Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,65
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Comment Carlos Ghosn a sauvé Nissan [Broché]

David Magee
2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

27 mars 2003 Dunod Masson Ho
Quatre entreprises redressées sur quatre continents, c'est le palmarès de ce patron multiculturel, passionné d'automobiles. Cet homme, c'est Carlos Ghosn, héros d'une success story au pays du Soleil levant. Suite à l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, alors directeur général adjoint de Renault, est nommé en 1999 à la tête du constructeur automobile japonais en grande difficulté. Les pronostics les plus pessimistes accompagnent cette arrivée. Comment un Français, ignorant tout de la langue et de la culture japonaise, pourrait-il réussir à redresser une entreprise historique, conservatrice et méfiante à l'égard de l'Occident ? Trois ans plus tard, les résultats sont incontestables : Nissan a renoué avec les bénéfices, engagé un plan de croissance mondial ambitieux et Carlos Ghosn, le gaijin regardé avec suspicion, est devenu une figure nationale au Japon à l'égal de certaines stars de cinéma. Comment Carlos Ghosn a sauvé Nissan raconte l'histoire de cette aventure humaine collective qui inspire aujourd'hui la communauté mondiale des affaires. Portrait d'un citoyen du monde sans préjugés, plongé au cœur d'une situation complexe, cet ouvrage est également une formidable leçon de management, vue de l'intérieur. En faisant pleinement confiance aux hommes de Nissan et de Renault, en prenant des décisions difficiles mais nécessaires, Carlos Ghosn a prouvé que responsabilité et transparence sont les éléments clés de la réussite sur le long terme.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Chapitre 8 : Les choses simples demandent beaucoup de travail

Si vous voulez comprendre exactement comment Carlos Ghosn a réussi à sortir Nissan de ses problèmes pour en faire une entreprise rentable capable de rivaliser avec les plus grands constructeurs mondiaux, il ne faut pas seulement s’intéresser aux différentes techniques de management mises en œuvre lors de cette résurrection. Le redressement a en fait commencé quand Ghosn a réussi à faire évoluer l’état d’esprit des individus à l’intérieur de l’entreprise. Cela a démarré à Tokyo, puis s’est propagé dans tous les sites à travers le monde. Les plus anciens ouvriers, normalement lents à évoluer, se sont mis à communiquer et à travailler différemment au quotidien, d’une façon qui leur était totalement étrangère avant l’arrivée de Ghosn. Bref, ils se sont mis à penser différemment.
Pour les Japonais, ce n’était pas là une mince affaire si l’on considère que l’activité économique japonaise repose sur un grand nombre de traditions, et que par conséquent les gens n’acceptent pas facilement le changement. Certaines pratiques peuvent sembler bizarres à des occidentaux : passer son temps à échanger des cartes de visite ou considérer que terminer une réunion en avance est désobligeant malgré le fait que le travail ait été mené à bien. Mais ces pratiques sont soutenues au Japon aussi bien par les anciens que par les jeunes employés.

Depuis les années 1970 et 1980 et l’époque où des entreprises comme Nissan, Honda et Toyota ont envahi le marché américain avec des produits bien supérieurs, les méthodes japonaises ont été étudiées et encensées partout dans le monde. Les Japonais se montraient tellement meilleurs pour tout ce qui touchait la fabrication et le design, que de nombreuses grandes entreprises aux États-Unis se sont essayées à copier leur style. Les Japonais quant à eux ont commencé à adopter une posture de supériorité, souvent à raison d’ailleurs. Mais lorsque la bulle économique a éclaté et que les temps sont devenus difficiles, ils se sont accrochés aux anciennes pratiques et des entreprises comme Nissan en ont payé le prix fort. Il a fallu qu’un étranger vienne s’attaquer aux problèmes de l’intérieur pour que les individus réagissent et acceptent de nouvelles méthodes de travail. « Les gens sont les mêmes, explique Norio Matsumura, la seule différence c’est Carlos Ghosn. C’est lui qui a changé l’état d’esprit des gens à l’intérieur de l’entreprise. »
Et il l’a fait avec un tact et une aisance peu ordinaire pour un étranger au Japon. Dès le premier jour, les gens autour de lui ont pu comprendre que les minutes passées avec Carlos Ghosn n’étaient jamais perdues. C’est un homme réfléchi mais impatient, qui calcule et qui s’implique dans tout ce qu’il fait. Quand il parle, il est direct et franc ; si quelque chose est vrai, il n’a pas peur de le dire. Et il ne peut s’empêcher de mêler ses pensées et ses discours d’une touche de philosophie, héritage de son éducation française et de l’époque de ses discussions avec ses amis étudiants à Paris.
Ghosn n’est pas le genre de patron qui essaie de conquérir les gens en les soumettant à sa botte et qui agite son titre de PDG afin de couper court à toute discussion. Au contraire, il se bat avec son éloquence, en s’appuyant toujours sur des faits, parvenant ainsi à mettre la plupart des gens de son côté, les autres renonçant à se battre avec lui tant ses munitions semblent inépuisables. C’est une personne pleine d’énergie qui aime parler franchement avec les autres et leur rappeler sans cesse que les défis que l’on doit relever dans la vie, tant sur le plan privé que professionnel, ne sont jamais aussi complexes qu’ils en ont l’air. Ghosn joue de ce style et de cette habileté pour convaincre les autres d’accepter ce qui pouvait auparavant sembler impossible, et de se lancer dans la difficile tâche qui les attend avec un sentiment de quasi gratitude envers lui. Ce style et cette attitude étaient totalement étrangers à Nissan et même au Japon avant que Ghosn n’arrive en 1999.
Mais trois ans après, c’est une tout autre histoire.

Ce patron exigeant a réussi à motiver ses troupes en les intégrant totalement au processus de changement et en leur montrant que des nouvelles méthodes pouvaient marcher quand les anciennes ne fonctionnaient plus. Et ça a marché. Les directeurs et les responsables ont adopté son style et ses techniques de management à un point tel que l’observateur extérieur ne peut s’empêcher de le remarquer. Les vétérans, souvent les individus les moins adaptables dans une entreprise, qui travaillent chez Nissan depuis plus de vingt ans, utilisent aujourd’hui des termes comme « engagement » ou « objectif » et des méthodes comme la transparence ou la communication transversale entre fonctions dans leur pratique quotidienne, toutes choses qui leur étaient totalement inconnues il y a à peine trois ans. Ces vétérans ne sont peut-être pas toujours ravis de ce qu’ils doivent faire mais au moins ils le font, preuve qu’ils reconnaissent que ces nouvelles façons d’agir sont efficaces. « On n’entendait jamais ce genre de mots ici il y a trois ans… mais ils les ont facilement adoptés », témoigne Klein.
Pour les différents responsables, c’est la preuve que Nissan a vraiment évolué et que la méthode Ghosn est aussi maintenant la méthode Nissan. Cette méthode, c’est ce mélange de simplicité, de clarté, de motivation, de mise en œuvre et de prévision. Ghosn explique clairement et simplement aux salariés les défis à relever, et s’assure qu’ils sont prêts à le faire ; les salariés se concentrent alors sur la mise en œuvre, en s’engageant à fond et en accomplissant leur tâche au-delà de ce qui était prévu.

Shiro Tomii, un senior vice president au Japon, résume en cinq points la démarche insufflée par Ghosn :
– définir des objectifs ambitieux mais réalistes,
– les expliquer clairement à toutes les fonctions et à tous les niveaux de responsabilité,
– travailler vite,
– suivre les progrès effectués,
– évaluer les résultats en se basant sur des faits.
...

Quatrième de couverture

Quatre entreprises redressées sur quatre continents, c'est le palmarès de ce patron multiculturel, passionné d'automobiles. Cet homme, c'est Carlos Ghosn, héros d'une success story au pays du Soleil levant.

Suite à l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, alors directeur général adjoint de Renault, est nommé en 1999 à la tête du constructeur automobile japonais en grande difficulté. Les pronostics les plus pessimistes accompagnent cette arrivée. Comment un Français, ignorant tout de la langue et de la culture japonaise, pourrait-il réussir à redresser une entreprise historique, conservatrice et méfiante à l'égard de l'Occident ? Trois ans plus tard, les résultats sont incontestables : Nissan a renoué avec les bénéfices, engagé un plan de croissance mondial ambitieux et Carlos Ghosn, le gaijin regardé avec suspicion, est devenu une figure nationale au lapon à l'égal de certaines stars de cinéma.

