ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Comment on devient sorcier : Une vie d'artiste, L'Art de gagner à tous les jeux, Magie et physique amusante, Le Prieuré [Grands caractères] [Poche]

Jean-Eugène Robert-Houdin , Francis Lacassin
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 26,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 27 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 17,99  
Poche, Grands caractères EUR 26,00  
Amazon sur votre mobile
Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Comment on devient sorcier : Une vie d'artiste, L'Art de gagner à tous les jeux, Magie et physique amusante, Le Prieuré + Le pouvoir de l'illusion + Les grands secrets du monde de l'illusionnisme
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Ambassadeur du merveilleux

Dans son hebdomadaire le Pour et Contre, en mars 1737, l'abbé Prévost raconte une espèce de miracle survenu au coeur du triste hiver anglais. La mort d'un habitant du Witshire suivie - un 24 février - de la floraison d'un lis qu'il chérissait.
Maître horloger et rénovateur de la magie, Jean-Eugène Robert-Houdin suscita par sa mort, le 13 juin 1871, un hommage aussi poétique. Dans la maison de Blois, truquée par ses soins, à vingt heures, quand son coeur cessa de battre, toutes ses horloges électriques sonnèrent une dernière fois l'heure ; et s'arrêtèrent, elles aussi...
Qu'importe si la tradition familiale verse dans la légende. Applaudissons le dernier tour réalisé par le maître de la magie avant de quitter ce monde. Il ne sera pas dépaysé en passant dans l'autre où sa réputation le précédait depuis vingt ans.
Certains soirs de 1854, Victor Hugo prenait parfois congé des esprits dont les messages traversaient les nuits de Jersey. En l'absence du Poète, la qualité des communications et le rang des visiteurs du soir baissaient notablement.
A l'appel du lieutenant Pinson (célèbre pour ses amours avec Adèle H.) se dérangeait seulement son grand-père, aux préoc­cupations fort peu métaphysiques. Mme Hugo, délivrée pour un soir de l'obligation de transcendance, se délassait dans le subalterne. N'ayant rien à demander à Mahomet et encore moins à la colombe de l'Arche de Noé, elle se complaisait dans des questions légèrement terre à terre. Comme «Dis-moi à quoi je pense» ou «Combien y a-t-il de pièces de monnaie dans ma poche ?».
A cette demande frivole, l'esprit de service répondit avec un humour bien informé : «Envoie chercher Robert-Houdin.»
On objectera qu'en l'absence du Poète, Jésus-Christ, Shakespeare ou Zoroastre n'avaient pas envie de satisfaire la curiosité de son entourage. Il n'empêche que Robert-Houdin, enchanteur plus qu'illusionniste, était aussi célèbre dans ce monde que dans... l'autre.
Robert-Houdin (1805-1871), c'est Mandrake le magicien transporté au XIXe siècle. Avec le héros des bandes dessinées, ils ont en commun l'élégance, la poésie, l'humour, une maîtrise de leur art qui passe pour de la toute-puissance et les désigne comme un recours suprême aux pouvoirs publics dans l'embarras.
Lorsque, en 1856, les marabouts usent de prodiges et sortilèges pour «fanatiser» les Algériens mécontents de la colonisation française, que fait le Second Empire ? Il décide de les battre sur leur terrain et leur opposer le maître des maîtres, celui qui, depuis dix ans, étonne l'Europe entière et deux ou trois de ses monarques... Napoléon III avait déjà compris que la puissance de l'esprit peut parfois l'emporter sur les armes. Il arrache le magicien à son ermitage de Blois où il consacre sa retraite à des tours destinés non plus à étonner les spectateurs mais l'Académie des Sciences. Il lui présente d'austères travaux ophtalmologiques aussi bien que des gadgets comme le réveil-briquet (il réveille le dormeur et allume une bougie), la lampe à incandescence, l'horloge électrique.
Une de ses inventions ou prémonitions n'a pas été soumise à l'illustre académie. Peut-être craignait-il de soulever l'incrédulité de cette masse de savants, voire de retomber du statut d'inventeur à celui d'illusionniste. Robert-Houdin (mort en 1871) a perdu l'occasion de se voir reconnu comme le précurseur du téléphone que Graham Bell expérimenta... en 1878.

