undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
D'occasion:
EUR 27,21
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BOUQUIN SHOP
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: sans fourreau cartonné - boitier et disque comme neuf - mres
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Criss Cross
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Criss Cross


Voir les offres de ces vendeurs.
3 d'occasion à partir de EUR 27,21

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Yvonne DeCarlo, Burt Lancaster
  • Réalisateurs : Robert Siodmak
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Carlotta Films
  • Date de sortie du DVD : 22 août 2007
  • Durée : 84 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • ASIN: B000RO9ZAU
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.475 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Entretiens

Descriptions du produit

Description du produit

De retour à Los Angeles, Steve Thompson retrouve Anna, son ex-femme dont le souvenir l obsède. Celui-ci propose à Slim Dundee, le nouvel amant d Anna, le braquage d un fourgon blindé dont il serait le chauffeur. Mais le plan dérape et l un des gardes est tué froidement...

Synopsis

Un convoyeur de fonds se trouve mêlé, à cause d'une femme infidèle, à une impitoyable histoire de gangsters...

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 100 COMMENTATEURS le 18 juillet 2009
Format: DVD Achat vérifié
"Criss Cross" (1948), voici un film que je désirais commenter depuis bien longtemps! Il m'a fallu le revoir, et le revoir encore pour en tirer sa substantifique moelle, en discuter avec des amis cinéphiles, pas toujours convaincus par ce fleuron du film noir, pour confronter notre ressenti et surtout partager quelques analyses intéressantes. Si pour beaucoup d'entre nous, il y a des similitudes entre "Criss Cross" (connu aussi sous le titre français "Pour Toi, J'ai Tué") et "Les Tueurs" (même équipe technique, même réalisateur - Robert Siodmak - mêmes acteurs à quelques différences près), l'ensemble du premier nous a paru plus opaque et plus complexe que le second. Une seule vision ne saurait suffire à mon sens. Ce film demande une bonne dose de concentration et une certaine disponibilité. Donc, avant de voir ce film, détendez-vous, fermez les rideaux et les stores, débranchez le téléphone et ne vous laissez déranger par personne. Cette histoire d'amour fou et de passion régis par les pulsions des hommes et des femmes, a quelque chose de fondamentalement noir. De très, très noir. Un homme (Burt Lancaster = Steve) et une femme (Yvonne Di Carlo = Anna) se retrouvent un soir sur un parking (plan magnifique), comme deux clandestins... Eclairages somptueux. Superbes clairs obscurs. On baigne en plein expressionnisme.

On apprend alors que ce couple a été autrefois marié. Malheureusement, ça n'a pas duré longtemps. Sept mois à peine. Après le divorce, chacun a fait son chemin.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ashley TOP 500 COMMENTATEURS le 23 juillet 2012
Format: DVD
Comme dans Les tueurs déjà interprété par Burt Lancaster, Siodmak filme dans Criss Cross les effets toxiques d'une relation amoureuse. Steve, le héros, est à l'instar du Suédois, un homme que sa passion pour une femme va conduire au pire. Dans un somptueux noir et blanc, Siodmak raconte la dépendance, le manque et puis finalement la mort vécue non comme un échec mais comme une réconciliation puisqu'elle seule permet l'impossible réunion avec la femme vénale mais idéalisée. La séquence finale où le couple attend la mort, fixant la porte d'entrée, lui, paisible, elle affolée, frôle le sublime. Incandescents de jeunesse et de beauté Burt Lancaster et Yvonne de Carlo ébauchent à eux seuls toute la mythologie du film noir. Indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 14 juin 2011
Format: DVD
'Criss Cross' (1948) réunit à peu près la même équipe que le classique Les tueurs mais me paraît beaucoup moins abouti. A dire vrai, le film présente toutes les caractéristiques du 'grand film malade' théorisé par Truffaut. Il s'agit donc avant tout d'une histoire d'amour. Lui (Burt Lancaster) et elle (Yvonne De Carlo) se sont aimés, mariés puis séparés. Ils se retrouvent quelques années plus tard mais la belle est désormais à la colle avec un caïd local (excellent Don Duryea). Qu'importe, les amants renouent. Et ce n'est que pour préserver le secret de leur liaison que Lancaster propose, à l'improviste, à son rival de participer au braquage d'un transport de fond.
Etonnant film : la première heure aurait été, dans n'importe quel autre film noir de l'époque, expédiée en 10 mns mais Siodmak prend plaisir à filmer les retrouvailles et les souvenirs des amants séparés, avec toute la virtuosité dont est capable ce maître de l'école allemande. On croirait voir un film européen du début des années soixante avec flash backs nombreux, atmosphère quasi onirique et primat du ressenti émotionnel sur toute considération d'intrigue ou de composition. Intervient ensuite le braquage dont découlent des suites dramatiques plus habituelles dans ce genre de film.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?