Commencez à lire Cul Sec ! sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Cul Sec !
 
Agrandissez cette image
 

Cul Sec ! [Format Kindle]

Enzo Bartoli
2.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 9,87
Prix d'achat Kindle : EUR 2,90
Membres Premium : Empruntez ce livre gratuitement depuis votre Kindle Uniquement pour les membres Premium
Lors de l'achat, j'économise : EUR 6,97 (71%)

  • inclut la livraison sans fil gratuite par Amazon Whispernet
App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 2,90  
Broché EUR 9,87  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Sur fond d’enquête policière, menée par le fantasque détective privé Enzo Bartoli, laissez-vous entraîner dans les coulisses de l’enseignement bistrotier.
Véritable hommage (parfaitement assumé) à l'inoubliable commissaire San Antonio, "Cul Sec !" est un hymne à l'hédonisme qui ravira ceux, bien nombreux, qui ont besoin d'une bouffée de liberté dans un monde envahi d'interdits.
Parfaitement documenté, il vous étonnera aux détours de références historiques authentiques et bourrées... d'humour !

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 971 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 224 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00F7SXQ2E
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 2.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°19.318 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Je suis né le 26 septembre 19... (vous vous en foutez un peu et moi, ça commence à m'angoisser) à Paris, tout près de la place de la Bastille.
Premier de la classe dans mon école communale du XIe arrondissement, tout dérape - à l'époque je devais plutôt dire « part en couille » - lorsque mes chers parents me collent d'office dans une boite de curés dont je ne parviendrai à me faire virer qu'au terme d'une interminable classe de 3e, classe qui me vaudra de battre le record absolu du nombre d'heures de colle (renseignements pris, je suis toujours détenteur de ce record) et d'en sortir lauréat de la dernière cuvée du BEPC, sans mention et à l'aide des épreuves de rattrapage...
S'en suivront de longues années d'errances professionnelles qui me feront devenir, dans l'ordre : apprenti carrossier, vendeur de bagnoles, animateur de village-vacances, de radio, barman... J'en passe et de moins avouables.
C'est bien des années plus tard, entre deux de ces emplois des plus précaires, que je me suis replongé dans les lectures qui avaient peuplé ces fameuses heures de colle (et qui m'en avaient d'ailleurs valu certaines) : les Nestor Burma de Monsieur Léo Malet et surtout, les San Antonio de Monsieur Frédéric Dard. Je redécouvre alors les ambiances des quartiers populaires de Paris, le plaisir des mots et le charme qui se dégage du pourtant si méprisé « roman de gare ».
Hasard de la vie, mon job suivant consistera à rédiger de palpitants articles pour divers magazines moto, dont le célébrissime « Joe Bar Mag ».
En dehors d'une solide cirrhose et d'un budget clope dépassant allègrement le PNB d'un pays en voie de développement, j'en repartirai avec le minimum de confiance en soi nécessaire pour s'attaquer à la rédaction d'un premier roman.
Je ne m'étendrai pas plus longuement sur cette première tentative et je remercie le ciel d'avoir eu la bonne idée de l'écrire sous pseudo, ce qui réduit à néant, du moins je l'espère, les chances que vous mettiez un jour la main dessus.
Je me lançais ensuite dans la rédaction du « Jaunet n'était pas frais », fresque historico-bistrotière et hommage appuyé à Frédéric Dard qui me vaudra les critiques les plus dithyrambiques comme les plus assassines. Critiques que vous pouvez retrouver sur ces mêmes pages puisque ce roman est maintenant disponible sous le titre « Cul sec ! ».
Vint ensuite « Une cause perdue », premier de mes polars suffisamment abouti pour me valoir de déjeuner avec le directeur de collection d'une (très) grande maison d'édition parisienne.
Entre la poire et le fromage, il abordera le montant des avaloirs de mon futur contrat qui, comme il fallait s'y attendre, ne verra jamais le jour.
Néanmoins boosté par cette approche, j'enchaînais avec "Série noire pour femmes en blanc". Retenu dans la sélection du Prix du Quai des Orfèvres, j'essuyais un premier échec encourageant et faisais publier ces deux derniers titres aux éditions « La main multiple » qui vous les proposent également sur cette page.
Nous en arrivons maintenant à l'année 2012 et ma seconde tentative au Prix du Quai des Orfèvres.
Inspiré de ma fréquentation assidue du Pôle emploi, je soumets cette fois "Curriculum Mortem".
Première sélection, puis sélection finale... J'y crois jusqu'à ce coup de téléphone de Jacques Mazel (réservé normalement au lauréat) pour m'annoncer au sortir des délibérations du jury :
- Je ne pouvais pas me résoudre à vous l'annoncer par courrier tant vous êtes passé près. Malheureusement, votre style et certaines de vos formules, que j'ai trouvé pour ma part jubilatoires, vous ont desservi auprès de membres du jury plus conservateurs.
Je ne m'étendrai pas davantage sur ma quête vaine d'un éditeur, ni sur la dépression qui s'en suivit...
Je pus néanmoins me consoler fin 2013, avec le succès que ce titre rencontra sur la plateforme Amazon. Entré très vite dans le Top 100 des ventes Kindle il trusta la première place plus d'un mois et reste toujours très lu en France comme dans certains pays francophones.
La suite ? Eh bien elle se précise :
Rendez-vous le 26 septembre 2014 pour la sortie de « Enquête à l'arrivée ». Et si vous voulez en savoir plus, c'est là :
https://www.facebook.com/pages/Enzo-Bartoli/601066286593131

