Craig Taborn

Top albums (Voir les 11)


CD: €14.99  |  MP3: €9.99
CD: €24.00  |  MP3: €9.90
CD: €14.99  |  MP3: €9.99
CD: €20.23  |  MP3: €10.99
CD: €22.60  |  MP3: €6.93
CD: €18.27  |  MP3: €10.99
CD: €22.60  |  MP3: €8.99
MP3: €7.74
Voir les 11 albums de Craig Taborn

Craig Taborn : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 37
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Craig Taborn
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Né en 1970 à Detroit (Michigan), Craig Taborn fait des débuts remarqués auprès du saxophoniste James Carter sur les albums The Real Quietstorm (1994) et Conversation with the Elders (1996).

Pianiste de formation doué, autant à l'aise devant un orgue qu'un synthétiseur Moog ou n'importe quel autre clavier, Taborn a aussi étudié la composition et la théorie musicale à l'Université du Michigan d'où il ressort diplômé. Au printemps 1994, le prodige accompagné du contrebassiste Jaribu Shahid et du batteur Tani Tabbal enregistre en deux séances un premier album éclectique sorti en novembre sur le ... Lire la suite

Né en 1970 à Detroit (Michigan), Craig Taborn fait des débuts remarqués auprès du saxophoniste James Carter sur les albums The Real Quietstorm (1994) et Conversation with the Elders (1996).

Pianiste de formation doué, autant à l'aise devant un orgue qu'un synthétiseur Moog ou n'importe quel autre clavier, Taborn a aussi étudié la composition et la théorie musicale à l'Université du Michigan d'où il ressort diplômé. Au printemps 1994, le prodige accompagné du contrebassiste Jaribu Shahid et du batteur Tani Tabbal enregistre en deux séances un premier album éclectique sorti en novembre sur le label japonais DIW.

Installé à New York, Craig Taborn devient un musicien de séances très demandé. Il renoue pour deux albums avec James Carter et accompagne notamment Mat Maneri et Roscoe Mitchell (Nine to Get Ready). En 1999, le pianiste versatile collabore au projet Innerzone Orchestra lancé par le producteur techno Carl Craig. Il enchaîne sur un deuxième album en trio, le subtil Light Made Lighter, édité en 2001 par Thristy Ear Recordings.

Les tempi electro attirent le jazzman qui diversifie ses collaborations avec Tim Berne (The Shell Game sorti en 2001), Chris Potter, Dave Douglas, Gerald Cleaver, Bill Laswell ou Meat Beat Manifesto. En 2004 sort un Junk Magic précurseur dans le domaine electro jazz. En 2007, Craig Taborn s'associe à Dave King (The Bad Plus) et au rocker Greg Norton (Hüsker Dü) pour le projet Gang Font.

Fort de ses participations aux albums de David Torn, Roscoe Mitchell, Evan Parker et Michael Formanek, Craig Taborn est enrôlé par le label ECM qui publie son quatrième album Avenging Angel, premier exercice de piano solo. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né en 1970 à Detroit (Michigan), Craig Taborn fait des débuts remarqués auprès du saxophoniste James Carter sur les albums The Real Quietstorm (1994) et Conversation with the Elders (1996).

Pianiste de formation doué, autant à l'aise devant un orgue qu'un synthétiseur Moog ou n'importe quel autre clavier, Taborn a aussi étudié la composition et la théorie musicale à l'Université du Michigan d'où il ressort diplômé. Au printemps 1994, le prodige accompagné du contrebassiste Jaribu Shahid et du batteur Tani Tabbal enregistre en deux séances un premier album éclectique sorti en novembre sur le label japonais DIW.

Installé à New York, Craig Taborn devient un musicien de séances très demandé. Il renoue pour deux albums avec James Carter et accompagne notamment Mat Maneri et Roscoe Mitchell (Nine to Get Ready). En 1999, le pianiste versatile collabore au projet Innerzone Orchestra lancé par le producteur techno Carl Craig. Il enchaîne sur un deuxième album en trio, le subtil Light Made Lighter, édité en 2001 par Thristy Ear Recordings.

Les tempi electro attirent le jazzman qui diversifie ses collaborations avec Tim Berne (The Shell Game sorti en 2001), Chris Potter, Dave Douglas, Gerald Cleaver, Bill Laswell ou Meat Beat Manifesto. En 2004 sort un Junk Magic précurseur dans le domaine electro jazz. En 2007, Craig Taborn s'associe à Dave King (The Bad Plus) et au rocker Greg Norton (Hüsker Dü) pour le projet Gang Font.

Fort de ses participations aux albums de David Torn, Roscoe Mitchell, Evan Parker et Michael Formanek, Craig Taborn est enrôlé par le label ECM qui publie son quatrième album Avenging Angel, premier exercice de piano solo. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né en 1970 à Detroit (Michigan), Craig Taborn fait des débuts remarqués auprès du saxophoniste James Carter sur les albums The Real Quietstorm (1994) et Conversation with the Elders (1996).

Pianiste de formation doué, autant à l'aise devant un orgue qu'un synthétiseur Moog ou n'importe quel autre clavier, Taborn a aussi étudié la composition et la théorie musicale à l'Université du Michigan d'où il ressort diplômé. Au printemps 1994, le prodige accompagné du contrebassiste Jaribu Shahid et du batteur Tani Tabbal enregistre en deux séances un premier album éclectique sorti en novembre sur le label japonais DIW.

Installé à New York, Craig Taborn devient un musicien de séances très demandé. Il renoue pour deux albums avec James Carter et accompagne notamment Mat Maneri et Roscoe Mitchell (Nine to Get Ready). En 1999, le pianiste versatile collabore au projet Innerzone Orchestra lancé par le producteur techno Carl Craig. Il enchaîne sur un deuxième album en trio, le subtil Light Made Lighter, édité en 2001 par Thristy Ear Recordings.

Les tempi electro attirent le jazzman qui diversifie ses collaborations avec Tim Berne (The Shell Game sorti en 2001), Chris Potter, Dave Douglas, Gerald Cleaver, Bill Laswell ou Meat Beat Manifesto. En 2004 sort un Junk Magic précurseur dans le domaine electro jazz. En 2007, Craig Taborn s'associe à Dave King (The Bad Plus) et au rocker Greg Norton (Hüsker Dü) pour le projet Gang Font.

Fort de ses participations aux albums de David Torn, Roscoe Mitchell, Evan Parker et Michael Formanek, Craig Taborn est enrôlé par le label ECM qui publie son quatrième album Avenging Angel, premier exercice de piano solo. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page