Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le Comte Ory


Prix conseillé : EUR 13,03
Prix : EUR 13,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,03
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
22 neufs à partir de EUR 12,31 5 d'occasion à partir de EUR 67,25 1 de collection à partir de EUR 720,00
boutique Noël
Idées cadeaux DVD, Blu-ray & Séries TV
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique de Noël DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Comte Ory + Le Barbier de Séville + Rigoletto
Prix pour les trois: EUR 43,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Juan Diego Flórez, Diana Damrau, Joyce DiDonato, Stéphane Degout
  • Réalisateurs : Bartlett Sher
  • Format : Classique, DVD-Vidéo, Cinémascope, PAL
  • Audio : Français
  • Sous-titres : Anglais
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Espagnol, Anglais, Italien, Français, Allemand
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 16:9
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Virgin Classics
  • Date de sortie du DVD : 26 mars 2012
  • Durée : 153 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • ASIN: B006ZRAF0C
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.480 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Le spectaculaire trio formé par Juan Diego Flórez, Diana Damrau & Joyce DiDonato va permettre au dernier opéra comique et en langue française de Rossini de connaître le triomphe qu'il mérite grâce à la première production jamais donnée au Metropolitan Opera de New York. Sur un ton léger et tonique, Rossini entraîne les spectateurs sur la piste des frasques médiévales du terrible Comte, au fil des deux actes de cet opéra qui lie sans cesse la farce au lyrique. Proposé au départ en un seul acte par les deux librettistes, sur la base d'une histoire médiévale de chevaliers séducteurs de nonnes, retranscrite par Pierre-Antoine de La Place, Rossini réclame et obtient un second acte. La mise en scène drolatique met en valeur un Juan Diego Flórez méconnaissable d'engagement théâtral, qu'il soit travesti en Nonne ou dans les scènes de séduction. Le New York Times acclama « un casting de folie », Damrau étant « brillante, agile et charismatique », quand DiDonato « à la voix de velours, au médium impeccable et aux aigus dardés, incarne idéalement tout l'insolence du page fripon ». Le Financial Times dit de Flórez qu'il est « le parango du bel-canto sans égal aujourd'hui. Il attaque les aigus forte ou piano avec un sourire de facilité, ses phrases sont d'une grâce inouïe ». The Wall Street Journal : « ce fut un cadeau d'entendre Flórez naviguer entre les notes extrêmes du rôle, balançant ses contre-ut d'une façon insolente et conquérante. » Le baryton française Stéphane Degout et la basse italienne Michele Pertusi complètent ce cast d'ores et déjà historique.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Daniel Zehnacker TOP 500 COMMENTATEURS sur 20 février 2012
Format: DVD Achat vérifié
Le comte Ory est un Don Juan local qui, profitant du départ de ces messieurs en Croisade (nous sommes en 1200) compte bien séduire les femmes de ces messieurs, momentanément délaissées. Il a fait son choix sur la vertueuse Adèle, en son château de Formoutiers. Mais il ne sait pas que le page Isolier, dont il est accompagné, est très amoureux de la châtelaine. Ce qui aboutira, à la fin du 2ème acte, à un trio époustouflant emmêlant, sur le lit de la comtesse, les trois protagonistes passablement excités.
Le metteur en scène Bartlett Sher et son équipe ont bien différencié les 2 actes (l'un à l'extérieur et l'autre à l'intérieur du château) sans surcharger le décor, au contraire : un pont-levis, un lit, une estrade, des arbres en carton que l'on déplace au fur et à mesure des scènes, etc.). Les costumes sont chatoyants pour les dames de compagnie (avec une touche de ridicule pour certaines perruques et hénins) et comme les hommes qui accompagnent le comte sont tout le temps déguisés, l'humour est omniprésent, sans aucune trace de vulgarité.
