Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Cycle de Dune [Poche]

Frank HERBERT , Jacques GOIMARD , Michel DEMUTH
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Il y a une édition plus récente de cet article:
Dune, tome 2 : Le messie de dune Dune, tome 2 : Le messie de dune 4.0 étoiles sur 5 (1)
EUR 7,30
En stock.

Description de l'ouvrage

29 avril 2005 Science-fiction / fantasy (Livre 5073)
Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad'hib. Presque un Dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Les prophéties s'accomplissent peu à peu : le désert devient jardin. Du coup, les vers géants se font rares et l'Epice de prescience vient à manquer. Tout ce qui reste de l'épopée de Muad'Dib, c'est un empire conquis, des guerriers déchus, des prêtres tentés par la théocratie. Et les deux jumeaux, Leto II et Ghanima, qui portent en eux les souvenirs d'innombrables générations. Y compris, peut-être, l'antique Abomination redoutée par les soeurs du Bene Gesserit et prête à revenir du passé génétique pour faire basculer l'univers dans le cauchemar. Leto devra affronter les uns et les autres en un combat sans merci dont l'enjeu est plus que la prescience, plus que la longévité : au moins la toute-puissance, et peut-être l'immortalité. Leto Atréides, devenu l'Empereur-Dieu de Dune, est désormais un ver des sable à face humaine. A peu près invulnérable et immortel, il a entrevu dans l'avenir une terrible menace : l'extinction de l'espèce humaine. Pour la conjurer, il fait respecter impitoyablement, dans l'univers humain, son ordre, le Sentier d'Or. L'Empire a connu trent-cinq siècle de paix. La Guilde et le Bene Gesserit ont les mains liées : c'est Leto qui contrôle sur Dune les dernières réserves de l'indispensable épice. Les Tleilaxu et les Ixiens n'ont pas désarmé : les premiers livrent régulièrement à l'empereur des répliques piégées de son fidèle ghola, Duncan Idaho ; les second lui envoient Hwi Noree, la femme parfaite issue d'une éprouvette et chargée à son insu de le séduire et de le détruire. Leto, par sa prescience, peut être amené à se sacrifier lui-même et à sacrifier la femme qu'il aimera, et qui réveille d'anciens souvenirs. A sa mort, son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné un tourbillon de violences, la Grande Famine, la Dispersion de l'humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran, et ses Prêtres en tirent argument pour justifier leurs ambitions. Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l'Épice, source de la prescience. La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l'épice sans le secours des vers géants ? Sur Rakis, une jeune fille, presque une enfant, semble pouvoir commander aux vers géants. Sur tout le pourtour de l'Empire, les Égarés de la Grande Dispersion commencent à revenir. Que cherchent-ils ? Que fuient-ils ? Dune est détruite. Sur tout l'Empire déferlent les hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Les planètes tombent l'une après l'autre. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée. Que faire ? Darwi Odrade, la Mère Supérieure, compte beaucoup sur Miles Teg, l'enfant-ghola, issu d'un célèbre guerrier, mais dont l'éveil s'annonce délicat. Au demeurant, la solution n'est peut être pas dans les armes. Une Honorée Matriarche, Murbella, est passée au Bene Gesserit. Si elle survit à l'Agonie de l'Epice, les forces du déséquilibre et celles de l'équilibre, enfin mêlées, pourraient aboutir à l'impossible union. Darwi Odrade propose de négocier. La Très Honorable Matriarche accepte : elle s'attend à une capitulation sans condition. Mais la Mère Supérieure a un plan. Elle sait bien que l'entreprise est des plus risquées. Si elle parvenait à ramener la paix, elle provoquerait des tensions insupportables et peut être une nouvelle Dispersion. Rien de moins.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Frank Patrick Herbert est l'auteur de Dune, le livre-culte suprême pour tous les amateurs de SF comme Le Seigneur des Anneaux pour les amateurs de fantasy. Il est né le 8 octobre 1920 à Tacoma dans l'état de Washington. Frank Herbert grandit durant la grande dépression américaine. Son enfance est pourtant calme, et très jeune il veut devenir écrivain. Etudiant à Washington aux débuts des années quarante, il se marie à 21 ans mais divorce quatre ans plus tard. Il fait des petits boulots pour gagner sa vie et rejoint la radio pour être commentateur. Il se marie de nouveau en 1946 et aura 3 enfants, Penny, Brian et Bruce.Il s'essaie à l'écriture à partir de 1944 sous un pseudonyme. Plusieurs de ses nouvelles sont publiées. Il est très difficile de situer exactement la date à laquelle Frank Herbert a débuté. En effet, il n'a jamais voulu divulguer le nom qu'il utilisait à cette époque.Les premières nouvelles (non SF)qu'il écrit sous son nom, sont publiées dans le journal Esquire. En 1952, il publie sa première nouvelle de SF dans Astounding. La même année, il étudie la psychanalyse jungienne et devient lui-même analyste. Son premier roman, inspiré par cette longue étude de la psychologie des profondeurs, paraît en 1956, Le Dragon sous la mer.En 1963, il publie The Dune World dans le journal Analog. Cette nouvelle plaît tant aux lecteurs que Frank Herbert décide de s'en inspirer pour écrire son prochain livre. L'année 1965 voit la publication de DUNE. Avec ce livre, Franck Herbert signe un chef-d'œuvre de la science fiction. Et tout naturellement il obtient le prix Nebula, puis l'année suivante (1966) le prix Hugo. La saga de Dune peut alors commencer. En 1966, il publie Destination Vide. Avec ce livre, Frank Herbert débute une nouvelle saga qui passionne les lecteurs.Au début des années soixante dix, il publie la suite de Dune : Le Messie de Dune.En 1984, il participe activement au projet de David Lynch qui adapte Dune au cinéma.. La même année, sa femme, Beverly, décède. Il se remariera en 1985.Frank Herbert est mort le 11 Février 1986 d'une embolie pulmonaire. La saga de Dune restée inachevée est reprise par son fils Brian et par Kevin J.Anderson.

