Conversations avec le sphinx : Les paradoxes en physique et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Amazon rachète votre
article EUR 4,53 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Conversations avec le Sphinx : Les Paradoxes en physique Broché – 31 octobre 1991


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,95

Il y a une édition plus récente de cet article:

Conversations avec le Sphinx
EUR 22,50
En stock.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Revue de presse

Le livre est divisé en deux parties qui se veulent complémentaires : le "physique du paradoxe" qui aborde la question des paradoxes sous un angle plutôt épistémologique. L'autre, les "paradoxes de la physique" traite de la physique proprement dite.

Le paradoxe fait un retour fulgurant dans toutes les activités de production ou de réflexion spéculative de l'homme. Comme si, après des siècles d'apparente stagnation, la physique découvrait qu'elle ne saurait se limiter à une recherche consensuelle. Elle est paradoxale en ce qu'elle est dynamique au-delà de l'apparence d'un immobilisme scientifique.

Ainsi, depuis Euclide jusqu'à l'an mille, on a expliqué (du moins en Occident) que la vision provenait d'un "rayon visuel" issu de l'oeil. Au Xe siècle, l'opticien arabe Alhazen, remplace cette notion par celle de rayons lumineux provenant des objets eux-mêmes et venant frapper l'oeil. Cette idée sembla étrange. Elle le reste psychologiquement : une vue "perçante", un regard qui "fusille" paraissent plus réels que la seule fonction de l'oeil qui consiste à être continuellement frappé par une pluie de photons...

Le paradoxe joue sur l'ambivalence de présupposés intellectuels ou mythiques que la réalité fonctionnelle vient bousculer ou renverser. Il en est de même pour la cosmologie longtemps enracinée dans une perception mythique de l'univers. La récente théorie du Big Bang décrivant notre univers comme la postérité d'une grande émanation cosmique n'a rien gardé des explications de Ptolémée.
La physique est authentiquement scientifique lorsqu'elle se laisse bousculer par la confrontation d'idées neuves et contradictoires. La "mémoire de l'eau" est une affaire qui réapparaît par ondes depuis 1988, traduisant des réactions "scientifiques" ou épidermiques.

Le paradoxe est-il un facteur logique ou illogique ? D'un côté, le paradoxe est une opinion ou un argument qui va à l'encontre de l'idée commune ou de la vraisemblance. D'autre part, il peut être un fait qui heurte la raison, le bon sens ou la logique.
Au point qu'en logique, on considère qu'une proposition est paradoxale quand elle peut être démontrée à la fois vraie et fausse.

Le modèle du paradoxe logique le plus ancien est celui donné par le philosophe grec Eubulide (IVe siècle avant J.C.) : on demande à un menteur s'il ment lorsqu'il affirme être en train de mentir. S'il répond : "Oui, je mens", de toute évidence il ne ment pas, car si un menteur affirme qu'il ment, c'est qu'il dit la vérité. À l'inverse, s'il répond : "Non, je ne mens pas", alors il est vrai qu'il ment et, par conséquent, il est en train de mentir.

Ainsi, tout langage ou système formel, lorsqu'il s'exprime à propos de lui-même, crée une structure comparable aux miroirs se réfléchissant à l'infini.
Dans l'Antiquité jusqu'au seuil de notre siècle, cette question d'autoréférence a engendré des théories philosophiques tendant vers le désespoir car l'illusion d'un monde fini et immobile s'oppose à la notion de dynamique. Zénon, Sénèque, Kant ont ainsi enseigné des paradoxes qui touchent au concept d'infini en mathématiques et en philosophie qui s'appuie pourtant sur le principe d'étonnement (Platon).
Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour que E. Hubble mette en évidence (1929) la théorie de la fuite des galaxies contredisant la perception d'un univers éternel et immuable. Einstein accepta difficilement cette idée alors que dès 1915 ses calculs démontraient les principe de la relativité générale et la distinction "espace-temps".

Comme l'exprimait Einstein, l'intuition et l'imagination permettent "un souffle de l'esprit" : ce qui implique qu'une image fidèle du monde ne peut naître que d'un acte d'affranchissement par rapport aux données qui nous situent et nous contraignent. La deuxième partie de l'ouvrage est centrée sur l'évolution des recherches quantiques et l'importance de la créativité pour la physique par le biais de paradoxes de plus en plus élaborés au niveau de l'abstraction.

Enfin, la réflexion sur le temps fait partie de l'expérience primordiale de notre vie. "Il y a une flèche du temps, mais le niveau microscopique crée l'illusion qu'il n'y en a pas" (I. Prigogine). Ainsi, le concept de devenir dépasse celui de l'être et l'idée d'évolution prend le pas sur celle d'existence.
Dépassant la banalité, le paradoxe apporte de la fraîcheur aux idées. Il est carrefour interdisciplinaire et confluence créatrice. Il mobilise et met ensemble toutes les conquêtes de l'intellect : science, histoire, épistémologie, sociologie, philosophie, humour... et il les perfectionne faisant apparaître une terre fertile. -- Alexandre Wiwnogradsky -- -- Business Digest

Les paradoxes sont trop souvent et injustement mal considérés.
Les paradoxes contredisent généralement notre bon sens et révèlent des incohérences douloureuses pour les physiciens. A cause de ces caractéristiques, ils sont souvent regardés d'un mauvais oeil et bien difficiles à affronter.
Des paradoxes fondamentaux ponctuent l'histoire de la physique.
La physique classique mais surtout la physique quantique ont fait naître des paradoxes tous plus incongrus les uns que les autres. Grâce à eux la physique quantique notamment s'est approfondie et a consolidé son interprétation du réel.
Des paradoxes naissent pourtant toujours des révolutions scientifiques significatives.
Les paradoxes, parce qu'ils soulignent un point faible d'une théorie scientifique, sont toujours le point de départ d'une réflexion nouvelle. Ils stimulent la créativité en forçant l'esprit à se surpasser pour les dépasser. -- Idées clés, par Business Digest



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,53
Vendez Conversations avec le Sphinx : Les Paradoxes en physique contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,53, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 242 pages
  • Editeur : Editions Albin Michel (31 octobre 1991)
  • Collection : Sciences d'aujourd'hui
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226056068
  • ISBN-13: 978-2226056061
  • Dimensions du produit: 22,5 x 14,5 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 188.436 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Etienne Klein est physicien, directeur de recherches au CEA et docteur en philosophie des sciences. Il dirige actuellement le Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA (LARSIM).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par K. Adjanor sur 7 juillet 2012
Format: Broché Achat vérifié
Livre très bien écrit.
Approche les sciences physiques sous un angle philosophique assez rare.
J'ai trouvé le point de vue de l'auteur très édifiant et je conseil cet ouvrage a tous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par mr charbonnel françois sur 17 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Livre commandé, livré en parfait état. Convient parfaitement à mon attente et me permet d'approfondir mes connaissances en physique quantique.Merci
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?