EUR 27,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Cortes a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cortes Relié – 23 mai 2001

4 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,40
EUR 26,00 EUR 26,17

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Cortes
  • +
  • Francisco Pizzaro : Le Conquistador de l'extrême
Prix total: EUR 50,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Triomphateur de l'empire aztèque, gouverneur de la Nouvelle-Espagne et découvreur du golfe de Californie, Hernan Cortés (1485-1547) est une véritable légende. De lui, on a dit qu'il fut pris pour un dieu par l'empereur Moctezuma. Il eut pour compagne Malinche, une indigène, et il assista au sac de Mexico Tenochtitlan. Mais Hernan Cortés marque aussi un tournant dans l'histoire. Il fait le lien entre l'Ancien et le Nouveau Monde, entre l'Espagne et l'Amérique des Indiens.
Cortés se trouve donc au centre d'un séisme philosophique et politique issu du changement de proportions du monde et son action contribue indéniablement à provoquer la césure entre l'époque médiévale et le temps de la Renaissance.

Loin de se contenter de la bien connue conquête du Mexique, la biographie de Christian Duverger cherche à dévoiler toute la complexité de ce "métis de foi et de conviction ", quitte à bousculer les idées reçues. L'ouvrage adopte un point de vue panoramique et cherche avant tout la clarté du propos. En plus des index et des généalogies, le lecteur est aidé par un glossaire élucidant les principaux termes espagnols et indiens utilisés. On découvre au fil des pages un personnage nuancé et dérangeant, notamment pour la couronne espagnole. Au soir de sa vie, délaissé de tous, Cortés interpelle le roi en ces mots : "Quant à vos promesses, Majesté, vous ne les avez jamais tenues. Ce n'étaient que des mots. Ai-je démérité ?" Charles-Quint préféra ne jamais lui répondre. --Loïs Klein

Quatrième de couverture

« J'ai vécu les armes à la main. J'ai exposé ma personne à mille dangers, j'ai grandi le nom de mon roi, accru son domaine en plaçant sous son sceptre d'immenses royaumes de peuples étrangers que j'ai gagnés moi-même sans recevoir aucune aide, j'ai dû faire face aux obstacles des jaloux qui m'ont sucé le sang jusqu'à en crever comme des sangsues repues... Mais je n'avais pas plus tôt tourné le dos que vous me dépossédiez de tout ce que vous m'aviez donné. » À l'automne de sa vie, le conquistador écrit son ressentiment à Charles Quint. Mais l'empereur ne lui répondra pas.

C'est que l'homme qui conquiert l'empire des Aztèques en moins de deux ans, après avoir fait ses classes à Cuba et à Saint-Domingue, paraît vite suspect dans une Espagne à peine sortie du Moyen Age. Comment un hidalgo peut-il choisir l'Amérique des Indiens au point de vivre avec eux et d'épouser la belle Malinche, qui lui a appris à parler leur langue et lui a donné son fils aîné ? Les envieux ne se privent pas de rappeler que Cortés avait une épouse espagnole et que celle-ci, à peine débarquée, est morte mystérieusement du mal de madre. Plus grave, sa vision de la christianisation des Indiens n'est pas celle des inquisiteurs. En fait, Cortés, dès qu'il a le pouvoir en main, se bat pour mettre en place une société métisse et économiquement indépendante, qui est aux antipodes de la colonie que veut implantée la vieille Castille. Demi-dieu pour les uns, démon pour les autres, héros ou traître, Cortés porte un regard désabusé sur ses compatriotes. Vivant à la frontière de deux continents qui se rencontrent pour la première fois, il rêve d'être le roi d'un autre monde.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Cortès, avant d'être un personnage historique, est un mythe. Un mythe d'autant plus surprenant que les sources abondent, côté espagnol, mais également du côté des vaincus, les indigènes ayant mis par écrit, ensuite, leur version des événements. C'est un fait que le débat porte surtout sur la personnalité de Cortès, et l'histoire se concentre souvent sur la période 1519-1521, négligeant le reste de sa vie. Cortès, un Espagnol, a pourtant très tôt choisi l'Amérique des Indiens. Il ne rentre pas dans le modèle convenu du conquistador brutal et sanguinaire. Son rêve est le métissage : il accouche du Mexique moderne. C'est cela qui a beaucoup heurté à son époque. D'autant que la conquête trouve une Espagne de Charles Quint mal préparée pour la gérer, ce qui n'est pas sans causer bien des problèmes. Telles sont les questions auxquelles Christian Duverger, méso-américaniste de l'université, essaie de répondre dans cette biographie.

La première partie revient sur le parcours de Cortès de Medellin à Cuba (1485-1518). Né en Estrémadure, hidalgo, Cortès vient au monde dans un milieu privilégié. Son père est un véritable modèle. Il est parmi les derniers opposants à Isabelle de Castille avant le mariage avec l'Aragon en 1479. Pour affermir son autorité, Isabelle obtient la création de l'Inquisition puis achève la Reconquista avec la prise de Grenade, en 1492.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
J'ai adoré ce livre ... ce qui est primordiale c'est que l'action du personnage est replacée dans le contexte de l'époque .. l'auteur ne se contente pas de citer et de juger .. il analyse véritablement les comportements et pose les questions .. Cortes un monstre .. peut être .. mais peut être un amoureux de la culture latin américaine.. à méditer !
Remarque sur ce commentaire 9 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Deception en lisant cette biographie du conquistador Hernan Cortés, l'auteur certainement émérite semble vouloir faire passer ce personnage haut en couleur pour une sorte d'humaniste entraîné malgré lui dans des batailles sanglantes et massacres sans fin qu'il ne désirait point, descriptions qui me paraissent parfois un point trop enjôleuses, je n'avais jamais imaginé Cortes Proche d'un Bartolomé de las Casas !.
Alors certes et heureusement, nous apprenons beaucoup de choses sur la conquête Aztèque et des manigances politiques de l'époque mais au final personnellement ce livre m'a plus fait plus l'effet d'une réhabilitation du grand conquistador fleurant bon l' hagiographie qu'une véritable biographie réaliste tel que je l'imaginais.
Pour conclure et ceci n'engage que moi j'ai finalement préféré même s'il ne s'agit que d'un simple roman, l'excellent " AZTECA " de Gary JENNINGS, qui lui semblerait être bien plus porche des réalités de l'époque..
1 commentaire 0 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Le livre a été livré dans les délais et il est en très bon état. J'étais intéressée par la vision originale que Ch.Duverger donne du conquistador espagnol, mais je l'ai abandonné au profit de l'édition en espagnol, chez Taurus, qui de plus est augmentée de planches d'illustrations
Remarque sur ce commentaire 1 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?