Décivilisation et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 14,47

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Décivilisation sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Décivilisation [Broché]

Renaud Camus
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 17,30 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 26 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 11,99  
Broché EUR 17,30  

Description de l'ouvrage

2 novembre 2011 Documents

Décilivilisation est le livre frère de La Grande Déculturation. Comme il faut espérer que tous les lecteurs du nouveau volume n'auront pas lu le précédent, il commence par le reprendre, sous des angles nouveaux, avant de le prolonger, mais vers l'amont, si l'on peut dire, d'aller en deçà, de s'interroger sur des problèmes qui sont antérieurs et, si l'on veut, plus fondamentaux encore que ceux qui étaient abordés dans le premier de ces deux essais. 
Si La Grande Déculturation se penchait sur les questions relatives à l'école, Décivilisation fait porter la réflexion sur un amont de l'école, sur l'éternelle distinction entre instruction et éducation, sur les obstacles à la transmission — des connaissances, mais aussi des aptitudes à la vie en société — tels qu'ils se manifestent dans les nouveaux rapports entre les générations, à l'intérieur des familles, au sein d'une société où l'exigence d'égalité, s'étant imposée entre les sexes, prétend triompher aussi entre les âges, à présent, entre les niveaux d'expériences, entre ce qui surgit et ce qui est consacré par le temps (et du coup ne l'est plus). 
Y a-t-il des limites à l'égalité, y a-t-il des champs où la démocratie soit hors-champ, et, si oui, lesquels : la famille, la culture, l'art, l'art de vivre ? et, si non, quelle société nous est promise ?

Renaud Camus est écrivain. Son œuvre compte, en plus d’un Journal tenu régulièrement depuis 1987, des chroniques, églogues, élégies, miscellanées, écrits sur l’art, écrits politiques, romans, albums photographiques et une collection intitulée « Demeures de l’esprit », également éditée aux éditions Fayard.


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Décivilisation + La grande déculturation + Le Changement de peuple
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

     Né en 1946, Renaud Camus, ancien pensionnaire de la Villa Médicis, est fait Officier des Arts et des Lettres en 1995. En 1996, il reçoit de l’Unesco la médaille Picasso en vermeil pour son action culturelle et l’ensemble de son œuvre ; l’Académie française lui décerne le prix Amic. Son œuvre est publiée aux éditions P.O.L et aux éditions Fayard où il publie régulièrement son journal.

© Photo : Luc Charcellay


Détails sur le produit

  • Broché: 216 pages
  • Editeur : Fayard (2 novembre 2011)
  • Collection : Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213666385
  • ISBN-13: 978-2213666389
  • Dimensions du produit: 21,2 x 13,4 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 90.324 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Écrivain né en 1946, auteur d'une centaine d'ouvrages, journal, romans, essais, églogues, élégies, chez P.O.L et Fayard.
Pour plus d'informations (biographie, bibliographie, livres et textes inédits, etc.), veuillez consulter le site Internet officiel : www.renaud-camus.net

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
36 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 décomposition 6 novembre 2011
Par Manca
Format:Broché
Mon Dieu, quel livre ! Monsieur Camus analyse avec très grande intelligence les raisons du mal-être de plus en plus audible d'un certain nombre d'êtres humains, voulant à toute force être encore des citoyens civilisés), il le fait avec la maîtrise d'un philosophe, sans perdre son statut d'écrivain, je veux dire que c'est un livre " écrit ", au ton grave, sans trop de place à l'humour cette fois mais nous rirons plus tard. Pour l'instant, il faut comprendre et donc lire ce livre paradoxalement roboratif : l'auteur n'est pas dans la jérémiade, il déplore, pointe du doigt, met en cause, mais aussi démêle, éclaire, explique et comme par magie, on entend un deuxième texte, presque en même temps, celui des solutions, solutions offertes par un indéniable homme politique .
F Manca
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
72 internautes sur 75 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des analyses toujours très pertinentes 5 novembre 2011
Format:Broché
Cet essai reprend des idées que l'auteur a déjà énoncées dans les volumes de son journal et prolonge certains de ses livres comme "La Grande déculturation", "La Dictature de la petite bourgeoisie" ou le "Répertoire des délicatesses du français contemporain". Il est écrit d'une seule traite, sans divisions ni chapitres, un sujet en amenant un autre. Contrairement à d'autres livres de l'auteur, il est dépourvu d'index : retrouver un passage précédemment lu est donc relativement moins aisé.