Détails sur le produit

  • Poche: 315 pages
  • Editeur : POCKET (29 avril 2005)
  • Collection : Science-fiction / fantasy
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266154516
  • ISBN-13: 978-2266154512
  • Dimensions du produit: 17 x 10,8 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 122.477 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3.7 étoiles sur 5
3.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre de la SF 2 août 2007
Heureux ceux qui n'ont pas encore lu le cycle de Dune, ils vont pouvoir découvrir un des 2 chefs-d'oeuvre de la SF classique (l'autre étant le cycle de Fondation d'Asimov). Plus compliqué que Van Vogt, plus fouillé psychologiquement, il nous plonge dans une véritable épopée du bien contre le mal, en l'an 10.200, à travers la lutte pour la gouverance d'une planète source de l'Epice (ce produit qui permet de rallonger la vie - entre autres), ou comment les Atréides (les bons) vont s'appuyer sur les Fremen, peuple du désert, pour reconquérir leur planète tombée sous le joug des Harkonnens (les méchants).
L'univers de Herbert est d'une richesse exceptionnelle : renvoi à des notions mythologiques (les Atréides), description des rapports de force dans la lutte pour le pouvoir, souflle épique dans les scènes de bataille, influence de la religion (l'ordre des femmes Bene Gesserit), ... Comme le Seigneur des Anneaux, ce livre mérite d'être dévoré plusieurs fois, chaque nouvelle lecture apportant une nouvelle compréhension du récit.
Dans l'ordre,
-Les 2 premiers tomes (Dune I et Dune II) sont géniaux et incontournables.
-Le Messie de Dune et Les Enfants de Dune sont bien, mais un peu longuets.
-Les suivants sont inutiles et gâchent un peu le plaisir (remplis de discours philosophiques un peu fumeux)

Bonne lecture, je vous envie
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dune, une baisse de rythme 3 octobre 2011
Autant j'ai écrit de Dune - Tome 1 et de Dune - Tome 2 que c'était le meilleur roman sf de tous les temps, autant j'ai été déçu de la lecture de ce tome 3.

Premièrement, on fait un saut dans le temps de 12 ans. On n'assite donc pas à la conquête de l'univers par les Fremen. On n'assiste pas à l'ascension de Paul.
Le roman commence, Paul est déjà maître de l'univers.

Ensuite, Dans les premiers tomes, Paul était volontaire conquérant, "invincible". Dans cet épisode, il apparaît fragile, impuissant, limite "neurasthénique", le jouet des différentes forces qui complotent contre lui, trahis par les siens.

Il paraît que quand Herbert a présenté ce tome à Campbell (les afficionados sauront de qui je parle), ce dernier a détesté, je comprends.

Mais bon, on retrouve les principaux personnages des tome 1 et 2, le style et la verve d'Herbert sont là. Les complots politiques omniprésents retiennent l'attention à défaut d'action.

Pourquoi 4 étoiles et pas 3 ?
Parce qu'il faut lire ce tome, impérativement, pour apprécier la suite de la série qui s'améliore nettement au tome suivant (Cycle de Dune, Tome 4 : Les enfants de Dune)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Grosse baisse de rythme 16 septembre 2011
Par Pacome
Les deux premiers volumes sont vraiment excellent, mais celui la traine en longueur est beaucoup moins captivant. On ne le lit pas d'une traine comme le volume 1 et 2.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?