Concerto Pour Piano. Ouve... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 11,96
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Edealcity
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Concerto Pour Piano. Ouverture De Frithiof Dixtuor
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Concerto Pour Piano. Ouverture De Frithiof Dixtuor


Prix : EUR 11,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
13 neufs à partir de EUR 11,89 1 d'occasion à partir de EUR 39,90

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Concerto Pour Piano. Ouverture De Frithiof Dixtuor + Dante-Symphonie, Orpheus
Prix pour les deux : EUR 24,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Vanessa Wagner
  • CD (17 avril 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Actes Sud Musicales
  • ASIN : B007CMTNG6
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 72.253 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Track01
2. Track02
3. Track03
4. Track04
5. Track05
6. Track06
7. Track07
8. Track08
9. Track09

Descriptions du produit

Aussi Les Siècles et François-Xavier Roth ont-ils choisis trois oeuvres illustrant trois facettes de ce compositeur emblématique de son époque. Le Dixtuor (1909) illustre la maîtrise de Dubois dans le répertoire de musique de chambre, à travers une formation originale de double quintette à cordes et vents. A la manière d'un Franck, il y investit ses qualités d'organiste et montre son habileté à développer les mélodies. Le Concerto pour piano n°2 s'inscrit quant à lui dans la veine des grands concerti romantiques. On y reconnait le souvenir de Chopin dans la liberté mélodique. Vanessa Wagner, jouant sur un piano Erard de 1880, met en exergue une virtuosité brillante que n'aurait pas renié Saint-Saëns. L'ouverture de Frithiof (1880), sous-titrée « légende Scandinave » est une référence à la saga de Frithiof l'audacieux. Il s'agit d'un saisissant poème symphonique aux accents dramatiques et au rythme haletant que Dubois conclut dans véritable un tourbillon orchestral.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Aristide le 21 avril 2012
Achat vérifié
La renaissance de Théodore Dubois se poursuit dans les meilleures conditions; "les siècles" ont acquis une homogènéité parfaite et nous offrent de splendides couleurs instrumentales .Cet enregistrement comporte trois œuvres contrastées ,l'ouverture de Frithiof d'une fougue romantique ébouriffante ,le second concerto pour piano avec Vanessa Wagner très à l'aise sur un Erard de 1874 magnifique et le dixtuor,formation aux grandes possibilités expressives. Après la redécouverte de la musique de chambre par les Canadiens (Atma ,chaudement recommandé ...),la publication enthousiasmante du Paradis perdu et le disque complémentaire de musique concertante paru chez Mirare également très réussi ,c'est avec une certaine jubilation que l'on peut se faire une plus juste idée de l'art de Dubois . Musique effectivement "académique " car de son temps sans innovation mais non pas sans imagination et inspiration .Il est presque étrange à quel point,à son écoute attentive, l' on ressent une constante impression d'équilibre , de franchise,justesse et clarté de l'expression .Cette musique est constamment intéressante sans beaucoup surprendre et ceci est presque un exploit de raffinement.De plus ,bien q'effectuée en trois lieux différents, la prise de son est remarquable et homogène .
Bravo.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par soleil le 21 mai 2012
Achat vérifié
Un enregistrement bienvenu enfin la musique française redécouverte ! Mais il est inadmissible que pour le premier enregistrement des ses oeuvres

le livret ne contienne pas une information sur les oeuvres en question ! Honte à la Fondation Zuane !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nigarth le 16 mai 2012
Achat vérifié
Un commentaire figurant dans le digipack compare Dubois à Schumann et Brahms, entre autres. L'ouverture de Frithiof fait plutôt penser à Mendelssohn par certains passages très allègres et une instrumentation fleurie. Le concerto pour piano possède un premier et un quatrième mouvement tout à fait pompiers. Le deuxième et le troisième mouvements sont agréables et pourraient être conservés seuls un peu comme le fameux scherzo de Litolff. Ce n'est certes pas pire que certains gros concertos romantiques de la collection parue chez Hyperion. Mais ça ne vaut pas Schumann à qui je n'ai pas pensé une seule seconde en écoutant ce disque. Quant à Brahms, ses concertos et son Ouverture Tragique sont à des années-lumière de ce qu'on entend ici. Il est bien le novateur dont parle Schœnberg, c'est d'autant plus flagrant quand on écoute Dubois. Le dixtuor ne m'a pas intéressé une minute.
Il faut quand même remarquer la qualité de l'orchestre qui possède des timbres magnifiques particulièrement mis en valeur dans l'ouverture. Le piano est très beau lui aussi.
Je reviendrai sans aucun doute à l'ouverture de Frithiof et si j'oublie d'arrêter le disque j'écouterai peut-être aussi le concerto...
Cela dit, les curieux se régaleront... une ou deux fois. Il n'est pas impossible que le collectionneur ne regrette pas son achat.
Pour ce qui me concerne, je me méfierai avant d'acheter un nouveau disque d'œuvres de Dubois et je ne me fierai sans doute pas aux commentaires élogieux...
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?