Coupole et dépendances et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Coupole et dépenda... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Coupole et dépendances Broché – 13 février 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,95
EUR 18,00 EUR 7,49
EUR 19,95 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

«Ionesco me demande : "L'Académie, ça fait vendre ?"»
Jacques Brenner, Journal, Tome IV, Pauvert, 2008.

«Â quoi sert l'Académie française ?» Le journal télévisé de France 2 avait crûment posé la question le 10 janvier 2012. Le sujet, diffusé à 20 h 32, durait 2,23 minutes. Un peu court, pour répondre à la question. Ou trop long, si l'on considère que l'Académie ne sert à rien - sinon à se perpétuer inlassablement. Le déterminisme de l'Académie est d'être quarante. Dès que le compte n'est plus bon, c'est la ruée des candidats. On connaît le mot de Fontenelle : «Sommes-nous trente-neuf, on est à nos genoux, et sommes-nous quarante, on se moque de nous.» Mais, comme la dignité d'académicien ne se perd qu'à la mort, en près de quatre siècles d'existence chacun des fauteuils de l'Académie a connu, en moyenne, moins de vingt occupants. Une rareté qui ne contribue pas peu au prestige de cette institution.
Car l'Académie française a gardé son prestige, quoi qu'on die. Pourtant, la pénurie de places disponibles n'explique pas tout. En 1935, pour le trois-centième anniversaire de la Compagnie, les Quarante collaborèrent à un épais volume d'auto célébration. Paul Valéry, chargé de conclure, livra, pour la circonstance, un texte intitulé «Fonction et mystère de l'Académie». Ce «mystère» a fait florès, car il donne l'illusion d'expliquer le destin pérenne de cette assemblée improbable de beaux esprits, éclose sous Louis XIII et qui a survécu à toutes les convulsions de la société française sans pratiquement rien changer à ses statuts d'origine. La référence à Valéry, si commode, est devenue quasi obligée, au point qu'on en oublie parfois de remonter à la source. Car que dit l'écrivain ? «La singularité de l'Académie est d'être indéfinissable. Si elle ne le fût, sa gloire ne serait point du tout ce que Von sait qu'elle est. Toute chose dont on peut se faire une idée nette perd de sa force de prestige et de sa résonance dans l'esprit.»
Belle formule, mais dont on se demande, comme toutes les belles formules, si son contraire n'est pas tout aussi vrai, et plus encore à notre époque, où l'immédiateté semble l'emporter sur le temps long : toute chose dont on NE peut se faire une idée nette perd de sa force de prestige et de sa résonance dans l'esprit.
L'ambition de ce livre, en tout cas, se résume à ceci : se faire une idée plus nette de l'Académie. Comment fonctionne-t-elle ? Comment se fomentent les élections ? Quel est son patrimoine ? Comment est-elle gérée ? Comment s'élabore le fameux Dictionnaire, sujet d'éternelles moqueries et pourtant précieux travail pour la communauté francophone ? Quels sont les clans qui divisent ou rassemblent les Quarante ? Quels sont leurs rituels ?
Il existe de nombreux ouvrages consacrés à l'Académie : quelques pochades, quelques pamphlets, deux ou trois règlements de comptes, et beaucoup de livres sur son histoire - le plus souvent écrits par des académiciens. L'actuel secrétaire perpétuel, Hélène Carrère d'Encausse, y est d'ailleurs allé du sien. Mais, curieusement, il n'existe aucune enquête journalistique sur cette institution - si l'on excepte l'ouvrage de Louis-Bernard Robitaille, Le Salon des immortels, Une académie très française (Denoël, 2002). Louis-Bernard Robitaille est Québécois, correspondant parisien de journaux québécois. Autant dire qu'il a amarré sa barque au pied du quai Conti comme un Huron qui serait venu visiter une tribu exotique. Son livre est riche d'histoire et d'histoires, mais il ne gratte pas trop là où ça pourrait faire mal. Précisons, à sa décharge, que l'Académie s'est toujours fermée comme une huître chaque fois qu'une question la dérangeait. Le reportage de France 2, déjà cité, se terminait d'ailleurs en queue de poisson - et en drôle d'aveu d'impuissance journalistique : «Son budget est un secret, c'est le prix à payer pour avoir la paix.»

Revue de presse

Quand son éditeur lui a soufflé l'idée d'une enquête sur l'Académie française, Daniel Garcia s'est d'abord demandé «ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant à dire sur cette vieille dame poussiéreuse». Son plumeau de journaliste à la main, il a trouvé. Son livre est une somme, une mine d'informations sur les étranges moeurs en vigueur au 23, quai de Conti. (Grégoire Leménager - Le Nouvel Observateur du 20 février 2014)


Détails sur le produit

  • Broché: 1 pages
  • Editeur : DU MOMENT (13 février 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2354172648
  • ISBN-13: 978-2354172640
  • Dimensions du produit: 24,1 x 2,6 x 15,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.684 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paluel Marmont TOP 500 COMMENTATEURS le 23 février 2014
Format: Broché
Il manquait un ouvrage sur l'Académie française qui ne soit pas simplement un éloge ou un pamphlet. Vide comblé par l'enquête journalistique approfondie et très documentée de Daniel Garcia. On appréciera les développements attendus sur la "fièvre verte", les rituels de l'institution, le dictionnaire de l'Académie, les prix qu'elle distribue. On se délectera du récit mené avec brio de deux sagas singulières: l'affaire de la "parcelle de l'An IV" et l'élection de François Weyergans. Et on restera stupéfait par le chapitre consacré au patrimoine et aux finances de l'Académie, et par extension de l'Institut. Opacité opiniâtre et scandales étouffés. L'auteur ne dissimule pas d''être "très sévère" (p. 136) sur la gestion de G. de Broglie, chancelier actuel, à l'image passablement ternie.

Le personnage simplement désigné comme "Corneille" p. 251 est Thomas, "frère du précédent".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par martinet le 18 mars 2014
Format: Broché Achat vérifié
BOF !
ce livre n'apporte pas grand chose à la découverte du mode de fonctionnement de cette institution
cordialement
Max.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tso le 22 février 2014
Format: Broché Achat vérifié
soulève beaucoup de questions, bien rédigé mais peinera à intéresser le quidam tant la coupole reste synonyme d académie française... et que l Institut de France est encore souvent confondu avec la Fondation de France
pourtant digne d'intérêt
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?