3 d'occasion à partir de EUR 44,66

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Criterion Collection: Night of the Hunter [Blu-ray]


Voir les offres de ces vendeurs.
3 d'occasion à partir de EUR 44,66

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Robert Mitchum, Shelley Winters, Lillian Gish, James Gleason, Evelyn Varden
  • Réalisateurs : Robert Mitchum, Charles Laughton, Terry Sanders
  • Scénaristes : Charles Laughton, Davis Grubb, James Agee
  • Producteurs : Paul Gregory
  • Format : Noir et blanc, Edition spéciale, Cinémascope, Import
  • Audio : Anglais
  • Région : Région A/1 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 1.77:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Criterion
  • Date de sortie du DVD : 16 novembre 2010
  • Durée : 92 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • ASIN: B003ZYU3TQ
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 112.301 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Bande-annonce (VO)

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Attention : Blu-Ray Region A (US) !

Amazon.fr

Il est de ces films qu’on n’oublie pas et dont les mystères renouvellent le plaisir à chaque projection. Unique réalisation de l’immense et charismatique acteur Charles Laughton, La Nuit du chasseur fait partie de ces petits bijoux précieux et inclassables du septième art. Entre le film noir angoissant et la comédie humaniste à la Frank Capra, entre la peinture sociale d’une Amérique rongée par la dépression économique et la flânerie onirique stylisée, cette adaptation d’un roman de David Grubb traverse les genres sans jamais s’assujettir à l’un d’eux en particulier. La photo superbe de Stanley Cortez nous immerge dans un jeu d’ombre et de lumière, s’affranchissant du cadre rectangulaire, le recomposant littéralement. La maison des Harper prend à la nuit tombée, les formes menaçantes rappelant l’inquiétant Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene, exprimant ainsi la peur sourde inspirée par l’étrange prédicateur aux phalanges tatouées. "Hate" à gauche, "Love" à droite : le délire d’un psychopathe résonne comme un discours manichéen et simplificateur imposé à une Amérique en plein désarroi. Cette chimère, Charles Laughton la démonte avec une intelligence rare et une étonnante liberté de ton prise à l’encontre des canons du récit hollywoodien de l’époque. Mené par le duo magistral Robert Mitchum-Lilian Gish, La Nuit du chasseur est à la croisée de plusieurs histoires du cinéma e[f1][f2]t recèle un chef-d’œuvre unique dans tous les sens du terme. --Arnaud Caire --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par SebastoPol COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 31 décembre 2005
Format: DVD
Unique film réalisé par l'immense Charles Laughton. Un chef-d'oeuvre de suspense. Avec un Mitchum dans le rôle de sa vie! Fraîchement accueilli à sa sortie, il mérite néanmoins éloges et dithyrambes. C. Laughton nous livre un véritable bijou brillamment interprété par une vraie gueule de cinéma: le grand Robert Mitchum. On sent tout de suite l'influence du cinéma expressionniste allemand avec ses éclairages et ses ombres accentuées et surdimensionnées. Les décors et l'histoire participent à cette ambiance de conte macabre.
La mise en scène est excellente et soignée à l'extrême, chaque plan est étudié afin de nous plonger dans ce monde irréel qui nous rappelle l'innocence enfantine et en même temps nous terrifie. Il s’agit ici d'un opus qui à chaque projection nous surprend encore et encore. Car il est bourré de problématiques et de détails symboliques. Offrant une réflexion sur la religion et ses interprétations fallacieuses (qui sont plus que jamais d'actualité), le sexe, l'onirisme, le conservatisme puritain et sur divers thèmes sociétaux. En sus, il est agrémenté d’une bande sonore magistrale et parfaitement utilisée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent-gonnet Jean VOIX VINE sur 15 juin 2008
Format: DVD
Unique film réalisé par le génial acteur Charles Laughton (inoubliable capitaine Bligh dans "les révoltés du Bounty, version 1935 ; également un Quasimodo bouleversant dans la première version américaine de "Notre-Dame de Paris")
Ce film est unique à tous points de vue : Il rassemble des acteurs mythiques (Lilian Gish, véritable légende du cinéma américain depuis ses origines, offrant ici une composition puissante et symbolique, dans un personnage représentant l'icône absolue du bien, de la droiture et du courage, face à un Robert Mitchum envoûtant et effrayant, dans son rôle cultissime de faux pasteur, hanté par le mal, prophétisant et manipulant les gens autour de lui pour assouvir ses pulsions meurtrières et sa cupidité). La thématique du film est multiple, partant du schéma classique de la lutte entre le bien et le mal pour se développer sur le discours religieux (et ses prompts dévoiements au service d'intérêts bien profanes), mais aussi sur la condition féminine (toujours formidable Shelley Winters) et sur le monde de l'enfance, habité autant de rêves merveilleux et d'innocence que de terreurs indomptables. Avant tout, ce film resplendit par son traitement narratif, centré sur les enfants (les vrais héros du film) et par une photographie fabuleuse, expressionniste, en noir et blanc, exaltant (séquence ô combien magique de la fuite nocturne des enfants dans une barque) tout le rêve, la pureté, la soif d'absolu et la richesse d'imagination qui sont le propre des enfants. La nuit est constellée d'étoiles dans ce chef d'oeuvre intemporel. Un pur joyau du cinéma.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 14 janvier 2011
Format: DVD
Titre original : "The Night of the Hunter ", Charles Laughton, 1955, NB, superbement restauré.

Oui, bijou maléfique, bibelot candide et pervers, film totalement atypique, et oeuvre picturale regorgeant de trouvailles fascinantes : les éclairages taillant les chambres à coucher en effrayantes chapelles, ce bec de gaz flambant comme une menace devant la maison familiale, la séance de confession publique éclairée aux flambeaux, la ferme et la grange se détachant en noir sur un ciel lunaire, et ces animaux qui, du bord de l'eau, assistent à la fuite des enfants, pourchassés par ce pasteur criminel, faux pasteur et vrai criminel ? ou vrai pasteur et vrai criminel ? allez savoir ! et joué par un Robert Mitchum métamorphosé. Aussi loin que possible de son personnage habituel, monolithique, à la paupière lourde, à la démarche lasse d'ours mal léché, il campe ce pasteur séducteur et meurtrier (sans doute impuissant), et dont la maîtrise de soi se lézarde devant les contrariétés, tordant son visage d'un rictus haineux, l'allumant d'un regard fou, quand il ne déchire pas l'air d'un rire intempestif, d'une manière magistrale.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par geforce44 sur 8 mai 2011
Format: DVD
Les grands studios (Universal, Warner etc.) continuent leur massacre des plus beaux films américains : La soif du mal, Qui a peur de Virginia Woolf ? etc.

Ces films ayant le grand tort de ne pas avoir été filmés pour nos écrans de télévision actuels (le format ticket de métro qui n'est tout de même pas ce qu'on a trouvé de mieux pour filmer des êtres humains), la solution est très simple : afin d'éviter des bandes noires sur le côté de l'écran, on coupe le haut et le bas de l'image originale.

"La nuit du chasseur" de Charles Laughton est un film à l'incomparable beauté visuelle, pour moi peut-être le mieux filmé qui soit (bon, y a aussi "Soy Cuba" et "Quand passent les cigognes"..). C'est un crime intellectuel que d'avoir troncaturé la photographie de Stanley Cortez (La splendeur des Amberson), crime qui restera évidemment impuni.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?