Commencez à lire Court traité de l'âme (Essais) sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Court traité de l'âme (Essais)
 
Agrandissez cette image
 

Court traité de l'âme (Essais) [Format Kindle]

Philippe Lazar
2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 13,00
Prix Kindle : EUR 8,49 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 4,51 (35%)

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 8,49  
Broché EUR 13,00  

Auteurs, publiez directement sur Kindle !

KDP
Via notre service de Publication Directe sur Kindle, publiez vous-même vos livres dans la boutique Kindle d'Amazon. C'est rapide, simple et totalement gratuit.
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

«Je revendique le droit d’appeler âme une entité qui a les quatre propriétés suivantes: elle m’accompagne depuis ma conception, elle constitue l’essence de ce qui m’identifie auprès de mes semblables en tant qu’être humain, elle se sépare de mon corps quand la vie le quitte et elle a la capacité de lui survivre.»

Cet essai révèle qu’une telle entité existe sous forme matérielle; ainsi les athées peuvent-ils légitimement se réapproprier le concept d’âme, habituellement «réservé» aux religions.

Un livre surprenant, qui tient le pari d’être bref, clair et d’ouvrir des pistes de réflexion innovantes sur la culture, comme sur la vie et la mort.



Polytechnicien et épidémiologiste, Philippe Lazar a dirigé l’Inserm pendant une quinzaine d’années. Il est l’un des fondateurs du Comité national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé.

Biographie de l'auteur

Polytechnicien et épidémiologiste, Philippe Lazar a dirigé l'Inserm pendant une quinzaine d'années. Il est l'un des fondateurs du Comité national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 101 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 129 pages
  • Editeur : Fayard (5 mars 2008)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005OKYTA8
  • Moyenne des commentaires client : 2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°228.130 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
2.0 étoiles sur 5
2.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 idiosyncrasie 11 août 2011
Par Jissé
Format:Broché
page 21 il est écrit
"Mais mon propos n'est pas de ramener les croyants dans le droit chemin du matérialisme,
de l'agnosticisme ou de l'athéisme ! Je leur reconnais pleinement le droit de croire à l'éternité de leur âme..."
Philosophie ou propagande ?
Que penser si la phrase est inversée :
Mais mon propos n'est pas de ramener les matérialistes, les athées ou les agnostiques dans le droit chemin de la croyance.
Je leur reconnaît le droit de ne pas croire à l'éternité de leur âme.
On admettrait, dans le meilleur des cas, beaucoup de condescendance dans le propos.

Laissons la mathématique aux polytechniciens et la philosophie aux philosophes.
La confusion des genres engendre malheureusement la confusion dans les esprits.
On peut facilement ne pas recommander la lecture d'un tel galimatias.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Perspective intéressante ! 2 juillet 2009
Par Patrick TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
L'âme, tout le monde en parle... Mais de quoi parle-t-on lorsqu'on utilise ce mot ? S'agit-il d'une entité qui réside dans notre corps et qui s'en sépare après la mort de celui (conception de Platon puis chrétienne) pour vivre éternellement ? L'auteur défend une conception matérialiste de l'âme : l'idée d'une âme qui survie à la mort physique du corps est compatible avec l'affirmation que tout est matière "diversement modifiée". Une conception très originale à propos d'un concept empreint d'opacité exposée de façon claire et concise.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Confusion entre l'âme et le mental ! 30 janvier 2011
Par amando
Format:Broché
Au détour d'une phrase, l'aveu : page 123 "point n'est besoin d'attendre le sommeil de la mort". Si donc c'est un sommeil, c'est qu'on attend l'éveil

Tout le livre en fait est un appel, une tentative presque désespérée pour donner du sens, pour sortir du nihilisme et de l'absurde. Les raisonnements font sourire, voire parfois rire (selon que l'enfant est conçu en toute connaissance de cause où se trouve être là par accident, son âme débutera avant où après etc... c'est navrant !)

Ce matérialiste pur et dur mais qui oublie que la matière se réduit in fine à des équations mathématiques termine son opuscule sur le rêve et le théatre, soit l'imaginaire ! le dernier mot du livre est d'ailleurs le mot "songe"

Comme quoi on peut être polytechnicien et élucubrer un maximum sur des sujets qu'on n'a pas voulu approfondir. Et quand à 70 ans, l'évidence de la fin s'impose, on commence vraiment à se demander "quelle fin" et on essaie de se consoler plus où moins bien, l'égo qui s'agite dans son bocal lançant les dernières flèches de son combat perdu d'avance.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique