qui « apprivoise » les guitares du groupe. Mogwai n’a désormais plus besoin de se cacher derrière des déflagrations sonores.

Cette nouvelle production dure 1 heure et 10 minutes, mais elle est limpide. Les compositions sont aériennes et subtiles, contrairement au premier album, qui confrontait les extrêmes, les morceaux sont composés de montées et de baisses de tension régulières et fraient avec la musique expérimentale. Seul sur « Christmas Steps » et pour quelques minutes seulement, on retrouve les éclats de guitares et la hargne du groupe.

Mogwai est toujours un groupe de rock mais qui suit désormais des sentiers de traverse. « Même si la voix n’y intervient que très rarement, on continue de considérer nos morceaux comme des chansons parce qu’ils font appel à des structures, des grilles d’accords et des formats assez simples. On se définit sans complexe comme un groupe rock parce qu’à nos yeux, le rock n’a pas une histoire figée et c’est à celle-ci que l’on espère apporter notre contribution. » - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
« CODY » est probablement le meilleur album de Mogwaï. C'est en tout cas celui qui définit le mieux la musique du groupe, son essence et son pouvoir, celui qui correspond le mieux à sa propre identité et qui justifie à lui seul la légitimité de Mogwaï à occuper cette place si spéciale sur l'échiquier du rock indie actuel.
Les premiers efforts des écossais (les stupéfiants « Young Team » et « Ten Rapid »), aussi impressionnants soient-ils, se contentaient allègrement de poursuivre les explorations des formations happées par ce qu'on avait coutume de nommer à l'époque le post-rock (ce fameux genre musical où les guitares sont utilisées pour en extraire des textures sonores plutôt que des riffs), formations souvent dignes héritières des guitares sauvages de Sonic Youth ou My Bloody Valentine.
Les albums suivants (de « Rock Action » à « Mr Beast ») sont de haute volée, méritent tous au moins 4 étoiles, mais s'éloignent légèrement de la qualité homogène de « CODY » et de l'identité première du groupe.
Avec « CODY », Mogwaï ne se contente plus d'alterner ambiances atmosphériques stagnantes et déluges soniques au sein d'un morceau, mais livre avec merveille un long crescendo sur la durée de l'album, montée progressive qui aboutit au morceau de bravoure Christmas Steps, où les guitares se font caressantes au début, rageuses et insoumises ensuite. Puis le calme revient, la boucle est bouclée, et elle est magnifique !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 19 février 2003
Format: CD
Come On Die Young est le plus abouti et le plus cohérent des albums de Mogwai à ce jour.
Le groupe ne se contente pas de se reposer sur les recettes utilisées dans Young Team (en gros, alternance calme/tempête quasi-silence/bruit blanc)
mais va plus loin en proposant douze morceaux exceptionnels qui entérinent définitivement la grande classe du groupe. Citons ainsi
Christmas Steps et Ex-Cowboy bien sûr, les deux morceaux de bravoure (9 minutes chacun) du disque, mais comment ne pas succomber aux autres titres, qui ne comportent aucune faiblesse.
Arpèges de guitares interlacées qui se font menaçants puis s'égarent en digressions psychédéliques, notes de piano fantomatiques propices aux expérimentations les plus diverses, vraies chansons pop, autant d'éléments qui imposent Mogwai comme l'un des groupes à guitare les plus importants de ce début de siècle.
Remarque sur ce commentaire 13 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
j'ai découvert Mogwai par cet album, un vrai choc: Chaque morceau est une cathédrale, construite patiemment bloc par bloc, guitare après guitare dans une superposition savamment agencée. Du grand art. jamais on atteint la saturation du son, tout reste clair et tout se superpose parfaitement. Seul "My bloody valentine" s'était essayé (avec succès) à des construction célestes avec autant de réussite.
Depuis, j'ai vu Mogwai sur scène, ce sont vraiment de très très grands musiciens qui travaillent le son et l'espace comme personne. Si vous aimez les constructions et le beau, bon son des guitares, écoutez-voir.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 26 avril 2002
Format: CD
super album du groupe écossais, loin du mainstream, et qui fait simplement rêver. superbes mélodies, superbe dynamique.
tout court: GIGANTESQUE!!
Remarque sur ce commentaire 6 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9d2a50e4) étoiles sur 5 55 commentaires
25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d2c0c60) étoiles sur 5 One of my all-time favorite CD's 11 janvier 2003
