Acheter d'occasion
EUR 2,49
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ships from the UK. Shows some signs of wear, and may have some markings on the inside. 100% Money Back Guarantee. Your purchase also supports literacy charities.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Délires en plein ciel Broché – 3 octobre 2002


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 3 octobre 2002
EUR 2,49

Fête des Mères Fête des Mères


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

« Je n'ai jamais voulu être steward... Je n'ai jamais rêvé de me faire injurier par des passagers en voyage d'affaires et arroser de vomi par des gosses, d'être agressé par des enragés, harcelé par des vieillards et exposé aux récriminations nostalgiques de pilotes regrettant l'époque plus tranquille où, aux commandes d'avions-cargos militaires C-130, ils n'étaient pas encore obligés de verser de pension alimentaire... Non, je n'ai jamais rien souhaité de tout cela. »

Et pourtant Elliott Hester est devenu steward parce qu'il ne supportait plus de se geler l'hiver comme bagagiste sur l'aéroport de Chicago. Bien mal lui en a pris. Retards insupportables et intoxications alimentaires, odeurs suspectes et animaux bizarres, querelles et flirts, mythomanes et nymphomanes : ses souvenirs défilent comme autant de sketches dans un théâtre de boulevard réduit aux dimensions d'un Boeing. L'homme a toujours rêvé de voler, mais après cette lecture y aura-t-il encore un steward dans l'avion ?

Biographie de l'auteur

Aujourd'hui Elliott Hester vit les pieds sur terre en Floride, où il est journaliste.


Détails sur le produit

  • Broché: 294 pages
  • Editeur : Payot (3 octobre 2002)
  • Collection : Payot Voyage
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2228896489
  • ISBN-13: 978-2228896481
  • Dimensions du produit: 21 x 13,5 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 911.605 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 22 février 2003
Format: Broché
Vraiment bien écrit - comme si l'on y était. Truffé d'anecdotes comiques, de descriptions détaillées du personnel de cabine... Ce fut un plaisir de le lire. De plus, avec ses différentes "nouvelles", on peut le lire partout: en train, en métro, chez soi...
Les amateurs d'aviation apprécieront à coup sûr! Les petites disputes entre PNC/PNT, les escales dans des endroits de rêve comme dans celles où il vaudrait mieux ne jamais aller, les passagers furieux pour n'importe quoi, des passagers de première classe qui pleurent dans les bras des stewarts après les avoir regardé de haut...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Liberliger le 31 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Je crois qu'après cette lecture je ne regarderai plus les PNC (Personnel Navigant Commercial) de la même façon. Je sais pas les petites filles ou petits garçons rêvent encore de voir le bas d'en haut, mais il n'y a pas vraiment de quoi, jugez plutôt : des passagers très souvent agressifs, ou bourrés, parfois hystériques ou lubriques (Bienvenue au Mile-High Club) , menaçant de déposer plainte contre vous, la compagnie et la terre entière au moindre désagrément, des mômes qui vomissent sur votre bel uniforme, des animaux plus ou moins exotiques qui s'échappent en cabine , des PNT (Personnel Navigant Technique) craignos et radins....et pas de repas servis pour les PNC ! Et si vous avez surmonté tout cela, estimez vous heureux si votre compagnie ne vous vire pas à la première panne de réveil.

Bon, tout cela est narré avec beaucoup d'humour (à la Bill Bryson) et puis ça vaut toujours mieux que d'être bagagiste sur le tarmac de Chicago O'Hare à charger des valises par moins 40 degré !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Chamla le 6 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre est présenté comme hilarant. Il se laisse lire, comme tout récit facile destiné à la détente. On lit jusqu'au bout, en espérant découvrir une ou quelques aventures rocambolesques. Il ne se produit rien de tel, je n'ai pas trouvé matière à rire, je n'ai pas souri.
L'auteur se présente comme un steward et raconte des incidents usuels de parcours en avion, et ceci est traité du seul point de vue du steward. Il décrit trop souvent le voyageur stupide, l'alcoolique, l'irascible, l'obsédé sexuel, etc.
J'ai beaucoup voyagé, en avion notamment. Je suis témoin de plusieurs des incidents qu'il décrit (et que peut-être quelques lecteurs ont trouvé hilarants?). Sur le plan de l'alcool et du sexe, je ne prendrai pas parti, il se peut que ces histoires concernent essentiellement les vols au-dessus de l'Amérique. J'ai surtout voyagé en Europe et en Méditerranée; sur ces vols l'alcool ne coule pas à flots et il ne m'a pas été donné d'observer des scènes grivoises.
Si l'auteur avait seulement essayé de s'imaginer les causes de la détresse des passagers au lieu de tourner autour de la vie sexuelle des équipages, il aurait compris qu'elles sont nombreuses, et que le passager ne s'en prend pas spécialement au personnel navigant.
Que dire en effet des bagages perdus? Des vols annulés? Des grèves? Des sur-réservations? De la foule des passagers bloqués dans un aéroport, laissés à eux-mêmes, ni nourris ni logés et obligés de se coucher par terre? Vous trouvez ça drôle aussi?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 17 mars 2003
Format: Broché
Définitivement, excellent! Il est clair qu'à chaque anecdote, on remarque, à la façon dont le livre est écrit, que c'est du vécu (il est vrai que le traducteur a bien su rendre cela).
Vous voyagez souvent en avion? Ca vous frustre de devoir attendre votre plateau repas parce que vous avez faim? Lisez ce livre et vous verrez les choses d'une autre façon.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Un client le 22 février 2003
Format: Broché
Vraiment bien écrit - comme si l'on y était. Truffé d'anecdotes comiques, de descriptions détaillées du personnel de cabine... Ce fut un plaisir de le lire. De plus, avec ses différentes "nouvelles", on peut le lire partout: en train, en métro, chez soi...
Les amateurs d'aviation apprécieront à coup sûr! Les petites disputes entre PNC/PNT, les escales dans des endroits de rêve comme dans celles où il vaudrait mieux ne jamais aller, les passagers furieux pour n'impote quoi, des passagers de première classe qui pleurent dans les bras des stewarts après les avoir regardé de haut...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?