Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Contraband - Copy Control Import


Prix : EUR 10,88 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock.
Vendu par DVD Overstocks UK et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
8 neufs à partir de EUR 8,12 16 d'occasion à partir de EUR 0,77 2 de collection à partir de EUR 2,99
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Velvet Revolver

Visitez la Page Artiste Velvet Revolver
pour toute la musique, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Contraband - Copy Control + Libertad + It'S Five O'Clock Somewhere
Prix pour les trois: EUR 33,44

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (16 août 2010)
  • Date de sortie d'origine: 8 juin 2004
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Rca France
  • ASIN : B0001Z2Q74
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 87.158 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Sucker Train Blues [Explicit] 4:27EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter  2. Do It For The Kids [Explicit] 3:55EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Big Machine [Explicit] 4:25EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Illegal i Song [Explicit] 4:16EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Spectacle [Explicit] 3:40EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Fall To Pieces 4:30EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Headspace [Explicit] 3:42EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Superhuman 4:15EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Set Me Free 4:06EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. You Got No Right 5:35EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Slither 4:08EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter12. Dirty Little Thing 3:56EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter13. Loving The Alien 5:46EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter14. Bodies 3:21EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Critique

Velvet Revolver a souvent été considéré par de nombreux fans comme une formation qui ressemblait plus aux Guns N’ Roses que le groupe emmené par Axl Rose une fois la quasi-intégralité de ses membres renvoyés ou partis voir ailleurs. Comment en pas avoir envie de retrouver la magie d’un groupe quand trois de ses anciens membres se réunissent pour se lancer dans une nouvelle aventure ?

Une aventure qui débute bien, Contraband réussissant l’exploit de se vendre à 250000 exemplaires dès la semaine de sa sortie sur le territoire américain. Un succès qui doit autant au légendaire son de guitare de Slash qu’à la voix de Scott Weiland, l’ancien Stone Temple Pilots ayant vite trouvé ses marques sur ce premier effort studio qu’il a enregistré entre deux allers-retours à la prison où il séjournait pour possession de drogues.

L’équilibre entre la voix de ce dernier et les riffs proposés par le groupe donnent à Contraband un côté rock US mâtiné de grunge aux entournures. Un équilibre parfait qui permet à des titres comme « Set Me Free » ou « Sucker Train Blues » de s’imposer aux côtés des singles « Slither », « Fall to Pieces » et « Dirty Little Thing ».

Velvet Revolver n’est pas un nouveau Guns N'Roses, encore moins le prochain Stone Temple Pilots. Il est quelque part entre les deux. Ni révolutionnaire, ni surprenant, il reste un très bon album surtout attendu par les fans des anciens Guns, Chinese Democracy étant à ce moment précis un projet encore flou sur lequel plus personne n’ose alors vraiment compter. Et du concret qui sonne ainsi, c’est toujours un plaisir à entendre.    

