Commencez à lire Concorde mon amour sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Concorde mon amour: Le petit télégraphiste devenu pilote du supersonique présidentiel
 
Agrandissez cette image
 

Concorde mon amour: Le petit télégraphiste devenu pilote du supersonique présidentiel [Format Kindle]

Édouard Chemel , Yves Marc
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 19,00
Prix Kindle : EUR 8,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 10,01 (53%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 8,99  
Broché EUR 19,00  
Chaque jour, un ebook avec au moins 60% de réduction
Découvrez l'Offre Éclair Kindle et inscrivez-vous à la Newsletter Offre Éclair Kindle pour ne rater aucun ebook à prix exceptionnel. Abonnez-vous dès maintenant
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

COMMENT J'AI APPRIS À PILOTER CONCORDE

Je vais te raconter... En fait c'est tout petit, un cockpit de Concorde, vraiment étroit, pas plus de 2 mètres de large. Pour accéder à la place gauche, il faut d'abord se faufiler entre le siège du pilote observateur et celui du mécanicien, ensuite passer sa jambe gauche au-dessus du pylône central, et là il reste la vingtaine de centimètres qui sépare le pylône du siège pour pivoter, s'installer, et être foudroyé par tant de beauté.
Après tant d'années, je revis ces premiers moments dans le cockpit de Concorde, mon corps ébauchant de manière presque inconsciente les gestes qu'ensuite je devais faire tant de fois pour m'installer aux commandes de ce fabuleux avion. Je m'en souviens comme si c'était hier.
Nous sommes le 22 août 1983. J'ai tout devant moi. Sur la droite, je trouve la manette de rentrée du train, celles du nez et de la visière. Tout est accessible, les poignées coupe-feu qui s'allument en rouge en cas d'incident, et au-dessus le sélecteur vert, jaune et bleu des circuits hydrauliques de servocommandes, les manettes de poussée, de réglage radio, et même les deux livrets jaunes des check-lists, la normale et celle de secours. Sur l'auvent se trouvent toutes les commandes du pilote automatique et de l'automanette, qui permet de maintenir la vitesse sélectionnée avec une précision exceptionnelle.
Quand tu pénètres dans ce petit espace, c'est comme si tu passais à la trappe, tu es complètement dedans, m ne vois rien d'autre que les instruments, tu les regardes et ils te répondent... c'est tout un univers.
Mon histoire d'amour avec Concorde est devenue réalité au début de 1983, quand j'ai appris que j'étais apte pour le stage de qualification. Ouf ! C'était inespéré. Car à la fin de 1982, j'étais numéro deux sur la liste. Finalement, le stage a été reporté en août et entre ces deux dates je suis passé numéro un'.
Le 27 juillet 1983, au retour de Tokyo, j'ai donc posé «le Gros» (le Boeing 747, dans notre jargon) au petit matin sur la piste de Roissy, et dit adieu à cet avion si fidèle. Je suis arrivé à Toulouse le 21 août avec mon collègue Gérard Le Gales, et le lendemain nous avons commencé les cours au sol de la huitième qualification Concorde.
J'avais déjà visité le cockpit d'un Concorde avec un de mes anciens instructeurs : c'était comme si j'étais devant la caverne d'Ali Baba... mais sans la formule magique pour y entrer. Quand j'ai appris que j'allais faire ce stage, ça a donc été un pur moment de bonheur. J'en avais vraiment rêvé.
À Toulouse, les cours au sol étaient efficaces et je n'ai pas eu de problème. Pour la qualification sur un Boeing 747, on recevait trois manuels, soit au total environ 20 centimètres d'épaisseur de consignes. Pour Concorde, c'était le double. Énorme ! À la fin de l'étude de chaque système de l'avion, une séance de simulateur, moteurs en route, permettait de réviser les procédures.
Pour cette première partie de mon apprentissage, j'ai eu la très grande chance d'avoir comme instructeur Michel Rétif, qui avait effectué une partie de sa magnifique carrière de mécanicien navigant d'essai à bord du prototype du Concorde. Il m'a appris non seulement le fonctionnement de l'avion, mais aussi tous les détails de la mécanique. C'était magique. Il nous a fait vivre Concorde, nous en a donné une image à la fois mythique et concrète, en nous transmettant ses émotions lors du tout premier vol, ainsi que son immense savoir.

Présentation de l'éditeur

Ce livre conte le parcours long de plus de quarante ans d’Édouard Chemel, jeune paysan auvergnat devenu, par le mérite et l’effort, le captain du supersonique franco-britannique Concorde. Celui qui fut le pilote de Giscard, Mitterrand et Chirac dresse la chronique de la vie politique des trente dernières années et de la jet-set, évoquant tour à tour ces grands noms que sont Elizabeth Taylor, Liza Minnelli, Catherine Deneuve ou encore Mstislav Rostropovitch. On se laisse emporter par le récit de ses rencontres et de ses expériences, un récit vivant et empreint d’une passion communicative, raconté avec émotion et simplicité.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand on veut on peut 7 juin 2013
Par Michel
Format:Broché|Achat vérifié
Très belle carrière et bel exemple de motivation et de courage.
Et puis les anecdotes sur le concorde sont toujours extras.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Concorde mon amour 7 janvier 2014
Format:Broché|Achat vérifié
Bien écrit , plaisant à lire , une superbe carrière pour ce pilote qui a franchi les étapes de plus en plus difficiles pour arriver à la plus prestigieuse comme commandant de bord du Concorde. BRAVO!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique