EUR 41,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Contrats de l'audiovisuel a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Contrats de l'audiovisuel Broché – 7 octobre 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 41,60
EUR 41,60 EUR 77,96

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Contrats de l'audiovisuel
  • +
  • Les contrats de la production : Cinéma et télévision
  • +
  • Comment financer : cinéma et télévision
Prix total: EUR 121,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction générale

1. - Définitions légales de l'oeuvre audiovisuelle. Il existe une pluralité de définitions de l'oeuvre audiovisuelle, ce qui entraîne une certaine confusion terminologique dans ce secteur. Ainsi, on relève une première différence entre le droit d'auteur et le droit public de la communication audiovisuelle, cette dernière branche du droit retenant, en outre, deux définitions distinctes (1). En effet, le choix de la définition s'effectue selon la finalité du texte que l'on entend appliquer à l'oeuvre audiovisuelle :
- la définition du droit d'auteur s'applique lorsqu'il s'agit de protéger l'oeuvre audiovisuelle en tant que création intellectuelle, réalisée par des auteurs auxquels il faut reconnaître un droit exclusif d'exploitation, qu'ils peuvent transférer à un cessionnaire, ainsi qu'un droit moral. Cette définition, posée par le Code de la propriété intellectuelle (CPI), est alors très large et, en particulier, ne fait pas de distinction entre les oeuvres cinématographiques et les autres oeuvres audiovisuelles ;
- les définitions du droit public s'appliquent lorsqu'il s'agit de protéger l'oeuvre audiovisuelle en tant que création culturelle. Elles sont alors plus strictes, afin d'encourager la production et la diffusion des oeuvres qui sont considérées comme augmentant le patrimoine audiovisuel (ou programmes «de stock»), au détriment de celles qui ne sont guère susceptibles d'être rediffusées (ou programmes «de flux»). Aussi, reposent-elles cette fois sur une distinction entre les oeuvres cinématographiques, destinées à une première exploitation en salle, et les autres oeuvres audiovisuelles.
Lorsqu'il est fait référence aux «oeuvres audiovisuelles», sans précision supplémentaire, cela renvoie ici aux seules oeuvres destinées à une première exploitation à la télévision et qui sont protégées par les textes de droit public. Toutefois, cette protection est encore accordée de façon plus ou moins stricte selon le texte applicable :
° pour l'application des obligations de production et de diffusion des chaînes de télévision (ou «quotas» : sur lesquels, V. infra, n° 111), le décret du 17 janvier 1990 se contente de distinguer les oeuvres audiovisuelles d'un certain nombre de programmes qui ne méritent pas cette qualification et qui sont limitativement énumérés. Cette définition «négative» (ou «en creux») a été très critiquée, notamment à la suite de l'affaire Popstars puisqu'elle n'a pas permis d'en exclure ce programme dit de «télé-réalité». En effet, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a dû admettre qu'il ne relevait «d'aucun des genres exclus de la définition de l'oeuvre audiovisuelle»

Biographie de l'auteur

Benjamin MONTELS est maître de conférences à la faculté de droit et de science politique de Rennes 1 et avocat au barreau de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Benjamin Montels est Maître des conférences des Universités et Avocat au Barreau de Paris, spécialisé en Droit de la propriété intellectuelle.
Il pratique et enseigne le Droit d'auteur, le Droit de l'audiovisuel et le Droit du commerce électronique.
Il est notamment l'auteur des "Contrats de l'audiovisuel" (LexisNexis).

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?