EUR 25,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 7,75 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

Concorde Relié – 4 novembre 2009


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 24,95 EUR 22,50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Concorde + Concorde Air France One : L'aventure du F-BVFA
Prix pour les deux : EUR 53,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Tous les calculs montrent que c'est impossible à réaliser.
Il ne reste qu'une seule chose à faire : le réaliser.

PIERRE GEORGES LATÉCOÈRE

Il décrit le principe du moteur à réaction, sans hélice ni pièces en mouvement. Mais, faute de moyens d'essais permettant d'acquérir une vitesse suffisante pour démarrer un statoréacteur, Lorin ne peut tester son invention. Elle tombe alors dans l'oubli. Le principe du statoréacteur n'est repris et développé qu'en 1933 par René Leduc, qui travaille pour le constructeur Louis Breguet sur des modes de propulsion avancés. René Leduc dépose un brevet pour sa tuyère thermopropulsive (nom donné par Leduc au statoréacteur). Rapidement, les militaires s'intéressent au projet, et les premiers contrats d'étude du ministère de l'Air sont signés en 1934. Lors du salon du Bourget de 1938, une maquette de l'appareil, le Leduc 010, est présenté au grand public avec des caractéristiques aussi futuristes que ses lignes : 1 000 km/h à 30 000 mètres d'altitude ! Mais la guerre éclate et met en veille les projets de René Leduc. En 1945, l'ingénieur reprend ses travaux, d'autant plus vaillamment que le marché de 1937 lui a été confirmé. Il concerne la construction de deux prototypes et leurs dispositifs porteurs, à installer sur des quadrimoteurs Heinkel He 274 et Languedoc. Le système de combustion se compose de cinq viroles concentriques munies de trois ensembles annulaires de brûleurs. L'appareil est entièrement construit autour de son statoréacteur. Le premier vol d'un avion à statoréacteur est réalisé le 21 avril 1949. Les performances du Leduc 010 impressionnent. Sa vitesse ascensionnelle maximale dépasse les 20 m/s à 10 000 mètres, soit le double du F-86 contemporain. L'année suivante, ces essais débouchent sur un prototype amélioré. Le Leduc 016 diffère de son aîné par la présence, en bout de plans, de deux réacteurs Turboméca Marboré de 1 300 kgp. Les deux prototypes du 016 vont servir de bancs d'essai pour la réalisation du 021 puis de l'avion définitif : le 022 S (S pour supersonique). L'appareil semble sortir d'un film de science-fiction. Il se distingue des 010 et 016, plutôt ventrus, par un impressionnant fuselage cylindrique précédé d'une cabine de pilotage très effilée avec une grande pièce en Plexiglas transparente. L'intégration, dans l'axe du fuselage, d'un turboréacteur Atar 101D 3 de 2 800 kgp, permet au chasseur de décoller et d'atterrir par ses propres moyens. Le statoréacteur, de 2 mètres de diamètre, possède un système de combustion plus sophistiqué que ses prédécesseurs, avec six chambres de combustion concentriques et étagées.
Le Leduc 022 effectue son premier vol le 26 décembre 1956. Mais l'appareil se révèle trop gourmand, son autonomie oscille entre cinq et trente minutes, selon les conditions de vol, l'altitude et la vitesse. Et s'il grimpe facilement à Mach 0,95, le Leduc 022 ne parvient pas à dépasser le mur du son. Son système de combustion présente de nombreux défauts de régulation, fonctionne mal à haute altitude et génère une traînée plus importante que celle calculée initialement. Fin 1957, un incendie endommage le prototype du 022. Les finances publiques connaissent alors d'importantes restrictions budgétaires. En janvier 1958, le gouvernement abandonne le programme. Cette annulation entraîne la fin de l'aventure de Leduc dans le domaine des statoréacteurs. Mais la technologie du Leduc n'est pas perdue pour tout le monde. Dassault profite de son système de relais hydrauliques de servocommandes pour le Mirage. Quant à l'idée du turbostatoréacteur, elle est reprise par les ingénieurs de la Société des constructions aéronautiques du Nord sur le Griffon. Le Nord 1 500 Griffon est beaucoup plus réussi.

Biographie de l'auteur

Passionné d'aéronautique et pilote, Frédéric Beniada est journaliste à France Info et collabore à plusieurs magazines d'aviation. Féru de montagne et marathonien, il a déjà publié Les Forgerons, le feu de la terre, aux éditions Libris. Il est l'auteur des textes de cet ouvrage. Michel Fraile, qui a rassemblé l'iconographie exceptionnelle de ce livre, est aussi un passionné d'aéronautique et de photographie. Il a écrit Air France, objets du ciel, aux éditions Ouest-France ainsi que Juke-box, une autre de ses passions, chez le même éditeur. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 7,75
Vendez Concorde contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 7,75, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 183 pages
  • Editeur : EPA (4 novembre 2009)
  • Collection : Aviation
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2851207202
  • ISBN-13: 978-2851207203
  • Dimensions du produit: 29,2 x 20,6 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 83.426 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "eric3321" sur 27 novembre 2005
Format: Belle reliure
Tant le format que les illustrations sont des plus originaux ! Le livre, malgré son prix, est d'une excellente qualité ! Il doit avoir sa place dans toute bibliothèque d'amateur d'aviation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par M STEPHANE LELONG sur 22 novembre 2005
Format: Belle reliure
Superbe livre de photos de grand format et de grandes qualités.
Seul probleme le prix trop élevé à mon goût!
Stéphane de Tours
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Relié Achat vérifié
Ce livre est magnifique! Des photos très originales, de bons commentaires qui font découvrir cette perle de notre industrie. Dommage qu'on ne voit plus cet appareil dans les airs!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Relié Achat vérifié
Livre très intéressant et belles photos souvenir d'un des plus beaux objets fabriqués par l'homme.
Un petit détail cependant est venu gâcher le plaisir, et c'est Amazon qui en est la cause:
Les commentaires les plus anciens concernant ce livre font mention de photos grand format. En fait ils ne sont plus à jour car le format de la première édition était beaucoup plus grand. Celui indiqué sur la page Amazon est correct mais les commentaires m'ont un peu trompé, donc demi déception.
Cependant le prix est lui aussi bien plus mesuré et, autre avantage, on peut lire ce livre dans des endroits que le format original ne permettait pas (lit, WC...), donc demi satisfaction quand même, ce qui ne fait finalement qu'un quart de déception...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?