Construire l'ennemi : ... et autres écrits occasionnels -... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Construire l'ennemi: ... ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Couverture très légèrement cornée, très bon état
Amazon rachète votre
article EUR 6,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Construire l'ennemi: ... et autres écrits occasionnels - Traduit de l'italien par Myriem Bouzaher Broché – 12 mars 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 19,00 EUR 13,28

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Construire l'ennemi: ... et autres écrits occasionnels - Traduit de l'italien par Myriem Bouzaher + Un Long Samedi, Entretiens
Prix pour les deux : EUR 37,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Introduction

Le véritable titre de ce recueil aurait dû être son sous-titre : «Écrits occasionnels». Seul le souci de mon éditeur qu'un titre si pompeusement modeste pût ne pas attirer l'attention du lecteur, tandis que celui du premier essai présente quelque motif de curiosité, a fait pencher pour le choix final.
Qu'est-ce qu'un écrit occasionnel et quelles sont ses vertus ? En général, l'auteur ne pensait pas avoir à s'occuper d'un sujet donné, mais il y a été poussé par l'invitation à une série de causeries ou essais à thème. L'idée a stimulé l'auteur et l'a amené à réfléchir sur un point qu'il aurait sinon négligé - et souvent, un sujet reçu par commande extérieure se révèle plus fécond qu'un autre né de quelque lubie personnelle.
Autre vertu de l'écrit occasionnel : il n'engage pas à l'originalité à tout prix, mais il vise plutôt à amuser tant celui qui parle que celui qui écoute. En somme, l'écrit occasionnel est un exercice rhétorique en baroque, comme quand Roxane imposait à Christian (et par l'intermédiaire de Cyrano) des défis du type «parlez-moi d'amour».
Au bas de chaque texte (tous de la dernière décennie), je stipule à la fois la date et le cadre du discours. Mais pour souligner leur occasionnalité, je rappelle que Absolu et relatif et La flamme est belle ont été prononcés lors des soirées du festival culturel de Milan, La Milanesiana, qui sont précisément des événements à thème. Si cela a été une occasion intéressante de parler de l'absolu à une époque où éclatait la polémique sur le relativisme, celle du feu a été une belle expérience car je n'aurais jamais imaginé devoir m'entretenir (à chaud) sur ce sujet.
Les embryons hors du paradis est la transcription d'une conférence tenue en 2008 à Bologne lors d'un congrès sur l'éthique de la recherche, puis publiée dans les actes (Francesco Galofaro éd., Etica della ricerca medica e identità culturale europea, Bologne, CLUEB, 2009).
Les réflexions sur la poétique de l'excès chez Hugo synthétisent trois interventions différentes, écrites et orales, tandis que le divertissement sur les astronomies imaginaires avait été impudemment présenté, sous deux versions différentes, à deux congrès distincts, l'un d'astronomes et l'autre de géographes.
Délices fermentées a été présenté lors d'un congrès sur Piero Camporesi.
Deux écrits de ce recueil sont de véritables divertissements, publiés à deux dates différentes dans L'Almanach du bibliophile. Ils avaient été inspirés par les thèmes de ces almanachs, à savoir «Divagations sentimentales sur les lectures des vertes années» pour Je suis Edmond Dantès ! et «Critiques en retard» pour Il ne nous manquait plus Ulysse. L'Almanach du bibliophile 2011 a publié Pourquoi l'île n'est jamais trouvée, mais ce texte reprend une communication présentée lors d'un congrès sur les îles tenu à Caloforte en 2010.
Réflexions sur WikiLeaks est la réélaboration de deux articles parus l'un dans Libération (le 2 décembre 2010) et l'autre dans L'Espresso (le 31 décembre 2010).
Enfin, le premier texte de ce recueil, Construire l'ennemi, a été lu à l'occasion d'une des rencontres sur les classiques organisées à l'Université de Bologne par Ivano Dionigi. Ces quelque vingt feuillets semblent un peu maigres maintenant que Gian Antonio Stella a développé ce thème avec brio sur plus de trois cents pages dans Negri, froci, giudei & co. L'eterna guerra contro l'altro (Noirs, pédés, juifs & co. L'éternelle guerre contre l'autre, Milan, Rizzoli, 2009) ; mais tant pis, des ennemis, on continue à en construire.

Présentation de l'éditeur

Suite à une conversation dans un taxi new-yorkais avec un chauffeur pakistanais qui ne comprend pas qu’un pays puisse exister sans ennemis, Umberto Eco s’interroge. Après avoir constaté les ravages d’idéologies totalitaires telles que le nazisme ou le fascisme, la société actuelle ressent-elle la nécessité de se définir par rapport à un ennemi et de le diaboliser ? Les Etats renonceraient-ils, aujourd’hui, à l’opportunité de créer de nouveaux boucs émissaires pour renforcer le sentiment d’identité nationale et leur pouvoir ?

Puis, à l’occasion de conférences ou d’essais à thèmes qui amusent autant celui qui parle que celui qui écoute, et qui sont, en somme, des exercices de rhétorique baroque, l’auteur aborde avec jubilation des sujets variés : l’idée de l’absolu, la tragédie d’Anna Karenine, la poétique de l’excès chez Victor Hugo, les divertissements inspirés par les almanachs, « Parlez-moi d’amour », etc.

Le grand érudit qu’est Umberto Eco traite dans ces « écrits occasionnels » de questions qui l’intriguent et le passionnent, sans jamais oublier d’amuser son lecteur.

 

 



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,65
Vendez Construire l'ennemi: ... et autres écrits occasionnels - Traduit de l'italien par Myriem Bouzaher contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 304 pages
  • Editeur : Grasset (12 mars 2014)
  • Collection : Littérature Etrangère
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246784875
  • ISBN-13: 978-2246784876
  • Dimensions du produit: 14 x 2 x 20,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 149.740 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Actu-Littéraire - Tests-Electro TOP 50 COMMENTATEURS le 30 avril 2014
Format: Broché
Avec une analyse implacable et extrêmement fine, Umberto Eco s'intéresse au rapport entre une société et son ennemi (Invention ? Création ? Réalité ?). Un ouvrage pertinent et passionnant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?