Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 13,29
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Skyvo Direct
Ajouter au panier
EUR 21,06
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Edealcity
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,39

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Congratulations Import


Prix : EUR 13,57 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
40 neufs à partir de EUR 0,50 16 d'occasion à partir de EUR 0,19

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste MGMT

Discographie

Image de l'album de MGMT

Photos

Image de MGMT

Biographie

Andrew VanWyngarden et Ben Goldwasser sont deux noms qui vont très bien ensemble, malgré leurs antécédents : l'un a grandi en avalant les meilleures potions psychédéliques tandis que son compère baignait dans un lac de rock alternatif électronique. Quand ils se croisent sur le campus de la Wesleyan University de Middletown ... Plus de détails sur la Page Artiste MGMT

Visitez la Page Artiste MGMT
9 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Congratulations + Oracular Spectacular + Mgmt
Prix pour les trois: EUR 27,55

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (12 avril 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Columbia
  • ASIN : B0037W68F4
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 45.061 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. It's Working 4:06EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Song For Dan Treacy 4:09EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Someone's Missing 2:29EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Flash Delirium 4:15EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. I Found A Whistle 3:40EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Siberian Breaks12:09Album uniquement
Écouter  7. Brian Eno 4:31EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Lady Dada's Nightmare 4:31EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Congratulations 3:55EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Avec l'album Congratulations, MGMT nous invite à les rejoindre dans une odyssée musicale qui refl ète la psyché du duo fondateur du groupe, Andrew Vanwyngarden et Ben Goldwasser, inspirée de leurs aventures aux frontières de la conscience pop and roll du 21e siècle. Congratulations se veut une comédie de moeurs spirituelle et les chansons regorgent de l'humour décalé de MGMT, de créations mélodiques et de mystères lyriques qui au fur et à mesure nous font pénétrer dans un nouveau monde luxuriant rempli de sons et de sensations. Composé de neuf véritables tours de force musicaux complexes et mélancoliques écrits et enregistrés tout au long de 2009, Congratulations s'affranchit de l'espace et du temps et parsème son atmosphère aérienne de touches musicales de ces 50 dernières années. Produit par MGMT et Sonic Boom, on retrouve dans Congratulations les contributions musicales de ceux qui accompagnent le groupe sur scène : Matt Asti (basse, choeur), Will Berman (batterie, choeur) et James Richardson (guitare, choeur). La préparation de Congratulations a permis à MGMT de travailler avec quelques-unes de leurs idoles et avec des personnalités qui les ont infl uencés comme le coproducteur Sonic Boom (Pete Kember), et Jennifer Herrema, l'icône de Royal Trux, invitée à poser sa voix. « Ils ont tous un sens de la musique incroyable », déclare Andrew, émerveillé par le bon karma des collaborations de MGMT. Avec Oracular Spectacular, leur premier opus sorti en 2008, MGMT s'est forgé une réputation des deux côtés de l'Atlantique. L'album arrive en première place du classement NME des meilleurs albums de l'année 2008 et 3 de leurs titres s'imposent dans le Top 5 des Singles : "Kids" à la première place, "Time to pretend" à la quatrième et "Electric Feel" à la cinquième. Le NME a même nommé "Time to pretend" DEUXIÈME MEILLEUR SINGLE DE LA DÉCENNIE.

Critique

En 2008, les deux garçons de MGMT, victimes d’un succès foudroyant avec leur Oracular Spectacular avaient été illico presto propulsés comme porte-drapeaux de la pop alternative, place qui ne semblait guère leur convenir. Biberonnés au folk et au rock indie américain, Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden ne se sentaient en effet pas très à l’aise dans leur uniforme de pop stars alternatives.

Leur second album est une réponse à ceux qui pensent « Kids », nom du tube qui leur colle à la peau, au lieu de MGMT. Si les Beach Boys avaient enregistré avec Pink Floyd, Suicide et The Kinks, il en aurait sans doute résulté ce Congratulations déjanté, drôle, triste et volontairement mimétique. Si la parodie n’est jamais loin, cet album s’avère surprenant et assez courageux ; on croit entendre un peu tout et n’importe quoi mais le résultat est étrangement cohérent. Congratulations est à la fois désinvolte et sérieux, définissant clairement le nouveau virage pris par les deux têtes pensantes de MGMT.

Cela commence pourtant plutôt mal avec une illustration improbable en guise de pochette, aux couleurs criardes et d’un goût pour le moins douteux. De plus, la production lo-fi et vitreuse de Sonic Boom peine à laisser les qualités de l’album s’exprimer immédiatement. Mais elles sont là : la fausse intro et les vibrations californiennes de « It’s Working », le pop-rock ironique de « Song for Dan Treacy », la douceur de « Congratulations », l’embrasement impétueux de « Brian Eno », l’inventivité fourmillante de « Flash Delirium », le folk miroitant de « Siberian Breaks », douze minutes au compteur. L’harmonie des neuf morceaux de Congratulations se révèle au fil des écoutes. Quant aux mélodies, elles sont toujours importantes, certes moins évidentes – mais tout aussi séduisantes.