Comment Carlos Chosn a sauvé Nissan raconte l'histoire de cette aventure humaine collective qui inspire aujourd'hui la communauté mondiale des affaires. Portrait d'un citoyen du monde sans préjugés, plongé au coeur d'une situation complexe, cet ouvrage est également une formidable leçon de management, vue de l'intérieur. En faisant pleinement confiance aux hommes de Nissan et de Renault, en prenant des décisions difficiles mais nécessaires, Carlos Ghosn a prouvé que responsabilité et transparence sont les éléments clés de la réussite sur le long terme.


Détails sur le produit

  • Broché: 264 pages
  • Editeur : Dunod; Édition : DUNOD (27 mars 2003)
  • Collection : Dunod Masson Ho
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 210006942X
  • ISBN-13: 978-2100069422
  • Dimensions du produit: 23,4 x 15,2 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 442.643 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sujet passionnant - traitement décevant 12 juin 2003
Mercédès digère mal Chrysler, BMW n'a pas su intégrer Rover, et Renault, notre Renault national sur lequel on n'aurait pas parié semble accomplir l'exploit! Y a-t-il un loup ? Non semble-t-il, il y a un Carlos Gohsn qui doit valoir de l'or.
Las, le livre (mal traduit?) est une succession de répétions pénibles, qui sous couvert de ne pas tomber dans l'anecdotique cache son absence d'exemples en alignant les platitudes. Pas une seule photo de voiture, pas un seul tableau de la gamme, pas un seul organigramme avant et après Ghosn, à peine quelques noms de désinvestissements. Quelle indigence.
Il y a plus d'apologie que de critique du personnage et pas assez de remarques qui pourraient resservir, dommage car il parait que Ghosn a ouvert toutes les portes à l'auteur.
Enfin pour le moment c'est le seul livre sur le sujet, et écrit pas un américain qui ne peut pas être taxé de chauvinisme. Espérons qu'un autre auteur s'attèlera à ce sujet passionnant.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ne vous précipitez pas ! 28 juin 2003
L'auteur a rencontré Mr Ghosn la premiére fois en 2001 et c'est sans doute l'unique fois. Ce livre a le merite de donner la chronologie des evenements mais il n'y a aucune analyse et l'auteur ne connait pas grand chose au management. Dommage que les collaborateurs de M. Ghosn soient trop occupés pour raconter ce qu'ils savent et ont vécus. Ce serait plus interessant. On sent que l'auteur a fait vite pour etre le premier.
Dunod a voulu faire vite aussi sur le traduction. Une vraie catastrophe qui tourne parfois au mot-a-mot. Les puristes apprecieront le "talk the walk" qui devient "avancer en marchant"... si, si, c'est vrai !
Bref mes recommandations de lecteurs:
1- si vous pouvez attendre un autre livre plus fouillé sur le sujet (et ca ne saurait tarder), ATTENDEZ !
2- si vous avez le choix de la langue, achetez-le en anglais.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Je m'attendais à plus 10 novembre 2003
Par karimt VOIX VINE
Lorsque j'ai acheté ce livre, je m'attendais à un traitement plus approfondi de la méthode Ghosn. Je dois dire que j'ai été déçu. L'auteur ne fait que rester à la surface.
Ce livre plaira surement à ceux qui veulent découvrir un homme et une méthode sans avoir à se "prendre" la tête sur des concepts managériaux et organisationnels. Pour les autres (dont moi) il faudra attendre un ouvrage un peu plus spécialisé.
Dernière chose: J'ai été étonné de voir qu'un grand éditeur comme Dunod laisse passer autant de coquilles dans un livre.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ballon de baudruche...! 2 septembre 2003
Suivant les explois de Carlos Goshn depuis un moment, j'ésperai en apprendre plus en lisant ce livre écrit par un Américain, donc à priori non biaisé.
L'auteur nous donne des détails sur l'approche des groupes de travail mis en place mais je suis très sceptique sur ses explications sur les objectifs et la stratégie qui en sont ressortis: trop simplistes pour une société comme Nissan avec des confusions de débutants sur des notions aussi simples que "objectif" et "stratégie".
Je reste donc sur ma faim... Le traitement du sujet par l'auteur est trop journalistique et anecdotique. Attendons de prochains ouvrages d'auteurs plus "business" pour comprendre réellement la méthode Goshn!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oui 6 octobre 2003
Ce livre raconte l'histoire et le parcours d'un homme exceptionnel.
Nous y découvrons les dessous de l'Alliance Renault / Nissan (un première dans le monde !) ainsi que la méthode Ghosn.
Cet ouvrage est clair, agrémenté d'anecdotes et se lit comme un roman.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xacd623d8)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?