Par Shane Dignan - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Mogwai seem to be a band that elicit two types of reactions from people, the first being that of a person who feels entranced by simple melodies and attention to detail, and the second being shock, disdain, and even anger by people who for one reason or another don't enjoy minimalism.
Personally, I find myself in the first category; to me, Come on Die Young is a fantastic album full of awe-inspiring dynamic changes, succinct tension contruction, and beautiful melodies and harmonies.
The album is a book-ended one, beginning with an aural prologue (the Iggy Pop-inspired "Punk Rock") and ending with a melodically similar epilogue (the somewhat pointedly-titled "Punk Rock/Puff Daddy/Antichrist"). These two tracks which, obviously, open and close the album, both synopsize the predominantly somber album, and understate the aural gems between them.
"CODY" really starts the album off. The only track featuring vocals, CODY's whispered harmonies and reflective lyrics set the stage for the rest of the album: an even more introspective, quiet, and longwinded musical journey.
The next several tracks up until "May Nothing but Happiness Come Through Your Door" are essentially quiet guitar ballads that occasionally toy with small bits of tension and atmosphereic flourishes courtesy of chorused and delayed guitars. These songs are somewhat anticlimactic, but as the album goes on, it is obvious that this is at least somewhat intentional, as Mogwai continue to add more and more tension per song chronologically on the album. "May Nothing but Happiness Come Through Your Door" finds the band finally progressing into a louder (albeit predictable) climax than on any of the earlier songs on the album; the climax recedes, and the somber calm is restored once again as the album advances into "Non Y2K-Compliant Cardia."
The amp-destroying impact of the appropriately placed "Ex-Cowboy" conveys an unbelieveable torrent of frustration as the bassline winds into delayed, reverberous, overdriven guitar squeals. It is obvious that Mogwai are masters of their craft of using "the build," especially in this song, and their almost subconcious use of rising and falling tension underlying the album leads through the calm recession of "Chocky" and into my favorite track, "Christmas Steps."
"Christmas steps" begins with the final (though cliche) calm before the storm. One of the quietest introductions on the album builds slowly, recedes into a single guitar part for about a minute, and finally, the bass punctures the near-silence strumming a 5th on the upper two strings. Guitars and bass both gain volume and tempo, and finally drums enter. Distortion is activated, and finally the guitars come to the most emotional climax on the album. The song and album recede into silence.
While some people may find this approach to be tiresome or boring, the juxtaposition of these tracks versus the latter tracks slowly builds the tension until the listener is begging for release by the final "Christmas Steps," and the epilogue reminds the listener of what he/she has just experienced.
"Come on Die Young" isn't for everyone, but if you have the patience, I HIGHLY suggest giving it a listen. You may thank yourself.
17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d2c0cb4) étoiles sur 5 Moving, Completely Moving 8 juillet 2000
Par Terrance Bradford - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Mogwai are one of the most amazing bands I have ever uncovered in my life. Their Sonic Youth-esque textures combine with Yo La Tengo's mysterious, soft guitar lines to create a truly unique sound. Wrap that up with the mystery rock of Godspeed...You Black Emperor! and you have a masterpiece on you hands. Come On Die Young can always find space in my CD changer, especially on rainy nights. I really find it hard to think on a day where I haven't listened to Punk Rock:, because it is one of the greatest tracks I have ever heard. It samples an old Iggy Pop interview, while in the background a simple, lonely guitar line accompanies it. Come On Die Young is a wonderful piece of music in general, weaving its way through a dark corridor in the mind of the listener. I truly love everything here, but my personal favorites are Punk Rock:, Cody, Waltz For Aidan, and Ex-Cowboy. Very depressing, but wonderful indeed. I really want to see them live, I heard they sound great in concert. For fans of the Velvet Underground, Sonic Youth, and the new Yo La Tengo.
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d2c8108) étoiles sur 5 Compelling Stuff!! 22 avril 2001
Par Ian Creamer - Publié sur Amazon.com
Format: CD
As post rock albums go-this one by Mogwai happens to be one of my favourites.Not as loud at all as their first album in fact the songs on this c.d. have a slower,more mellow meanadering feel to them.
