Cosmétique de l'ennemi et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 4,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Cosmétique de l'en... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cosmétique de l'ennemi Poche – 15 mai 2003


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Belle reliure
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,60
EUR 1,61 EUR 0,01

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Cosmétique de l'ennemi + Les Combustibles + Le Sabotage amoureux
Prix pour les trois: EUR 13,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Depuis Hygiène de l'assassin, elle est fidèle au poste ! Amélie Nothomb fait donc sa rentrée avec Cosmétique de l'ennemi. Au rythme – soutenu – d'un roman par an, on se demande bien comment elle peut encore nous surprendre. N'ayez crainte, elle y parvient…

Coincé dans un aéroport alors qu'il s'apprêtait à embarquer pour Barcelone, l'homme d'affaires Jérôme Angust se voit contraint de supporter, en plus du retard de son avion, la logorrhée d'un étrange individu, bien décidé à lui imposer le récit de sa vie. Qui est donc ce Textor Texel qui le harcèle ? Pourquoi ce raseur a-t-il jeté son dévolu sur lui ? Le dialogue s'engage pourtant entre l'importun et sa victime, vif, alerte, ponctué de réparties cinglantes, prenant les allures d'une joute de haute tenue, et dévoile la passé trouble de Textor, en même temps que le malaise croissant de Jérôme. Car il se sent cerné, l'homme d'affaires irréprochable, par cet étranger qui semble si bien connaître les tréfonds de sa conscience et dont les crimes font douloureusement écho à un passé qu'il croyait enterré. Étranger, cet ennemi ? Pas tant que ça ! Et si, finalement, cette rencontre n'était pas tant le fruit du hasard que l'objet d'une préméditation diabolique destinée à l'anéantir ?

Dans ce dialogue mené tambour battant, Amélie Nothomb s'en donne à cœur joie, faisant preuve une fois de plus de sa virtuosité. La phrase est vive, bondissante, corrosive, pour nous embarquer progressivement, mais sûrement, vers un retournement de situation dont l'auteur de Mercure a le secret. Gageons qu'une fois encore, elle recueillera vos suffrages… --Laurence Demurger --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Sans le vouloir, j'avais commis le crime parfait : personne ne m'avait vu venir, à part la victime. La preuve, c'est que je suis toujours en liberté. C'est dans le hall d'un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite. Le coupable désigné d'avance. Il lui a suffi de parler. Et d'attendre que le piège se referme. C'est dans le hall d'un aéroport que tout s'est terminé. De toute façon, le hasard n'existe pas.


Détails sur le produit

  • Poche: 120 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (15 mai 2003)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253155039
  • ISBN-13: 978-2253155034
  • Dimensions du produit: 11,1 x 1,1 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (49 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.944 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sarah Moon

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu'elle ne connaîtra qu'à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l'Académie française.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 20 mai 2003
Format: Poche
C'est tout simplement fascinant. L'histoire débute d'une façon assez banale: un homme qui attend, son voisin qui commence à lui raconter sa vie... Pourtant, on sent qu'il y a quelque chose par derrière, quelque chose de plus profond.
Comme d'habitude, Amélie réussit à nous tenir en haleine avec des dialogues ironiques à souhait, et surtout avec un mystère qu'on voudrait bien comprendre. Qui est cet inconnu? Pourquoi vient-il raconter sa vie à notre héros? Une chose est sûre, ce n'est pas le hasard!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 27 août 2001
Format: Broché
Après deux romans qui, sans être franchement décevants, étaient loin de nous suprendre et de nous émouvoir comme les excellents "Hygiène de l'Assassin" ou "Sabotage amoureux", Amélie Nothomb publie un nouvel ouvrage digne de ses plus grands succès. Avec son style personnel toujours aussi parfait et délicieux, elle promène le lecteur dans une nouvelle histoire qui ouvre les portes d'une infinie réflexion sur l'être, le paraître, le conscient et l'insconscient et l'inévitable dualisme qui habite chacun de nous et tout celà au travers d'une histoire non dénuée d'humour, du moins dans sa première partie. Du très très grand Norhomb...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amélie sur 21 septembre 2011
Format: Poche
Ce livre est un dialogue du début la fin et se lit en une seule traite !

