• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Découvrir ses anc&... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Découvrir ses ancêtres sous la révolution Broché – 21 septembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
EUR 10,00 EUR 5,03

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Découvrir ses ancêtres sous la révolution + Retrouver un ancêtre grognard + Utiliser le cadastre en généalogie : La transmission familiale d'un bien et ses évolutions, Les fonds des hypothèques
Prix pour les trois: EUR 30,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Par curiosité, nous avons tous cherché un jour, sur les bases Internet consacrées à la guillotine, si l'un de nos ancêtres n'avait pas eu la tête tranchée sous la Terreur. Mais la Révolution ne se limite pas à l'échafaud et à la noblesse. Elle a concerné majoritairement le tiers-état (peuple et bourgeois). Ce guide vous donne les clefs d'entrée vers les documents d'époque, formant aux archives départementales des fonds distincts, rarement explorés par les généalogistes.

Si votre famille vivait dans des régions «à risque» (l'Ouest, Lyon, le comtat venais-sin, etc.), si elle comptait des curés et des religieuses, si elle avait déjà quelques petits biens (sans être pour autant très fortunée) ou encore si ses membres savaient lire et écrire (même difficilement), elle peut avoir été suffisamment concernée par les événements, de gré ou de force, pour se retrouver :
- parmi les victimes de la période (au-delà des condamnés à mort, rappelons que plus d'un demi-million de personnes ont été emprisonnées entre 1793 et 1794)
- parmi les émigrés (qui ne sont nobles que dans 17 % des cas)
- parmi les membres des premières municipalités et des différents comités et clubs révolutionnaires, les gardes nationaux et les premiers volontaires des armées de la République
- parmi ceux que l'on pourrait qualifier de «profiteurs», c'est-à-dire les acheteurs de biens nationaux, parfois simplement des paysans arrondissant leurs lopins avec les terres saisies au clergé ou aux condamnés.
Ce guide fournit des conseils pour retrouver au mieux la trace de ces ancêtres dans les fonds d'archives.

Plus largement, l'ouvrage donne les pistes permettant de reconstituer l'histoire de la commune où vivaient vos ancêtres pendant cette période.
S'il y a un village où les différentes branches de votre arbre ont fait souche pendant des siècles, le quart des habitants vous étant peut-être apparenté à cette époque, ou bien s'il y a une localité à laquelle vous êtes affectivement très attaché, cela vaut la peine de sortir des livres d'histoire et d'explorer les documents originaux. Au lieu de lire des réinterprétations des événements, d'un bord ou de l'autre, plongez-vous dans les fonds d'archives. Au lieu de parcourir des analyses régionales ou départementales, retrouvez ce qui s'est passé au niveau local : les élections de la municipalité et des comités de surveillance, le sort du curé et des suspects, les dénonciations, les arrestations, les achats de biens nationaux... C'est dans ce but que le livre donne par exemple un chapitre sur les dénonciateurs. Sur un plan strictement généalogique, personne ne souhaite savoir si l'un de ses ancêtres a dénoncé un prêtre pour gagner cent livres ou s'il a fait emprisonner son voisin pour récupérer ses terres. On préfère découvrir des aïeux résistants cachant des proscrits. Mais, à l'échelle d'une commune, toutes ces recherches sont possibles. Aucune n'est à écarter. C'est la reconstitution de l'ensemble qui redonne vie aux événements locaux de la période révolutionnaire (1790-1800, pour reprendre le découpage temporel que vous trouverez dans les dépôts d'archives). Bonnes recherches !

Biographie de l'auteur

Marie-Odile Mergnac a publié plusieurs guides de généalogie (chez Archives & Culture, Le Chêne, Gründ, France Loisirs, Autrement, Ça m'intéresse...) et de nombreux ouvrages sur les noms de famille et sur la vie quotidienne. Elle dirige la collection "Généalogies" des Editions Autrement et la revue Hachette Généalogie facile. Elle intervient dans la presse et à la radio sur ce thème.


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?