Il faut dire que la distribution réunie est éblouissante. On connait les qualités physiques et vocales de Juan Diego Florez, le plus grand ténor rossinien de son époque. Le voir se dandiner, habillé en bonne soeur, pour essayer de conquérir la belle Adèle, est un moment particulièrent réussi, d'autant plus qu'il a retrouvé sa Gilda de Rigoletto, la superbe Diana Damrau.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Caroline LESNIAK TOP 500 COMMENTATEURS sur 29 février 2012
Format: DVD Achat vérifié
Avec l'avant dernier de ses opéras , Rossini nous entraîne dans une farce tonique et enlevée, décrivant les aventures d'un comte entreprenant qui entend bien profiter de l'absence des hommes partis en croisade pour mener à bien ses projets de séducteur. Ses plans seront toutefois contrariés par son page Isolier, qui emportera la faveur d'Adèle, la châtelaine qu'ils courtisent- avec des sentiments différents- tous les deux. Les entreprises du Comte Ory seront dévoilées au grand jour, et il se verra contraint de prendre la fuite, juste avant le retour des Chevaliers.
Cette oeuvre connu un grand succès tout au long du XIXe siècle, puis tomba peu à peu dans l'oubli jusqu'aux années 1950, jugée sans doute plus proche de la farce que de l'opéra bouffe, de tradition plus noble, mais dans laquelle on retrouve pourtant tout le savoir-faire et le charme incomparable du compositeur du Barbier de Séville, à travers airs, duos, trios et ensembles que l'intrigue se charge d'introduire. Comme il le fit souvent, Rossini emprunta plusieurs thèmes musicaux à l'une de ses oeuvres antérieures, en l'occurrence le Voyage à Rheims , composé trois ans auparavant ( et dont le Comte Ory reprend en fait une bonne moitié de la partition).
L'oeuvre fut écrite pour Paris, il s'agit donc d'un opéra chanté en français: c'est un plaisir supplémentaire d'entendre les prouesses du bel canto rossinien s'appuyer sur les mots de notre langue !
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eliacin TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 novembre 2012
Format: DVD
Une jolie façon de faire connaissance avec ce Rossini méconnu.
La mise en scène, traditionnelle et rigolote, ne casse pas trois pattes à un canard, mais le plateau vocal est magnifique, dominé par un Juan Diego Flórez survolté et si bien chantant ! Joyce DiDonato est au même niveau de qualité, et il n'y a pas une faiblesse parmi les autres chanteurs, qui, sans exception (chœurs compris) chantent un français remarquable. L'orchestre du Met manque un peu de finesse, mais la direction de Maurizio Benini est ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle dans le répertoire rossinien.

Deux heures et demie délicieuses d'opéra au meilleur niveau.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carmen TOP 100 COMMENTATEURS sur 2 avril 2012
Format: DVD Achat vérifié
Permettez-moi de commencer ce commentaire par un préambule historique.
Si l'on peut dire que Gioachino Rossini fut le plus français des compositeurs italiens, ce n'est pas seulement en raison de ses nombreuses affinités électives avec la France où il a vécu et où il est mort, mais encore et surtout parce qu'il acheva sa carrière de compositeur à Paris : il y a tiré sa révérence musicale à l'âge de trente-sept ans, seuil de sa seconde vie, celle d'un "ex-compositeur"..., selon son expression spirituelle, mélancolique aussi.
L'aventure commence quand il est invité à prendre la direction du Théâtre Italien de Paris, invitation qu'il accepte avec empressement car il brûle de travailler en France.
La résistance cocardière et virulente de quelques musiciens français hostiles à sa venue ne l'a pas dissuadé de quitter la "perfide Albion" où il oeuvrait alors pour s'établir à Paris, nous sommes au mois d'août 1824.
Sa réputation de plus grand compositeur de son époque, la faveur du public qui raffolait de lui et le surcroît de gloire que cette fameuse place lyrique parisienne pouvait en attendre lui vaudront la signature d'un contrat avec le Comte d'Artois, frère de Louis XVIII, lui assurant la perception d'une pension annuelle...
C'est dans ce contexte que Rossini ouvre sa carrière française et compose "Il Viaggo a Reims", à l'occasion du sacre royal de ce Comte d'Artois transformé en Charles X.
Las... lors de la création de l'œuvre, en présence du nouveau Roi et de la Cour, c'est l'échec.
Lire la suite ›
11 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?