Congratulations n’est pas un album de pop, c’est un album de rock, affirmé et anarchique. Et sans doute un des meilleurs disques de l’année 2010. N’en déplaise à certains, déçus que MGMT n’ait pas réédité une seconde machine à tubes à l’image du brillant Oracular Spectacular. Quant aux sceptiques, MGMT leur offre une possibilité de les découvrir et de les apprécier à leur juste valeur. Les « Kids » ont grandi.


Sophie Rosemont - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 23 mars 2010
Format: CD Achat vérifié
Avec Congratulations, MGMT produit un deuxième album étonnant. Les voix des deux frontmen ne sont même pas évidentes à identifier. L'électro-pop d'Oracular Spectacular laisse la place à un genre de surf rock / garage rock (la première chanson peut rappeler les Pixies de Bossanova, certains titres exhibent des claviers vintage à la ? and the Mysterians) de dessin animé, avec un son à la fois plus basique que sur Oracular Spectacular mais tout aussi lourdement maquillé. Mais la palette de références ne fait que commencer ici car très vite le bolide déraille et MGMT visite des paysages qui évoquent furieusement les moments les plus "peinture sonore" des Beach Boys 70s, voire de Todd Rundgren ou même de Japan. En fait, on peut se demander combien de personnes vont mettre ce disque en société : on se retrouve par moments, et contre toute attente, avec un de ces disques - on n'en avait pas vu sortir depuis quelques décennies - qu'on écoute allongé l'après-midi, les yeux au plafond, en se sentant partir très loin (même sans drogue). Certes, on pourra dire que les références ont changé mais qu'on est toujours dans un univers hyper-référentiel. Mais n'est-ce pas une base même de la modernité - ainsi qu'un arbre qui cache la forêt ? Roxy Music, David Bowie ont dès leurs débuts affiché une semblable référentialité ; quarante ans plus tard, on mesure mieux que jamais leur talent et leur inventivité.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS sur 16 mai 2010
Format: CD
Après le triomphe de leur premier album, le duo Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden était attendu au tournant du toujours épineux deuxième effort - et c'est peu dire que les garçons ont brillamment relevé le défi. Le nouvel album s'éloigne sensiblement de Oracular Spectacular : une production moins brillante, une absente de singles de l'évidence de Kids ou Time to pretend (encore que les dynamiques Flash Delirium ou Brian Eno pourraient faire l'affaire), une grande homogénéité de l'ensemble. Quant à la tonalité générale de l'album, elle est psychédélique et pop ; comme l'ont précisé d'autres commentateurs, impossible de ne pas évoquer les Beach boys, plutôt période post Brian Wilson (1968-1973), et surtout Syd Barrett et Pink Floyd. Pour autant, dans l'exécution, le choix des arrangements, le dynamisme général de l'ensemble, ce sont plutôt les groupes anglais post-punk du début des années 1980 qui viennent à l'esprit.
Reste qu'il ne sert à rien de multiplier les références face à MGMT : les deux garçons ont un univers qui n'appartient qu'à eux et un génie propre pour recycler et revitaliser cette bonne vielle musique pop.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pol Macqueron TOP 500 COMMENTATEURS sur 22 mars 2010
Format: CD
MGMT a été en tête de hype avec son Oracular Spectacular, véritable usine à faire danser avec des tubes imparables (Time to Pretend, Kids...), mais aussi épopée hippie bein sympatoche (4th Dimensional Transition). Pas facile d'enchainer dans ces conditions. Le groupe pouvait refaire un album identique ou évoluer et risquer de perdre des fans en route.
Il a visiblement décidé de se séparer de quelques fans.
Ce Congratulations est très différent de son prédécesseur. Pas de tube immédiat, un ensemble extrêmement ensoleillé, ultra-pop, l'album assume beaucoup plus ses influences, même s'il les modernise. Définitivement très influencé par la période hippie, tout au long de l'album, on pense beaucoup aux Beach Boys (dès It's working), de par les harmonies ensoleillées (le choix du surf sur la pochette n'est sans doute pas anodin), mais des Beach Boys au synthé, qui auraient écouté de l'électro. Car il y a une touche électronique saisissante, qu'elle tienne de groupes comme Air (Lady Gaga's Nightmare fait par moment penser à la BO de Virgin Suicides) ou comme Add'n to X. Plus glam que jamais, le groupe évoque David Bowie (écoutez le final Congratulations), mais aussi la décadence gainsbourgienne (le dédale Siberian Breaks passe par la case Je suis venu te dire sans qu'on comprenne comment).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?