• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Consolation à Dage... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ***Un angle corné ; peu lu / Disponible de suite.***
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Consolation à Dagerman Broché – 15 septembre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,30
EUR 17,30 EUR 8,00

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Consolation à Dagerman + Notre besoin de consolation est impossible à rassasier
Prix pour les deux : EUR 21,40

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Autant le dire tout de suite, Consolation à Dagerman est l'un des livres les plus intelligents, les plus sensibles, les mieux écrits qu'il m'a été donné de lire ces 20 dernières années. L'un des plus profonds aussi.
Commandez vite ce livre où l'on apprend que c'est dans la dissolution de l'égo et la prise de conscience de notre insignifiance terrestre que la douleur peut-être consolée.

(André Darmon)

Stig Dagerman a laissé, comme une sorte de lettre ouverte aux compagnons de solitude et de dérélection que nous sommes tous, un dernier texte, noir et implacable : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier. Par-delà les années, Claude Montserrat-Cals lui répond, renouant avec un genre littéraire antique, mais peu à peu passé de mode, que pratiquèrent Sénèque, Boèce ou encore Malherbe : la consolation. Il s'agissait alors, face à un deuil ou aux aléas de l'existence, de rassembler raisonnements philosophiques et maximes salvatrices, pour redonner goût à la vie.

(Thierry Cecille)

Présentation de l'éditeur

Claude Montserrat-Cals répond, par-delà les années, aux dernières et brûlantes pages laissées par l'écrivain suédois Stig Dagerman (1923-1954) avant son suicide, Notre besoin de consolation est impossible à rassasier (Actes Sud, 1993).
Elle interroge cette dénonciation sans appel de tout pouvoir consolant de l'amitié, de l'amour, de la beauté, de la foi, de la philosophie.
Elle reprend pas à pas ces philosophèmes, confrontant et récusant les points de vue des Stoïciens, de Boèce, de L’Ecclésiaste, de Schopenhauer, jusqu’à approcher au plus près cette vertigineuse détresse et définir, par égard pour celui qui l’a éprouvée, ce que peut être la consolation.




Détails sur le produit

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Encre Marine; Édition : 1 (15 septembre 2009)
  • Collection : Encre Marine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2350880168
  • ISBN-13: 978-2350880167
  • Dimensions du produit: 16 x 2 x 22,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 369.756 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

2.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Keanjyto le 30 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
=== [ Sur le fond ] ===

Le livre est uniquement intéressant à lire si l'on ne connait pas les consolations de Sénèque, où l'auteure nous donne une remarque de cet homme : le chagrin est d'une certaine façon contre-nature, il suffit d'observer les animaux pour le comprendre, qui ne pleure pas longtemps la perte de leur progéniture lorsque cela arrive (p. 25). En revanche, l'auteure se pose en donneuse de leçons à Stig Dagerman, en répétant qu'il se complait dans le désespoir et qu'il se ferme à la vie. Elle tente d'expliquer le mal-etre existentiel de Dagerman par des arguments logiques noyés dans un style littéraire lourd (lire p. 11 à 19 pour s'en convaincre). Le but ? Critiquer son suicide, alors que tout le monde sait que des sentiments de mal-etre intense peuvent rendre sourd à la raison.

Dagerman le disait bien quand il écrivait que son talent est une consolation à la solitude, mais une bien maigre consolation qui lui fait ressentir la solitude cinq fois plus fort. Comme le disait Cesare Pavese (autre grand écrivain suicidé) dans son livre "Le métier de vivre" p. 448, on ne se suicide pas à cause d'une femme, mais à cause d'un amour qui nous révèle dans notre misère. Faut-il savoir ce qu'il est advenu après son mariage avec l'actrice Anita Bjork en 1953, un an avant son suicide, pour tirer cette affaire au clair ?

L'auteure emploie aussi des arguments finalistes dans son argumentation (p. 34 par exemple : "Si la nature a fait ainsi de sa plus rude loi une loi commune, c'est afin d'en adoucir la rigueur par une universelle égalité"...).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?