Concertos Pour Piano a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Concertos Pour Piano
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Concertos Pour Piano


Prix : EUR 19,20 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
18 neufs à partir de EUR 11,76

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Joseph Moog

Visitez la Page Artiste Joseph Moog
pour toute la musique, discussions, et plus.

Détails sur le produit


 
1. Moderato assai
2. Andante
3. Allegro
4. Allegro ma non tanto
5. Intermezzo. adagio
6. Finale. alla breve

Descriptions du produit

     Le pauvre Anton Rubinstein, dans toute sa gloire, a joué d une certaine malchance : « les pianistes me considèrent comme un compositeur, les compositeurs comme un pianiste, les classiques comme un moderne, les modernes comme un réactionnaire. J en conclus que je ne suis qu un pauvre hère », disait-il de lui-même avec le sarcasme qui lui était coutumier. Il faut avouer que ce Quatrième et avant-dernier concerto pour piano, commencé en 1864 et achevé en 72 après quelques révisions, comporte un peu toutes les caractéristiques de modernité, de classicisme, de pianisticisme et de compositeurisme imaginables, de sorte qu il est avant tout inclassable. On y côtoie des idées avant-gardistes préfigurant Moussorgsky, des passages mendelssohniens, des instants de virtuosité pure destinée à mettre le pianiste-compositeur en valeur, et des qualités architecturales de grande classe... La seule chose que l on n y rencontre absolument pas, c est le moindre caractère à la russe, ce que d aucuns ont pu lui reprocher. Bref, c est du Rubinstein dans toute sa splendeur, ici défendu avec ardeur et conviction par le tout jeune pianiste allemand Joseph Moog.
     Moog qui se saisit avec tout autant de délectation du bien plus célèbre Troisième de Rachmaninov, dans lequel la concurrence est des plus rudes à commencer par la propre version du compositeur au piano ! Le jeune pianiste joue ici la carte de l élégance et de la transparence bien plus que de la lourde virtuosité qui, d ailleurs, n a rien à voir dans cette musique bien plus aérienne que ce que l on en fait si souvent. Retenez ce nom Joseph Moog, il devrait rapidement se retrouver en haut des plus prestigieuses affiches.
©Abeille Musique 2012

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?