EUR 24,95 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Copland: El Salon Mexico; Clarinet Concerto; Music for the Theatre
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Copland: El Salon Mexico; Clarinet Concerto; Music for the Theatre Import


Prix : EUR 24,95
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
5 d'occasion à partir de EUR 15,43

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste New York Philharmonic

Discographie

Image de l'album de New York Philharmonic

Photos

Image de New York Philharmonic
Visitez la Page Artiste New York Philharmonic
198 albums, Photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • Interprète: New York Philharmonic Orchestra
  • Orchestre: New York Philharmonic Orchestra
  • Chef d'orchestre: Bernstein Léonard
  • Compositeur: Copland Aaron
  • CD (3 juin 1991)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B000001GES
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 76.797 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. - el salon mexico
2. Concerto pour clarinette - concerto for clarinet: slowly and expressively
3. Concerto pour clarinette - concerto for clarinet: rather fast
4. Music for the theatre - 1. prologue
5. Music for the theatre - 2. dance
6. Music for the theatre - 3. interlude
7. Music for the theatre - 4. burlesque
8. Music for the theatre - 5. epilogue
9. - connotations for orchestra (1961-62): intenso - drammatico

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 13 novembre 2006
Format: CD
La photo de la jaquette en dit long sur la connivence qui unissait Léonard Bernstein et Aaron Copland, tous deux disparus en 1990, après une amitié de plus d'un demi-siècle.

Ce disque reprend un concert enregistré en octobre 1989 au Avery Fischer hall.

Nous entendons ici trois des oeuvres parmi les plus populaires du compositeur américain :

Le célèbre "El Salon Mexico", brève page chorégraphique barbouillée de vives couleurs sud-américaines, s'agite sur des rythmes syncopés qui donnent des fourmis dans les jambes.

Le "Concerto pour clarinette" en deux mouvements, d'abord mélancolique, évolue rapidement vers une ambiance de music-hall que Stanley Drucker anoblit quelque peu derrière une parure très classique.

La "Music for the theatre" de 1925 fut écrite au retour d'un séjour d'études à Paris auprès de Nadia Boulanger.

Cet opus de jeunesse, pour petite formation "jazzy", vibre aux rythmes endiablés du charleston : écoutez l'espièglerie de la clarinette, et les relances trépignantes des trompettes dans la "danse"... Tout l'esprit des "années folles" qui enfiévrait les capitales européennes !

De ce séjour parisien, Copland eut aussi l'occasion de côtoyer l'avant-garde européenne (Stravinsky, Bartok, Hindemith, Prokofiev...) qui ne fut pas sans influencer son langage musical, à la facture instrumentale très claire et au dessin contouré...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cetalir TOP 50 COMMENTATEURS le 27 mars 2011
Format: CD
Bernstein admirait Copland et les deux hommes partagèrent une amitié de presque quarante années comme il aime à le rappeler dans le très beau texte qui accompagne ce disque de légende. Le très connu concerto pour clarinette trouve ici une de ces références absolue. Une clarinette qui est à l'honneur dans un disque chatoyant, joyeux et enlevé où nous découvrions, pour notre part, des pièces remarquables comme El Salon Mexico dont l'ambiance vous plonge d'emblée dans un univers aux senteurs de western au bord du Rio Grande, ou le plus exigeant Connotations.
Bernstein est à son meilleur, transporté par une musique qu'il adorait et servait. Une excellente occasion de découvrir un compositeur qui reste encore un peu un enfant maudit de ce côté-ci de l'Atlantique.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gérard BEGNI TOP 500 COMMENTATEURS le 19 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Les commentateurs précédents ont dit l'essentiel, notamment sur les 50 années de complicité entre le compositeur Copland et le chef Bernstein qui lui a commandé ses exigeantes 'Connotations', gravées ici.

Il y a deux partitions 'faciles', avec toute l’ambiguïté de ce terme; 'Salon Mexico' est peut-être à Copland ce que le 'Boeuf sur le toit' est à Milhaud: à la fois très typique d'une certaine simplicité et art malicieux de vivre la vie. Comme eût écrit Froberger, un 'remède contre la mélancholie' où la franchise populaire de ton ne saurait masquer la science et l'originalité de l'écriture.

'Music for the theatre' est également une œuvre assez 'facile', plutôt de jeunesse, pour petit ensemble instrumental, comme Stravinsky en composa. l’influence est nette, mais la personnalité de l'auteur aussi. Elle aussi très bien écrite, on comprend qu'elle ait été retenue par Bernstein.

Le concerto pour clarinette et cordes (avec piano et harpe) est d'une toute autre veine. Il est en deux mouvements: lent/vif, quasi enchaînés via une cadence instrumentale. Il commence de manière assez mystérieuse, grâce à cet alliage de timbres apparemment simple mais où Copland sait nous faire entendre l'insolite, et continue sur des alliages de timbres souplement renouvelés, toujours évocateurs de quelque mystère. Le Bartók nocturne aurait pu avoir été entendu .....
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?