Dès les premières lignes vous ne pouvez stopper votre lecture et sans vous en apercevoir il est déjà temps de le refermer et de le ranger ... avec un petit sourire en coin ...

Un très bon et étonnant moment de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par musico75020 sur 25 août 2006
Format: Broché
Ca se lit vite, certes. C'est de la littérature de gare, d'aéroport en l'occurrence. Autrefois, on aurait parlé d'une écriture de roman-feuilleton, ces fictions qu'on trouve encore parfois en supplément des journaux et magazines. Mais même de ce point de vue, ce texte est platement écrit. Bien entendu, il y a la prétention intellectuelle de Nothomb, les allusions à Spinoza et au jansénisme, de quoi épater le lecteur du dimanche (qui s'il cherche bien, a sans doute mieux à se mettre sous la dent). L'intrigue, au début et jusqu'à la moitié du livre, n'aurait rien d'inintéressant, si elle n'était saccagée à mi-chemin du dialogue par l'incursion de la "psychanalyse de bazar", à laquelle Mme Nothomb croit bon d'adresser un clin d'œil complice. Bref, c'est grotesque et ça n'atteint pas le niveau d'une littérature d'amateurs (au sens noble) et de "petits" écrivains dissimulés dans l'ombre qui, elle, n'a pas la chance d'être aussi bien diffusée. Cette étoile qu'on me contraint de dispenser me fait mal, j'eusse aimé n'en mettre aucune.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par daemon sur 28 août 2001
Format: Broché
cosmethique de l'ennemi est a mon avis un des meilleurs livres d'amélie nothomb avec hygiene de l'assassin !! magnifique ouvrage cependant tres pédant dond parfois assez genant par la forme ! bref un livre a lire absolument ! conseil : ayez tout de meme l'estomac assez bien accroché ! :-)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par "angelo_neuneu" sur 15 mars 2004
Format: Poche
Il est vrai que le livre doit se lire d'une traite, sinon, il n'y a pas d'intérêt. De là à dire qu'il s'agit d'un "chef d'oeuvre" - comme j'ai pu voir dans certaines critiques - ; il ne faut pas exagérer et utiliser ce terme avec parcimonie! Tout ce roman se passe dans le hall d'un aéroport; et est en fait un dialogue entre deux personnages. En lisant, je me suis un peu cru dans le même univers que le film "Phone Game". Petit à petit, nous découvrons la psychologie des personnages et plus je lisais moins j'avais envie qu'il se termine (le livre est assez court!). Quant à la fin, je pense qu'il est facile de s'en douter. Mais le coup de théâtre laisse un bon souvenir. Je le verrai très bien mis à l'écran dans un court ou moyen métrage. Une lecture agréable. J'avais lu "Métaphysique des tubes" ainsi que "Stupeur et Tremblement". J'avais été un peu déçu par ces deux lectures, mais "Cosmétique De L'Ennemi" fait remonter Nothomb dans mon estime!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Comme toujours, Nothomb parvient à surprendre son lecteur. Le dénouement de Cosmétique de l'ennemi est aussi imprévisible qu'original. Bien que le roman soit court, certains passages manquent de consistance et d'intérêt. Heureusement, Amélie Nothomb réussit toujours a relancer la machine avant qu'elle ne s'enraye. Parfois de justesse. On frôle quelquefois l'ennui.

A lire, si tout comme moi, on aime la franchise Nothomb.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Treilles sur 21 juillet 2009
Format: Poche
Du très grand Amélie Nothomb. Un livre qui peut rendre fou les personnes non averties !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?