Camus fait partie de ces rares intellectuels qui ont le courage de dénoncer l'idéologie de plomb qui régente implacablement la vie des Français actuels, idéologie dont les quatiers généraux se trouvent entre autres à la Maison de la Radio ou dans les couloirs du "Monde" mais aussi dans chacun des établissements scolaires de France. L'auteur décrit parfaitement la régression que nous sommes en train de vivre, ces reculs de civilisation que nous avons tous constatés au quotidien et qui forment un tout. Il nomme cette régression et ses différentes manifestations de manière sobre, réfléchie, lumineuse, sans tomber dans une analyse idéologique politiquement marquée. Bête noire de la bien-pensance, Camus est sûrement l'auteur qui en décrit le mieux les mécanismes destructeurs : j'irais jusqu'à dire que son acuité en fait le Saint-Simon de notre époque (les 24 + 4 volumes de son journal en sont l'illustration).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
27 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre-programme et un viatique 13 novembre 2011
Par Le Lorgnon mélancolique TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Il y a dans ce livre tout ce que vous pensez sans oser le dire, tout ce que vous voudriez sans oser le demander, tout ce que vous espérez en votre for intérieur sans y croire... Et que vous ne trouverez dans aucun programme politique des candidats aux prochaines élections présidentielles : par ignorance, par veulerie, par calcul aucun des postulants ne fera les constats « sociétaux » et les bilans civilisationnels que décline avec intelligence, lucidité et courage Renaud Camus. Une traversée de la modernité "c'est-vrai-qu'iste" en régime "soi-mêmisme" peu édifiante (et même souvent effondrante). Reste que le problème d'un tel texte est celui de sa réception: y a-t-il encore aujourd'hui un public non-"noçent" pour en partager l'esprit et les thèses? Alors osons un pari fou, que Renaud Camus trouve le public et les appuis qui permettront au Parti de l'In-nocence de faire souffler un vent de vérité, d'authenticité et d'espoir autour de valeurs retrouvées comme le civisme, la civilité, l'urbanité, bref ce qui est au fondement de notre civilisation. Plus qu'un livre programme, un viatique indispensable pour affronter la crise et les prochaines échéances électorales.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une prise de conscience nécessaire 21 novembre 2011
Format:Broché|Achat vérifié
Une fois encore, Renaud Camus, dénonce les modes idéologiques actuelles qui sont des écrans d'inculture, des facilités de pensée, la preuve d'une grande ignorance parfaitement ordonnée et entretenue. Ce livre est une prise de conscience nécessaire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre à réveiller les morts 12 novembre 2011
Format:Broché
Ce livre de Renaud Camus, comme la Grande Déculturation et le Grand Remplacement, es tl'oeuvre non seulemnt d'un des plus grands écrivains de notre époque mais aussi d'un visionnaire.Il est à peu près le seul à montrer - avec quelle clarté, avec quelle précision ! - que les vérités officielles en vigueur ne sont que des leurres qui mènent la France , son peuple et sa civilisation au plus grand désastre de l'histoire de notre pays. C'est un livre à réveiller les morts-vivants que sont sur le point de devenir, si l'on n'y prend garde,les Français.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 barbarie bourgeoise 22 juin 2012
Par devas
Format:Broché|Achat vérifié
Les "mauvaises nouvelles idéologiques" sont énumérées sans ambages et les descriptions des "individus" moulés par l'informe, pour ainsi dire, sont brossés avec justesse et sont vérifiables dans le quotidien par tout un chacun pour peu que l'attention ne soit pas détruite par la toxicité de notre environnement. Les pivots du livre vont se tourner en amont de l'école pour trouver les thèmes de l'hyper-démocratie (M.Camus l'écrit en un seul mot mais j'aime l'idée de la grande surface de la démocratie ou tout est au rabais) et son nivellement implacable par son égalité qui s'étend à tous les domaines, les héritiers (de la culture) contraints de se conformer aux non-héritiers par la norme comportementale et idéologique imposée, le raz de marée de la petite bourgeoisie prolétarisée et bien sûr la perte de la syntaxe pour finir par la disparition de la pertinence de la parole (d'honneur). On s'accordera à reconnaître à M.Camus le soin qu'il apporte a ausculter ce "grand corps malade" et la qualité de son compte rendu exhaustif de ses maux et symptômes bref de son étude épidémiologique. On ne boudera donc pas cet éclairage rendu insupportable au regard niais de notre époque qui abhorre fixer les choses et à ceux dont l'accoutumance à l'obscurité du jugement les empêche de voir. Le constat est donc parfait et à l'image des paradoxes de nos temps l'on peut jouer les fins gourmets devant un cadavre en putréfaction. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?