Revue de presse

La vie de Robert-Houdin est un roman où se côtoient un solide sens du réel et le goût du merveilleux. Les ingrédients en sont la mécanique, les automates, et bien évidemment la magie. Robert-Houdin éleva l'Illusion au rang d'un art, et sa gloire y fut telle qu'elle occulta, injustement, les multiples facettes de ce personnage hors norme...
Robert-Houdin laisse quatre ouvrages fondamentaux sur son art, qui demeurent les Evangiles des magiciens...
La réédition de ses "oeuvres complètes" en un seul volume va offrir aux amateurs de merveilleux un ensemble de textes tirés d'ouvrages aussi rares que précieux et sur lesquels veillaient seuls, jusqu'alors, quelques magiciens bibliophiles. (Christian Fechner - Le Monde du 10 novembre 2006 )

Détails sur le produit

  • Poche: 969 pages
  • Editeur : Omnibus (30 novembre 2006)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2258070813
  • ISBN-13: 978-2258070813
  • Dimensions du produit: 19,6 x 13 x 3,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.863 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs livres jamais lu 27 août 2008
Par Fabre
Format:Poche
J'ai lu pas mal de livres et romans dans ma vie mais celui-là m'a captivé et ému.

Il suffit de lire posément la très courte intro de l'auteur (et pas la préface car, comme pour beaucoup de livres, elle gâche la surprise de certaines narrations ultérieures ...) pour avoir un aperçu de la qualité de ce qui va suivre.

Ce livre est d'autant plus fantastique qu'il est une "bio" (dans sa première partie) et pas un roman.

Il est de plus très bien écrit (il faut juste s'habituer au départ à une écriture qui est un peu sophistiquée pour notre monde moderne actuel) et il n'y a pas de temps mort.

Ce livre montre indirectement comment une personne qui sait ce qu'elle veut dans la vie (une vie d'artiste donc vraiment précaire) et qui ne veut pas renoncer à ses passions arrive à combattre toutes les difficultés et à arriver à ses fins.

Il y a également de nombreuses anecdotes sur les gens incroyables que Houdin a rencontré dans sa vie.

En bref, la vie de ce Houdin ainsi que ses anecdotes vaudraient bien qu'on lui consacre un film.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une bible 5 juin 2010
Par Sigùrdur
Format:Poche
Ce livre est magique. Il comprend plusieurs livres de Robert Houdin, qui avait une vrai façon d'écrire, plaisante et touffue. J'ai découvert un inventeur génial. Avec ce livre je suis retombé en enfance, lorsque je faisais partie des Castors Juniors, et que je fabriquais des systèmes pour tout et pour rien, et que je démontais le magnétoscope pour voir comment c'était dedans... Son autobiographie est superbe, et mériterai d'ailleurs un film qui serait à coup sûr magnifique. Si vous êtes professionnel de la magie, ce livre est incontournable. Il vous permettra de connaitre mieux cet homme important dans l'histoire de la magie.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magie 8 mars 2009
Format:Poche
En temps que magicien amateur et pratiquant régulièrement cet art, j'ai été fasciné par le contenu de ce livre.
C'est avant tout une biographie passionnante (c'est tellemnt rare). J'ai eu parfois l'impression que notre maitre dans l'art magique était à côté de moi en train de m'expliquer un tour
Cet ouvrage est parfait et tout magicien se doit de le lire
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Poche
Jean-Eugène Robert-Houdin, né à Blois le 7 décembre 1805 et mort à Saint-Gervais-la-Forêt le 13 juin 1871 fut un escamoteur de génie. Elevé dans l'horlogerie par son père, il se passionna très tôt pour les petits mécanismes, et y développa une habileté manuelle manifestement hors norme.

"Comment on devient sorcier" est son auto-biographie qui est émaillée de découvertes physiques, mécaniques, chimiques. Nous nous prenons d'amitié pour ce génial inventeur qui sut captiver tant de publics de différentes catégories sociales, des rois aux ouvriers, des Français, Anglais, Gallois, Irlandais, et pour le compte de l'Empire, les Algériens. Robert-Houdin sut déjouer les magiciens algériens et prouver la supériorité de son art au service de la France. Le respect qu'il ressentit pour les Algériens est, plus de 150 ans après, émouvant.

Cet homme savait mystifier ses auditoires. Il nous livre quelques secrets (nombreux en fait) dans "L'art de gagner à tous les jeux" qui suit sa biographie. Le lecteur novice pourra mesurer le nombre de combinaisons de tromperies dans lesquelles il peut être plongé avec des jeux de cartes notamment maniés par des gredins appelés, à cette époque, des "Grecs" ou représentants de la "Grecquerie".

"Magie et physique amusante" nous apprend comment monter quelques tours dont celui du spectre. Quel ravissement !

Ce livre, qui me fut recommandé par Jacques H Paget auteur de "(Le pouvoir de l'illusion : Les secrets de la persuasion, Les clés de votre réussite" est un pur régal. Il enthousiasme son lecteur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?