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du solide ! 25 novembre 2013
Par Lilian TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Certains ont un style comme d'autres ont une gueule. C'est la cas de l'auteur qui nous entraîne dans son monde avec une écriture toute personnelle et qu'on sent bien patinée d'expérience. Comment je le sais ? Un gus qui est capable de vous placer dans un roman policier la fameuse réplique de comptoir : "Qu'est-ce que je vous sers ? - Le(s) [insérer ici le nom d'un organe qui vous est cher] mais pas trop fort !" ne l'a certainement pas sorti d'un traité de maintient pour jeunes filles.

Bref, j'adore ce style ! Sans doute parce que le héros porte le nom d'écriture de l'auteur, parce qu'il nous entraîne dans des digressions plus vraies que nature sur l'histoire-bistrotière-de-France où encore parce qu'une discussion rythmée d'annonces de 421 c'est une drôle de trouvaille !
On sent encore que l'auteur y a pris plaisir puisqu'il ne rechigne jamais à en remettre une louche et que somme toute, ce roman est bien plus consistent que la majorité des oeuvres proposées sur Kindle pour un prix (sans déconner y'a pas une erreur Monsieur Bartoli ?) qui le condamne à la sainte misère du fonctionnaire français.

Alors quand, avide d'information, j'ai découvert sur le net que ce livre était sans éditeur il n'y a pas longtemps encore j'ai crié au scandale haut et fort, dans mon bistrot préféré qui certes ne regorge pas plus d'éditeurs que d'amateurs de littérature (et je ne vous parle même pas d'ebooks). Et puis on a bu un blanc et j'ai même essayé de ré-acheter ce livre (une sorte de souscription) mais mon compte Kindle s'y oppose.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Isa
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Un bon petit polar, facile à lire et surtout très distrayant. Un bon moment, et j'avoue que j'ai éclaté de rire par moment! Je ne peux que conseiller!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Evitez le "Cul Sec"... Dégustez-le! 15 février 2014
Par POULE ROUSSE TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Je ne connaissais pas l'auteur et ce livre a été une agréable surprise pour moi!
Dans la lignée des San Antonio il est tout de même beaucoup plus facile à comprendre dans ses termes argotiques!
L'ambiance de bistrot est tellement bien décrite que j'avais presque la sensation d'en sentir tous les effluves!
La plupart des personnages sont complètement déjantés et ce, pour notre plus grand plaisir, les "cuites" mémorables et les répliques hilarantes!
Bref, on ne s'ennuie pas une seconde et j'ai personnellement passé un très bon moment de lecture!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Pas trop bien mais pas mal. 4 juillet 2014
Par Olibar
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Au point de vue du produit tout s'est bien passé aucun problème ni chose à redire sur la livraison et le descriptif du produit.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1.0 étoiles sur 5 Nul et vulgaire ! 2 juillet 2014
Par epadela
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Très surprise et déçue; ce n'est pas du bartoli comme on l'aime..
Toutes les dissertations d'alcoolos sont ennuyeuses
un scenario indigent, du c... exprimé sans âme ni talent juste pour masquer l'intrigue qui n'arrive pas... fuyez!!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Sympa 11 mai 2014
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Pas mal mais ce n est pas mon préfère d Enzo bartholi cependant un peu plus de légèreté pas désagréable du tout
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1.0 étoiles sur 5 Inacceptable... 4 avril 2014
Par JM7
Format:Broché|Achat vérifié
vulgaire, mal écrit, mal imprimé qui plus est, ne mériterait que l'indifférence s'il n'était fait référence, dans l'argumentaire de vente, à San-Antonio et donc Frédéric DARD.
Là, on jongle avec l'escroquerie...

nb: rassurez vous, il en existe des milliers d'autres sur le marché...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique