Démences et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Amazon rachète votre
article EUR 0,97 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Démences Poche – 6 novembre 1998


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 11,29
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 11,84
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Tous les pensionnaires de l'asile, de dangereux criminels, avaient brusquement disparu sans laisser de trace. La police ne les avait jamais retrouvés. Comment aurait-on pu imaginer, ne serait-ce qu'une seconde, qu'ils s'étaient réfugiés à l'intérieur des murs de l'asile ? Il n'y a que les fous pour croire sérieusement à l'efficacité de la magie noire. Et les fous furieux pour s'en servir. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Graham Masterton, né à Edimbourg en 1946, est l'un des auteurs d'horreur les plus renommés et populaires au monde, privilège qu'il partage avec Stephen King, Dean Koontz et James Herbert. Auteur de plus de 35 romans d'horreur, mais aussi policier, jeunesse... ainsi que de manuels d'érotisme vendus à 3 millions d exemplaires (il a été rédacteur en chef de Penthouse), il a commencé sa carrière en 1976 avec Manitou, best-seller immédiat qui fut adapté au cinéma avec Tony Curtis et a connu deux suites et une nouvelle. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,97
Vendez Démences contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,97, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 381 pages
  • Editeur : Presses Pocket (6 novembre 1998)
  • Collection : Pocket terreur
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266039857
  • ISBN-13: 978-2266039857
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 334.063 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Graham Masterton, né à Edimbourg en 1946, est l'un des auteurs d'horreur les plus renommés et populaires au monde, privilège qu'il partage avec Stephen King, Dean Koontz et James Herbert. Auteur de plus de 35 romans d'horreur, mais aussi policier, jeunesse... ainsi que de manuels d'érotisme vendus à 3 millions d'exemplaires (il a été rédacteur en chef de Penthouse),  il a commencé sa carrière en 1976 avec Manitou, best-seller immédiat qui fut adapté au cinéma avec Tony Curtis et a connu deux suites et une nouvelle.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Toupin Sandy le 3 janvier 2005
Format: Poche
G. Masterton, maitre des romans d'horreur nous fais encore une fois frissonner dans ce roman intitulé : "demences" (et comme son titre l'indique, c'est ben et bien une histoire de fous...!)
Jack est en voiture, il roule sous la pluie et , voulant eviter une silhouette blanchatre, heurte un arbre. Il sort de sa voiture, essaye de comprendre qu'est-ce qu'il a faillit renverser et decouvre alors une grande et etrange demeure...
Jack voudrais investir dans cette demeure, en faire un complexe sportif mais cette demeure n'est pas comme les autres...
C'etait un asil comprenant plus d'une centaine de dangereux criminels psychopathes qui , du jour au lendemain, ont tous disparus sans laisser de traces...
Comment une centaine d'individus pourraient-ils disparaitre aussi brusquement? La magie noire aurait-elle un role dans cette histoire?
Jack a une femme, un fils mais aussi une maitresse... Il les mettra tous en danger avec son projet de complexe sportif...
Tout au long de ce roman, des scenes d'horreures sont detaillées de facon a vous couper le souffle (un petit exemple soft? "l'un de ses yeux fut arraché de son orbite, pendant au bout de son nerf optique, puis il tomba..")
A la fin de ce roman, on n'ose plus longer les murs (si vous voulez comprendre pourquoi, lisez le livre...!)
Basée sur la magie, ce roman fait reference a des rituels druidiqes et phrases d'exorcisme.
Dans ce roman, le suspens est toujours present, l'histoire est vraiment tres bien ficelée et racontée dans un style d'ecriture tres agreable a lire.
J'ai adoré ce livre que je recommande aux amateur d'horreur
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Orely le 30 juin 2009
Format: Relié
Directement en commençant le livre, on ressent le froid de l'histoire. On est très vite plongé dans la peur que Jack ressent comme si on se trouvait sur place avec lui. on entend les mouvements dans les murs comme si nous étions à coté. Les descriptions sont toujours très détaillées et rendent les choses quasi réelles. C'est à hérisser les poils.
Les explications semblent tellement vraies que quand on entend un craquement dans les murs ou des crépitements dans le téléphone, cela donne l'impression qu'il y a vraiment des gens dans les murs.
Le livre nous met constamment sous tension si bien qu'on a plus envie de s'arrêter et de le lire d'une traite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par M.A.L le 22 novembre 2000
Format: Poche
Une histoire de Fous dediee aux amateurs de suspense et de gore ! Et si la magie existait reellement... et si les pensionnaires d'un asile psychatrique etaient suffisemment fous pour y croire... Ce livre est une veritable bible de demence : effrayant, sanglant, et surtout a l'intrigue incroyable, sortie d'un Masterton au sommet de son art. Si un jour vos murs vous chantonnent "La lavande bleue" et que quelquechose glisse a l'interieur de ce meme mur alors il est trop tard pour vous...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Laurent Quievy le 15 août 2009
Format: Relié
Quelques scènes gore impressionnantes et visuellement originales, avec ces terrifiantes mains sortant du sol ou des murs, les mains meurtrières des 137 aliénés, échappés de leur asile grâce à l'ancienne magie des druides et devenus des "marcheurs sous terre". A part ces quelques scènes, le roman ne présente pas grand intérêt mais, bien ficelé, il se laisse lire avec plaisir et son scénario ne manque pas d'originalité (même si Masterton applique sa recette habituelle: des traditions magiques dans un contexte moderne - un danger quasi-apocalyptique - des profanes guidés par un spécialiste de l'occulte dans leur lutte contre le Mal, le tout étant servi par un style simple, des pointes d'humour pas trop subtiles, et un zest de pornographie).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Benjamin Prudent le 27 octobre 2003
Format: Poche
oui, sans exageration: voici le meilleur bouquin de Masterton a ce jour. Entre fous aliénés coincé entre les murs et rituels satanique, Masterton met en place un climat d'opression, ou les pires criminels vivent dans nos murs.
On regretera juste les scène pornographique habituelle a Masterton mais qui ne servent en rien a l'histoire.
dommage, a cause de ça, il manque le 5/5
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Louis Dragon VOIX VINE le 5 janvier 2010
Format: Relié
Masterton nous fait part ici de sa patte littéraire propre à lui-même ! lol ! Des personnages typiques, du bon vieux folklore, du gore, un peu d'érotisme ( du cul quoi !) etc. Et du sang, du sang encore du sang ! lol !
"Démences" n'en est pas moins un bon roman d'horreur empreint de magie noire druidique intense avec quelques passages vraiment effrayants et déroutants !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par "malabill" le 8 décembre 2004
Format: Poche
Ce livre vous emprisonnera, vous ne pourrez plus vous en défaire tant que vous ne l'aurez pas fini! L'histoire est bien ficelé, les moments de pures terreurs se succèdent, la résolution n'est pas prévisible et pour une fois la fin n'est pas niaise. Un véritable chef-d'oeuvre!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par E. Girold le 15 avril 2008
Format: Poche
C'est le premier Masterton que j'aie lu et je suis resté scotché, littéralement. Le titre anglais "Walkers" me plaît plus. Ces "marcheurs" d'un genre spécial font froid dans le dos et sont décrits de façon très réaliste dans leur folie meurtrière. Ils veulent juste s'échapper de leur asile afin de reprendre leurs petites activités meurtrières. Quoi de pus normal ?
Le personnage de Quintus Miller est saisissant. Il est passé de l'autre côté de la raison depuis longtemps, mais est présenté comme quelqu'un de très "séduisant", du moins au début.
Shhhhh !!! Voilà un chuintement qui vous fera frémir d'horreur après avoir lu ce livre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?