Comment cuisiner son mari à l'africaine et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Comment cuisiner son mari à l'africaine sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Comment cuisiner son mari à l'africaine [Grands caractères] [Broché]

Calixthe Beyala
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 5,49  
Broché EUR 12,35  
Broché, Grands caractères, 1 septembre 2003 --  
Poche EUR 4,50  

Description de l'ouvrage

1 septembre 2003 Plume
" Ce soir-là, l'odeur du crocodile â la sauce tchobi et d'une purée de mangues sur toast charrie les légendes africaines. C'est l'odeur du vent des forêts, lorsque les esprits volettent de branche en branche et perturbent le sommeil des hommes... " Mademoiselle Aïssatou est amoureuse d'un Malien pure souche, célibataire et manutentionnaire. Souleymane Bolobolo vit avec sa mère qui a une poule pour animal de compagnie. Et pour séduire cet homme, il ne suffit pas d'être une " femme flamme " et de lui refiler un tendre baiser, il faut aussi les senteurs tropicales qui captivent. Mangue sauvage, marinade d'épices et pépé-soupe de poissons... Voilà de quoi déclencher torrents d'extase et excès sensuels. Mieux que les contes de Schéhérazade, Calixthe Belaya a ses philtres suaves et autres poudres magiques pour ensorceler " l'autre "...
--Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Revue de presse

Dans son dernier livre, la Camerounaise Calixthe Beyala nous explique " Comment cuisiner son mari à l'africaine ". Entre métaphores culinaires et recettes exotiques, le programme est alléchant.
L'idée est originale : mélanger les aliments et les mots dans la même marmite littéraire. Vous en rêviez ? La bouillonnante et talentueuse Calixthe Beyala l'a fait. Car dans " Comment cuisiner son mari à l'africaine ", la romancière entrelarde une histoire de fiction avec des recettes exotiques à souhait. Mademoiselle Aïssatou, jeune Africaine à Paris, tombe folle amoureuse de son voisin de palier, M. Bolobolo. Pour le séduire, elle se remémore les conseils de sa mère et se lance à corps perdu dans la confection de plats tous plus alléchants les uns que les autres.

On connaissait le dolé ou le ngombo, mais vous découvrirez au fil des pages des plats qui - paraît-il - font se pâmer d'aise les mâles en quête de bonne chère. Tortue de brousse aux bananes plantains vertes, antilope fumée aux pistaches, boa en feuilles de bananier, crocodile à la sauce tchobi, ou bien encore porc-épic aux noix de mangues sauvages…

Pourtant, sous le côté insouciant et léger des recettes de cuisine, Calixthe Beyala dresse le portrait d'une jeune Africaine en mal de repères, dans une société qui refuse la nourriture et les rondeurs féminines, et qui propose un modèle de beauté à l'opposé de celui qui prévaut en Afrique. La romancière dénonce cet état de fait : " J'ignore quand je suis devenue blanche, mais je sais que je me décrêpe les cheveux avec du Skin Succès fort (…), je me desquame la peau avec Vénus de Milo. (…) Je brime mon corps. (…) Planche à pain égale belle femme. "

Entre humour, sensualité et souffrance, ce petit livre est à transporter de la cuisine au salon. Calixthe Beyala vient d'inventer le " deux-en-un " littéraire ! -- Olivia Marsaud -- -- Afrik.com --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

« Ce soir-là, l'odeur du crocodile à la sauce tchobi et d'une purée de mangues sur toast charrie les légendes africaines. C'est l'odeur du vent des forêts, lorsque les esprits volettent de branche en branche et perturbent le sommeil des hommes... »

Mademoiselle Aissatou est amoureuse d'un Malien pure souche, célibataire et manutentionnaire. Souleymane Bolobolo vit avec sa mère qui a une poule pour animal de compagnie. Et pour séduire cet homme, il ne suffit pas d'être une « femme flamme » et de lui refiler un tendre baiser, il faut aussi les senteurs tropicales qui captivent.

Mangue sauvage, marinade d'épices et pépé-soupe de poissons... Voilà de quoi déclencher torrents d'extase et excès sensuels. Mieux que les contes de Schéhérazade, Calixthe Belaya a ses philtres suaves et autres poudres magiques pour ensorceler « l'autre »... --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Broché: 294 pages
  • Editeur : A Vue d'Oeil (1 septembre 2003)
  • Collection : Plume
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2846660247
  • ISBN-13: 978-2846660242
  • Dimensions du produit: 21 x 15 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.704.623 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Épicé 17 avril 2006
Par Jo Ann
Format:Poche|Achat vérifié
Suivant à la ligne les canons occidentaux de la beauté, Aïssatou se prive de nourriture qui ait de goût pour ressembler à un mannequin ou plus (ou moins, ça dépend du point de vue). Elle a perdu ses formes africaines, n'a plus de seins, plus de fesses, elle n'est que peau sur os. Ce que, marabout a bien fait de lui rappeler, les hommes africains n'aiment pas pour autant.
Mais un beau jour, elle croise son voisin, Souleymane Bolobolo, et c'est le coup de foudre. Suivant les dires du fantôme de sa mère, émérite cuisinière, elle préparera des plats plus exotiques les uns que les autres, pour conquérir son voisin.
C'est sans compter, que monsieur son voisin vit avec sa mère, légèrement cinglée qui a une poule comme d'autres ont un chien ou un chat.
Mais Aïssatou fera de tout car Bolobolo est "le" mari qu'elle veut pour elle. Et sans les recettes africaines de sa mère, comment ferait-elle?
Petit à petit, elle va l'apprivoiser, devenir l'huile de ses frites, le piment rouge de son coeur, et reconquérir ses formes... ses seins, ses joues, ses cuisses, ses fesses...
Original. 18 chapitres séparés par des recettes que je dirais "ouest-africaines" (?) ou de l'Afrique francophone, car je suis perdue dans les noms tels attieké, bomba de macabo, pépé-soupe, saka-saka et autres termes.
Les 25 recettes ont l'air intéressantes, succulentes même, ne serait-ce le temps qu'on met à préparer la quantité décrite. Je ne dirai pas non à de l'antilope fumée aux pistaches car j'adore l'antilope ou poulet aux arachides qu'on a aussi en Angola sous le nom de muamba/moamba. Par contre, le crocodile à la sauce tchobi ou le boa en feuilles de bananier me laissent ... Peut-être un jour, qui sait?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Délicieux 14 novembre 2011
Par DL
Format:Poche|Achat vérifié
Le petit bouquin à posséder quand on a un mari qui apprécie la cuisine africaine ! Un style alerte et léger, des conseils avisés, cette joie de vivre, ce rythme enjoué, que demander de plus ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 un de ces livres qui ne vous quitte plus 21 août 2013
Format:Poche|Achat vérifié
outre le fait que calixthe Beyala est pour moi un auteur passionant l'idée toute simple de méler histoire et recette et fantastique. L'histoire est magnifique et tellement réaliste que c'est devenu presque une morale à mes yeux, Ma mère me disait bien comment garder un homme avec le temps j'ai compris qu'elle avait raison.
et la recette du Mafé, aujourd'hui un de mes classique régale toujours autant mon mari sénégalais...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 A avoir! 7 avril 2013
Par Diorzion
Format:Poche|Achat vérifié
réaliste sur la difficulté de trouver un équilibre entre les traditions africaines et l'influence occidentale
drôle!
Plein de sensualité et de volupté...
sans parler des recettes plus qu'originales même quand on est africaine(porc epic, crocodile...)
Le seul livre de Calixthe Beyala que j'ai appréciée
A avoir!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?