The album starts off with the song Punk Rock.This track is basically a gently strummed electric guitar which serves to be a backdrop to a speech,a very powerful and impassioned one at that given by Iggy Pop.It may sound a bit dull but despite repeated listens I still found this song still has a powerful longevity to it.Cody-the next song actually has vocals with it.These vocals are almost whispered-but the harmonies are really good and it's 6:33 of real laid back mellow heaven.The next song follows the same slow tempo as nearly all the songs on this c.d.No vocals or speeches on this song.What you do have is guitar,punchy drums,various woodwind and brass sounding instruments which almost but not quite drown out the sound of a sports commentator describing some match.The mood they capture here is so apt-you know a really lazy day where you can sometimes be listening to music and watching the t.v. simultaneously.
The next few songs are again fairly slow,ambient,mellow guitar instrumentals.They are not as interesting as the first 3.Song 6-"Waltz For Aidan" has an almost happy feel to it which is quite unusual for this album,because I would certainly describe the overall mood as being reflective and almost sombre.The 7th track,with the very long title is a brilliant 8 minute moody epic.Once again the loud and slow heavy thud of the drums;but this time the guitar sounds so feint as does the interaction it has with an even feinter sounding organ.I can't see this track being played too often on mainstream radio not that does not deny it's brilliance.The next song has a real Asian feel to it.From the opening sounds of what sounds like a woman chanting,to it's chiming bell songs-and throughout this short song it sound like an old record being played when there is way to much dust on the needle.Track 9 which runs for a very apt 9 mins 9 secs builds up very gradually.The drumming is far busier on this song and the guitars build up from simple strumming to very,very loud.The volume changes regularly but the changes happen very slowly indeed.Once again the mood is very stark and it's one of the most eerily atmostpheric songs I've yet heard.The next song is even longer and added to the guitars you've got piano as the main instrument.The 11th track is longer again and here they add the violin to the array of instruments used up to now.They use a trombone on the final short track and yes once again it's slow moving and very atmostpheric,with all sorts of sounds going on in the background including a feint reenactment of Iggy Pop's speech on the first track.
It took me quite a long time to really get into this c.d.At 67 minutes it is quite a marathon.The rewards of persverance though certainly are worth it.It probably won't be to everyones liking and some people may find it a bit boring.But if you like music that is strong on mood and is a bit of a challenge I think you'd enjoy this c.d.
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d2c84d4) étoiles sur 5 My favorite Mogwai album 27 avril 2004
Par Manny Hernandez - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Don't come to Mogwai for beautiful lyrics or upbeat music. This is post-rock at its best, without giving in to the lengths that Godspeed You Black Emperor's music has us used to, but far from pop-rock or any similar label.
This very solid album by the Scottish band named after the cute main character from the movie "Gremlins" has a very straightforward musical proposition: instrumental songs, mostly driven by minimalist guitar loops, drum, bass with occasional computer-processed sounds and a fairly dark atmosphere, though I'd contend that it doesn't become depressing or anything remotely similar. Indeed, if nothing else, this album will get you hooked, I predict! ;)
Having been exposed to two of their other productions ('Rock Action' and 'Happy Songs For Happy People', which I dig too) I must say this is my favorite Mogwai album hands down.
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d2c85b8) étoiles sur 5 GREAT ALBUM. Decent songs. 14 février 2006
Par Daniel M. Forman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
One of the funny things about this album is that all the things the people say who like it are true...and all the things the people who don't like it say are true.

No, it doesn't have too many great songs. That's why it only gets 4 stars.

HOWEVER, I do not believe that the songs are at all meant to be listened to individually. The structure is FAR stronger in the album as a whole than in any individual song.

In other words: don't buy this album to listen to the songs. Buy it to listen to the album. Taken as a single piece of music, it's simply unbelievable.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?