Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par thebookcommunity_fr.
EUR 21,97 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par tousbouquins
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédié par avion depuis les USA; prévoir une livraison entre 10 à 15 jours ouvrables. Satisfait ou remboursé
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 28,13
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Smaller World Future FR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,49

Copland:Symphony No.3 Import

3 étoiles sur 5 1 commentaire client

2 neufs à partir de EUR 21,97 1 d'occasion à partir de EUR 18,51

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eduardo Mata


Détails sur le produit

  • CD (4 octobre 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000B66PLG
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.051.834 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
11:07
Album uniquement
2
30
8:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
8:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
13:17
Album uniquement
5
30
7:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
10:50
Album uniquement

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Aaron Copland est né en 1900 à Brooklyn, New York (USA). Né dans une famille d'émigrés russes, il étudia le piano dès son plus jeune âge avec les célèbres pianistes Victor Wittgenstein et Clarence Adler. De 1921 à 1924, il suivit l'enseignement de Ricardo Viñes (1875-1943) au Conservatoire américain de Fontainebleau en France. C'est là qu'il rencontra Nadia Boulanger (1887-1979), dont il dira : « Je compris immédiatement que j'avais trouvé mon maître ». De retour aux États-Unis en 1924, il fonda en 1928 les Copland-Sessions Concerts à New York, séries de concerts destinés à promouvoir la jeune musique américaine puis, de 1932 à 1933, dirigea le Festival de musique contemporaine de Yaddo (New York), tout en continuant une carrière de pianiste, de chef d'orchestre et de professeur. En 1938, il accepta d'écrire pour la troupe de Lincoln Kirstein, le « Ballet Caravan » (« New York City Ballet ») un ballet retraçant la vie de Billy the Kid, premier western exprimé en langage musical. Dans les années 1950, il fut l'une des victimes du maccarthisme, et inscrit sur la Liste Noire du cinéma américain ; Copland, qui avait écrit en 1930 des « Variations pour piano » dans un style d'écriture dodécaphonique, s'intéressa alors à nouveau au sérialisme, en prenant « les grandes lignes de la théorie pour les adapter à mes propres besoins » (Copland), et beaucoup d'oeuvres de Copland de cette époque seront marquées par l'écriture sérielle.Lire la suite ›
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0xa0ff5e94) étoiles sur 5 1 commentaire
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa14f41bc) étoiles sur 5 Mata's Copland Third is second only to Bernstein's! 7 juin 2010
Par goodmusicman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Eduardo Mata's recording of the epic Third Symphony of Copland is one of the very best performances of this work on record. Bernstein recorded this symphony twice: first in the 1960s for Sony and later, a live performance from Dec. 1985 for DG, both with his NY Philharmonic. Both performances are excellent but the later performance is the best performance this work has ever had. That 1985 performance emphasized the grandeur of the work, its large-scale setting, its self-conscious attempt by Copland to be the "great American symphony." It is also extremely exciting and it has the NY Philharmonic playing on the edge of their seats and the orchestral virtuosity is astounding. The 1960s recording was also very exciting but not so grand, big but not quite epic. It also comes with what to my ears is one of the most atrocious pieces of music ever composed, Copland's Symphony for Organ and Orchestra, about which Walter Damrosch declared that if a man in his twenties could write a piece of music like that, he'll be ready to commit murder within 5 years! While obviously a joke, it says a lot about the impression the work makes on the listener and I therefore would not recommend the Sony Copland Third for that reason alone.

Although the 1985 Bernstein DG is a must if you even remotely appreciate this symphony, Mata's May 1986 recording for EMI is an essential alternative approach. Mata does not underline every single grand passage and does not exaggerate any of the climaxes, making it sound somewhat understated when compared to the 1985 Bernstein. But Mata succeeds in making the music exciting and bold without exaggeration and he is especially good at bringing out the simplicity of the lyrical aspects of the symphony in a manner superior to Bernstein. The Dallas SO does not play with the virtuosity of the 1985 NY Phil, but it plays on the same level as the 1960s NY Phil and sounds even better than Slatkin's St. Louis orchestra, Levi's Atlanta orchestra, Judd'd New Zealand orchestra and even Oue's Minnesota orchestra. The recorded sound is outstanding, definitely superior to the 1985 DG recording, where the strings glare and there is an overall glassiness to the sound. Only Oue has better sound than Mata, but Mata's performance is far superior. (Jarvi's Detroit performance is the worst one on record and is to be avoided, while Judd's excellent recording on Naxos will not disappoint, especially if on a budget.)

This CD also comes with Danzon Cubano, played with just the right amount of verve and punch, and El Salon Mexico, which is not given the red-blooded reading that Bernstein gave it in 1951 with the NYPO on Sony (together with Copland's own performance of his Piano Concerto, with Bernstein conducting), but is instead played as a light and humorous work, which is perhaps how Copland intended it. Mata's El Salon, like his Copland Third, is a great alternative to Bernstein's reading, even if it does not exceed it in excitement. If you are a fan of Copland or of Eduardo Mata's recorded legacy, you should not be without this CD.
Ce commentaire a-t-il été utile ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?