• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Découvrez Mykonos ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 1,59 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Découvrez Mykonos hors saison Broché – 18 juin 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
EUR 9,90 EUR 3,97

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Découvrez Mykonos hors saison + Les heures pâles
Prix pour les deux : EUR 26,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Le dimanche à Mykonos, les gens repeignent. Rafraîchissent de bleu les volets, de blanc le pourtour des pavés dessinant ce dédale de ruelles et de maisons à un étage à travers lequel nous nous perdrons plus d'une fois, mon camarade et moi. La population s'active mollement, il est 14 heures. À la fin du mois de mars, tout ou presque semble fermé, l'horizon gris et l'humeur maussade. Le vent souffle. Sur le front de mer, près de la place aux taxis, un serveur nous amène deux assiettes, gravats de grillades et de fritures si indigestes que nous partirons discrètement sans régler l'addition... ce qui ne nous ressemble pas.
Petit port au coeur des Cyclades à cinq heures de ferry du Pirée, haut lieu de l'hédonisme international, phare européen de la communauté gay, Mykonos, mythologiquement née de la dépouille de Titans écrasés par Hercule, s'apparente hors saison à une ville fantôme. L'île abrite à peine plus de neuf mille habitants, pêcheurs ou pécheurs descendants, on le sait maintenant, des fameux «Mykoniotes». Mais de mai à septembre, elle attire près de quatre cent mille visiteurs - des légions de vacanciers enivrés par la réputation de bacchanales grandioses sur des plages bondées, à l'ombre de criques secrètes ou de terrasses immenses, des dizaines et des dizaines de cafés, de clubs, de discothèques à ciel ouvert diffusant un réjouissant boum-boum du soir au matin et du matin au soir, Eden touristique généreux en plaisirs universels - sun is shining, danse, chaleur, fête, feta, cocktails shakés, rencontres importantes. Et ce jour-là ? Pour cette première étape d'un séjour dans l'archipel qui devait en compter deux, peut-être trois, avant Santorin ou Amorgos ? Tant pis pour nous : les gens repeignent.

Nous avions pourtant bien commencé. Nuit blanche en zigzag entre les boîtes athéniennes avec dans les veines six ou sept bières et quatre vodka-tonics, traversée de la piste avec nos sacs sur le dos et ralliement du vestiaire parmi des adolescents déchaînés sur de la house de supermarché, des trentenaires blasés, des quadras excités sur du rock/rap/R'n'B de bonne qualité, volume au maximum au coeur de la cité sans descente de flics ni plainte des voisins, bars fermant à l'aube et dans lesquels on fume, avenues gorgées de citoyens rassasiés, saut dans un taxi, premier bateau... quelques heures de sommeil entre les banquettes, la tête sur la moquette, au-dessous des bottes et des baskets, modestes romanichels de l'Europe.
Le contraste, à l'arrivée sur l'île, était rude : restaurants, hôtels et pensions recommandés par le guide affichent tous porte close. Même le quartier de la Petite Venise, battu l'hiver par les tempêtes, spot idéal l'été pour observer le soleil se coucher sur la mer Égée un cocktail à la main, s'avérait intégralement déserté, chaises sur les tables, parasols plies, rangés, rien à balayer. De toute évidence, nous étions les deux premiers étrangers, en avance d'un mois et demi sur le lancement de la saison. Un Australien massif à la voix puissante (que nous surnommerons «Tony Chopranos»), vêtu d'un anorak et accompagné d'une toute petite femme, nous aborda en anglais - «Hey guys !» - à la sortie du débarcadère, et nous tendit sa carte.

Biographie de l'auteur

Richard Gaitet est né en 1981. Admiré dans toute l'Europe pour sa pratique très personnelle du sirtaki, il anime depuis 2011 l'émission "Nova Book Box" sur Radio Nova. Son premier roman, Les Heures pâles, écrit sous le pseudonyme de Gabriel Robinson, est paru en 2013 aux éditions Intervalles.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,59
Vendez Découvrez Mykonos hors saison contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,59, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 73 pages
  • Editeur : Intervalles (18 juin 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2369560029
  • ISBN-13: 978-2369560029
  • Dimensions du produit: 19 x 0,6 x 12,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 262.583 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Daniel Fattore TOP 1000 COMMENTATEURS le 9 juillet 2014
Format: Broché
L'idée de visiter Mykonos hors saison peut paraître incongrue. C'est pourtant ce qui se passe avec "Découvrez Mykonos hors saison", où l'on voit deux routards passer quelques jours monotones sur une île pourtant réputée festive. Reste le rituel de la cuite, propice aux éventuelles rencontres sans lendemain avec des femmes qui auront le chic pour persuader les deux lascars de rester un jour de plus, telles de modernes Calypsos. Le style est décontracté et efficace, la lecture s'avère rapide, et l'humour n'est jamais loin. A l'heure des vacances, c'est rafraîchissant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?