Guillaume Ley - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par vincent_33 sur 24 juin 2004
Format: CD
De l'union de Dieux ne pouvait certainement pas naître un album de merde. Scott Weiland (accessoirement l'une des plus belles voix de la scène « grunge ») rescapé de Stone Temple Pilots, associé à Slash (accessoirement l'un des seul hommes au monde capable de réellement faire pleurer une guitare), Duff et Matt rescapés de Guns N' Roses et Dave Kushner ex-Suicidal Tendencies, ex-Infectious Groove entre autres, ça donne Velvet Revolver et ce premier album, « Contraband ». Et accessoirement, cet album, bah il est un peu réellement mortel tout de même. Du bon hard-rock, ni kitsch ni ringard, comme on pouvait en attendre de leur part. Si le disque se révèle quelque peu capricieux aux premières écoutes, ceux connaissant Weiland n'en seront pas surpris : fidèle à lui-même (au point de souvent faire sonner le groupe comme du Stone Temple Pilots), l'animal pond toujours ces mêmes mélodies complètement décalées auxquelles on n'accroche jamais immédiatement mais qui sournoisement grandissent en vous au fil des écoutes. Au bout de 4-5 écoutes, c'est le panard complet. Les refrains sautent à la gueule, les monstrueux soli de Slash couinent comme à la belle époque, et c'est reparti comme en 40. On tape du pied comme un forcené, on chante à tue tête, bref on est heureux de retrouver quelques-unes de ses idoles sur un seul et même disque pour un résultat aussi flamboyant. Pourvu qu'ça dure...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par the_declaration sur 31 août 2004
Format: CD
Commençons par Scott Weiland. Je blâme « Plush » comme étant le premier fracas de Stone Temple Pilots ayant ouvert la brèche aux critiques les accusant de se faire des ronds sur le mouvement Grunge du début des années 90. Et comme Weiland chantait Plush en baryton, le pauvre se voyait affublé du surnom d' « Eddie Vedder Wannabe ».
Mais plus la décennie progressait, plus STP prouvait que le groupe avait des talents variés, Weiland s'affichant comme leader incontesté. Polyvalent et doué, il empruntait avec autant de facilité au punk et au glam qu'au grunge. Au final, STP a été un des rares groupes à survivre aux années 90 avec un prestige intact, enchaînant une suite impressionnante de singles.
Quant aux Guns, on peut se dire que le public attendait leur retour depuis 1991 ; on devrait plutôt dire 1988, quand Appetite for Destruction fit un massacre chez les disquaires, et du groupe les dignes successeurs des Rolling Stones et d'Aerosmith.
D'une certaine manière, Weiland et les Guns (sans Axl Rose bien sûr) se sont trouvés. Et l'alliance semble si naturelle, si électrique qu'on pourrait se demander pourquoi elle ne s'est pas produite plus tôt (réponse : la drogue). Contraband est l'œuvre d'un homme qui redécouvre sont talent de rock star, et d'un groupe désireux de rattraper le temps perdu. Un extrait de deux minutes suffit à mettre en miettes la moitié du rock mainstream (Hoobastank, vous êtes là ?).
Et ça marche. Les titres mélangent la marque de fabrique des solos bluesy de Slash avec les refrains classe et insidieux de Weiland.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 16 juin 2004
Format: CD
Un album rock comme on en attendait depuis Appetite :)
Un rock puissant, des guitares sauvages (Slash n'a rien perdu de sa superbe), des rythmiques accrocheuses, et une voix pleine d'emotions.
En ces temps de disette, cet album est un must a posseder pour tout amateur de vrai rock.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. F. Phan TOP 500 COMMENTATEURS sur 21 mars 2013
Format: CD
Contraband ,
tellement de versions de cet album , 3 couleurs différentes pour les couvertures, 1)La Blanche,2) La Rouge 3) La Noire .
Il me semble bien que la seule version contenant 2 CDs , possède la couverture Noire : version "couverture noire 2 CDs ", elle existe puisque c'est celle que j'écoute en ce moment :
cd 1:contenant les treize titre originaux .
Cd 2:contenant deux bonus tracks"Surrender" et "No More No More" + 3 videos bonus, un acoustique de "Fall into pieces" ,... semble de nos jours presque "introuvable"... sauf en occasion peut être.. et où ??
cette version est à l'heure actuelle ! précisément ! en neuf, et à mon humble connaissance introuvable.

Donc JE COMMENTES ICI la version de base : 1 CD contenant les treize titres de l'album sans bonus particulier !!!! celle qui est sur la photo de présentation .

cet album sort en 2004 ... :
Scott weiland , au chant ,
acccompagné de trois Ex-Gunners ( Gun'Roses ): Slash à la guitare évidemment que l'on ne présente plus !!! ,Duff McKagan à la Bass et au back vocals !!! un Vétéran !!! QUEL BON !!! DUFF !!!
Matt Sorum (arrivé chez les Guns, pour les 2 albums aujourd'hui devenus légendaires, LOSE YOUR ILLUSIONS 1 et 2 )...
Matt Sorum à la sonorité de batterie bien identifiable de par son jeu "très carré" et très frappé, "tout en puissance le Matt"
( sourires !!!).
Et un nouveau , moins connu , Dave Kuchner .
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?